FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Backlash 2018
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 06/05/2018, 18h32
Backlash Résultats - WWE Backlash 2018
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonsoir,

Pour la troisième fois en à peine plus d'un mois, le Prince de vos Nuits est de retour pour ce nouveau PPV de la WWE. Contrairement aux deux précédents, ce PPV ne s'annonce pas comme majeur ou novateur et ne déchaîne pas particulièrement les passions, toutefois on peut toujours espérer quelques surprises et de bons combats. Il s'agit en tout cas du premier PPV réunissant les deux brands depuis le split hormis ceux du Big Four. En NHL les Golden Knights de Las Vegas ont l'occasion de poursuivre le rêve qu'est la première saison de leur histoire en éliminant les Sharks de San Jose, ils mènent 3 matchs à deux, ça vient de commencer.
Il n'y a qu'un seul match de NBA en concurrence ce soir, le match 4 entre les Rockets de Houston et les Jazz de Utah qui commence en même temps que le PPV alors que les Rockets mènent deux matchs à un.
Nous sommes à Newark dans le New Jersey, plus grande ville de l'état et en réalité une grande banlieue de New York située à 15 kms à l'ouest de Manhattan, célèbre pour être le siège du deuxième aéroport de Big Apple et sinon sans grand interêt hormis d'être une banlieue plutôt en crise économiquement mais se gentryfiant comme tout New York. Comme toutes les banlieues de la ville, elle peut s'enorgueillir d'être le lieu de naissance d'énormes stars comme le basketteur et catcheur occasionnel Shaquille O'Neal, le boxeur légendaire Marvin Hagler, le rappeur Ice-T, la chanteuse Whitney Houston, les écrivains Paul Auster ou Harlan Coben, les musiciens Simon & Garfunkel et l'artiste contemporaine Barbara Kruger, célèbre pour ses collages réhaussés de slogans agressifs ou féministes écrit en blanc sur fond rouge. Barbara Kruger nous autorise donc à augmenter notre collection dans le cadre de notre rubrique "de l'art avant du catch" et qui nous donne des photos illustratrices sur les réseaux sociaux pour les PPV et événements différentes de celles de nos concurrents mais néanmoins pas amis.


KICKOFF

On voit les IIconics intervenir auprès du panel composée de la sublime Renée Young avec David Otunga, Pete Rosenberg et le Hall of Famer Booker T.
On voit aussi Bayley proposer à Sasha Banks d'être dans son coin contre Ruby Riott, mais Banks refuse en disant qu'elle l'a laissé tomber à Raw quand le Riott Squad l'a attaquée.

Bayley vs Ruby Riott (a. Liv Morgan & Sarah Logan)
Le début est classique avec Bayley qui fait valoir sa vitesse mais Ruby profite de distraction de la part de ses complices pour porter des gros coups de corde à linge, et dominer avant la pause promotionnelle tandis que Sasha Banks observe cela des coulisses. De retour Riott continue son travail de destruction sur la Hug Girl.
Cela dure assez longtemps, Logan porte même un cheap shot et The Boss a l'air de plus en plus énervée en coulisses. Riott porte un superbe écrasement de la tête de Bayley dans le coin mais pour le compte de deux. Bayley parvient à revenir, et à porter un crossbody assez botché sur Ruby, Bayley veut enchaîner par des souplesses, elle s'en prend à Logan avec un Hurricanrana à travers les cordes, repousse Riott et monte sur la troisième corde pour sa descente du coude à la Randy Savage mais Ruby se dégage à deux. Morgan monte sur le tablier, Ruby envoie Bayley sur Liv et enchaîne par le Riott Kick pour la victoire sous une assez bonne pop, le public New Yorkais appréciant toujours ce genre de personnage.
Gagnante: Ruby Riott

On finit le préshow avec Twitter qui s'étonne de voir la poitrine de Renée Young bien mise en valeur par son débardeur mais étonnament rouge et Renée qui tweete pendant le combat de Bayley que c'est de la faute aux lumières.

MAIN-CARD

On débute comme annoncé ce PPV "co-brand" par un match co-brand. The Miz ouvre le show sous une bonne pop tandis qu'on nous présente les commentateurs américains Michael Cole, Jonathan Coachman et Corey Graves qui est bien là. Seth Rollins arrive avec un "Burn it down!" bien repris aussi et on présente ringside les commentateurs espagnols et allemands.
WWE Intercontinental Championship
Seth Rollins (c) vs The Miz

La foule est bien dedans et semble apprécier les deux lutteurs mais Rollins va incontestablement jouer le face et The Miz le heel, visiblement non sans plaisir pour tout le monde. Du coup le A-lister domine le début jusqu'à un gros dropkick de Rollins qui porte des gros chops à la Ric Flair sous les cris de la foule ensuite. Miz parvient à envoyer Rollins en bas et quand il remonte à lui porter un gros kick alors que Rollins voulait porter un springboard.
L'action continue et est assez enlevé et The Miz parvient à porter son DDT sur le Kingslayer mais celui-ci se dégage à deux. Miz continue son assaut mais Rollins parvient à porter son slingblade, l'envoyer en bas et porter son suicide dive sous une bonne pop.
Il ramène The Miz dans le ring, tente une springboard mais The Miz tente le skull crushing finale, contré en roll-up pour le compte de deux, Rollins enchaîne par un blockbuster mais The Miz se dégage encore à deux.
Après ce gros échange, The Miz tente de revenir mais Rollins parvient enfin à porter son flying clothesline depuis la troisième corde, The Miz parvient toutefois à revenir et à envoyer l'architecte la tête sur le tablier et les deux sont en bas du ring. Miz le ramène, tente un crossbody mais Rollins l'attrape et porte un écrasement, il monte ensuite sur la troisième corde et réussit un gros frog splash pour le compte de deux. La foule est bien dedans et sort le premier "This is awesome". Rollins tente le stomp mais The Miz fuit en bas du ring, Rollins tente nouveau un Suicide Dive contré par un coup de coude. Les deux sont sur le tablier maintenant et s'échangent des coups. Rollins porte un coup de genou esquivé par le Miz qui se prend le poteau. Miz enchaîne par la prise en quatre sous une grosse pop sur le genou blessé de Rollins quiessaie d'atteindre les cordes. Miz parvient à le ramener au centre. Les deux se défient du regard durant la prise et Rollins tente de la retourner et y arrive sous une grosse pop. Miz essaie à son tour d'atteindre les cordes, n'y arrive pas et du coup retourne pour reporter la prise en quatre mais Rollins atteint les cordes arrêtant cette séquence.
Rollins réessaie la prise en quatre mais esquivée et les deux s'échangent des coups, Rollins ovationné et le Miz hué. On conclut cette séquence par un Enziguri de Rollins, Rollins contre le Skull Crushing Finale mais Miz contre le roll-up et parvient à porter son finish, mais le Kingslayer se dégage à deux. Miz porte son coup de genou sur Rollins dans le coin, monte sur la troisième corde, Rollins vient le chercher et on y va pour une superplex sur The Miz qui résiste, renvoie Rollins sur le ring mais Rollins revient et porte sa superplex, veut enchaîner par le Falcon Arrow, contré par un nouveau Skull Crushing Finale ... pour le compte de deux. La foule pop, Miz est désespéré. Il tente du coup un Skull Crushing Finale de la deuxième corde, contré par Rollins puis chacun tente un roll-up et Rollins parvient à porter le Stomp sur une jambe avant de ramper jusqu'au Miz pour faire le tombé et conclure cet énorme combat d'ouverture.
Gagnant : Seth Rollins



Dernière modification par schnockelloch ; 06/05/2018 à 19h25.
  #2  
Vieux 06/05/2018, 19h28
 
Ajout par schnockelloch


La déesse de Raw arrive avec une nouvelle tenue composée d'une sorte de cape et de bandeau façon amazone ou je ne sais quoi, on va surement me l'expliquer plus tard, et ceci dans le calme. Arrive ensuite la belle hawaïenne qui reçoit une pop correcte mais l'ambiance est descendue d'un cran depuis l'opener.
WWE Raw Women's Championship
Nia Jax (c) vs Alexa Bliss

Bliss tente d'attaquer les genoux de Jax et de faire parler sa vitesse mais elle se heurte à la force irresistible et se retire en bas. De retour cette stratégie semble marcher et elle enchaîne par des kicks et des écrasements de la tête contre le ring et le tablier puis des grosses claques.
Jax essaie de revenir mais Bliss porte un Rolling senton. toutefois Jax parvient à l'attraper et se place pour un samoan drop de la deuxième corde comme à WrestleMania mais Bliss s'échappe et l'attrape avec une prise de tête. Nia l'écrase dans le coin pour se dégager, la place sur la deuxième corde et lui prend le bras pour la lancer au milieu du ring.
Jax lui porte un gros clothesline et projette Bliss de part et d'autre du ring, l'écrase dans le coin. Bliss semble inanimée dans le ring et Jax semble se placer pour un splash mais Bliss parvient à se relever et l'envoyer en bas du ring depuis la troisième corde. Bliss brise le décompte de la ring en écrasant la tête de Jax sur l'escalier, puis essaie de ramener Jax dans le ring mais n'y arrive pas. Bliss demande à l'arbitre de stopper le compte pour cela et l'arbitre décide de reprendre le compte. Jax finit par être ramenée dans le ring mais elle se dégage à deux du tombé.
Jax revient et tente une samoan drop de la deuxième corde mais Bliss se dégage, et parvient à l'envoyer au sol par un gros kick, mais Jax se dégage. Bliss porte un nouvel écrasement, puis se place pour le Twisted Bliss, sauf que Jax s'est déjà relevée et elle attrape Little Miss Bliss au vol et lui porte un Samoan Drop au milieu du ring pour la victoire.
Gagnante : Nia Jax
Renée Young interviewe Nia Jax dans le ring, et elle répond que le moment de Bliss est finie, et que cette victoire ainsi que sa ceinture est pour tous ceux qui ont été maltraité, et que si elle est différente c'est très bien car personne ne veut être ordinaire, mais qu'il faut être extraordinaire. Elle ne s'excusera pas pour ce qu'elle est, car elle est elle, et qu'il faut être une star car un "bully" finira toujours à la fin par avoir son cul botté. Le tout sous une pop mixte.
Bliss joue très bien son rôle en attendant l'air déprimée assise contre le ring et étant ramenée par un officiel tandis que Nia célèbre dans le ring.

On revoit la controverse entourant le combat entre Reigns et Lesnar au Greatest Royal Rumble. Dasha Stevens interviewe Samoa Joe en coulisses et lui demande si Reigns se sent un peu affaibli par cela. Joe répond qu'il n'est pas affaibli mais dévasté par ses échecs. Mais Joe dit que il se sentira encore plus détruit après l'avoir rencontré, car il sera comme le petit chien de Joe, ceci sous une très grosse pop.

On voit les annonceurs de SmackDown, toujours Graves mais aussi Tom Philips et Bryon Saxton car la vipère, Randy Orton arrive pour son match et sous une bonne pop. Arrive ensuite Jeff Hardy qui lui a une très bonne pop à son entrée.
WWE United States Championship
Jeff Hardy (c) vs Randy Orton

Jeff domine le début du combat notamment en envoyant Orton en bas et lui portant un clothesline depuis le tablier mais de retour Orton revient avec un Standing dropkick et envoie Jeff contre le poteau. Orton domine dans en bas mais nous fait son move "outtanowhere" en revenant avec un running kick avec l'aide de l'escalier.
Il ramène Orton dans le ring mais celui-ci l'accueille par un énorme dropkick puis redescend en bas et lui écrase le dos contre la barricade à trois reprises. On assiste ensuite à une démolition méthodique et lente "à la Orton". La foule s'ennuie et chante "Rusev Day". Du coup Hardy revient et porte le Whisper in the Wind mais Orton se dégage à deux. Orton contre le Twist of Fate, Hardy le RKO et Randy porte son powerslam pour le compte de deux. Orton est dominant et porte son DDT avec l'aide des cordes, après avoir été contré une première fois. Il fait ses poses de vipère, sous plutôt des huées, attend que Jeff se relève pour porter le RKO, contré en roll-up puis en Twist of Fate. Hardy monte sur la troisième corde pour le Swanton Bomb et la victoire.
Gagnant : Jeff Hardy
Jeff célèbre tranquillement sur le ring avant une promo pour la nouvelle saison de Total Bellas.

Elias est dans le ring sous une énorme pop. Il nous joue un peu de guitare et demande qui veut marcher avec lui. Il dit qu'il est copain avec Bruce Springsteen, du New Jersey (chant "Bruce") qui lui demande des conseils et appelle Elias "The Boss" (son surnom) mais que son seul regret est d'être du New Jersey, ce que Elias comprend car cet endroit est comme les toilettes. Alors il a dit qu'il a envoyé un message à Bruce pour lui dire qu'il a une chanson pour lui ce soir. Elias demande d'éteindre les téléphones et de ne pas applaudir. Evidemment les gens applaudissent beaucoup et il menace de ne pas chanter. Un chant "yes" part et il dit que puisque c'est comme ça il s'en va sous une grosse pop, se lève, se rassoit sous les huées, se relève sous une grosse pop et ceci plusieurs fois. Puis il se rassoit car Bruce mérite d'entendre ça ...
OOOOOOOOOOOOOOOOOH NEWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARK !!!!
The New Day comme on a les deux brands arrive, Big E avec une grosse caisse, Woods avec le trombone et Kofi avec des cymbales. Woods dit sur la rampe que Elias fait un boulot fantastique. Elias répond merci, mais que le public est initimidé par la plus grosse performance de la planète et demande ce qu'ils veulent. The New Day répond qu'ils aimeraient jouer avec Elias pour un énorme concert, ils ne veulent pas jouer avec Elias mais marcher avec Elias. Elias répond qu'il est solo et Big E répond qu'ils apprécieraient un acte solo et se mettent à jouer leur thème façon fanfare. Elias leur dit d'arrêter car ils pourront peut-être un jour faire la première partie d'Elias mais pas ce soir, il demande à Jojo de repartir du départ. Les lumières s'éteignent et on repart pour Elias mais ... on entend la voix d'Aiden English.
English sous une énorme pop nous fait un rap sur le New Day, le Rusev Day mais ce soir c'est "Rusev Day" et la musique de Rusev retentit avec la brute bulgare qui arrive sur le stage. Elias demande ce qu'ils font là et sous une énorme pop "Rusev Day", Rusev répond qu'ils font ce qu'ils veulent car le seul qui célèbre un jour en son honneur n'est pas la copie de Bob Dylan où les Booty Boys. Elias répond qu'en fait Bob Dylan réverait d'être lui, et on repart avec Jojo qui annonce Elias et les lumières qui s'éteignent mais ... la musique de No Way Jose retentit.
Une congaline arrive avec No Way José parmi laquelle on voit le Titus Worldwide et même Breezango à la fin de celle-ci. Une fois autour du ring Elias dit que ça suffit et demande à ce qu'on coupe la musique, qu'il ne veut plus voir de tarés, que c'est sa nuit et que personne ne l'interrompra plus. Il redemande Jojo, on rééteint mais la musique de Bobby Roode retentit, celui-ci est déjà dans le ring et porte le Glorious DDT avant de faire la pose glorieuse, puis de pointer No Way Jose et la conga line repart avec le New Day et même Roode qui se moquent de English et Rusev en bas du ring. Tout le monde danse sur le stage, et on finit cet énorme segment bien drôle.




Dernière modification par schnockelloch ; 06/05/2018 à 20h29.
  #3  
Vieux 06/05/2018, 20h31
 
Ajout par schnockelloch


On enchaine avec le Prudential Center qui nous sort une énorme pop pour l'arrivée de Daniel Bryan et nous fait le signe "yes". Arrive ensuite Big Cass qui arrive très arrogant le poing levé, dans le calme.
Big Cass vs Daniel Bryan
Cass parvient à attraper Bryan au début et frappe Bryan jusqu'à ce que celui-ci baisse la troisième corde et l'envoie en bas pour enchaîner par un dropkick à travers les cordes, un coup de pied depuis le tablier et enfin une fois revenu dans le ring un dropkick depuis la troisième corde, avant ses "yes" kicks, mais Cass l'attrape à la fin et l'écrase au sol.
Cass fait valoir sa force et enchaine par une sorte de torture rack modifié. Bryan se dégage et parvient à envoyer Cass tête la première dans le coin et porte ses "yes" kicks dans le coin, puis deux running dropkick mais Cass finit par le contrer et le projeter au sol, avant un gros clothesline pour le compte de deux. Cass marche sur son adversaire et reprend son travail de destruction avec trois gros clothesline supplémentaires, le tout entrecoupé de sa pose le poing levé. Bryan esquive le Big Boot, ramène Cass au sol et parvient à porter le "yes lock", Cass se dégage en bloquant la main de Bryan, mais Bryan le frappe et reporte le Yes lock et le géant abandonne.
Gagnant : Daniel Bryan
Bryan célèbre mais Cass l'attaque par derrière et ce qui envoie Bryan en bas du ring. Il lui porte un big boot et le ramène dans le ring sous un chant "you tapped out", puis lui porte un gros big boot sous les huées et célèbre poing levé sur Bryan inanimé. Il quitte sous les chants "asshole" tandis que les officiels s'occupent de Bryan.

Charlotte Flair arrive sous quelques "woooo" et Carmella ensuite arrive dans un silence qui permet de bien écouter sa musique. Il en va de même durant les présentations bien que Carmella soit annoncée de Staten Island, à côté de Newark provoquant une petite pop de surement quelques résidents.
SmackDown Women's Championship
Carmella (c) vs Charlotte Flair

Carmella essaie de partir tout de suite avec sa ceinture mais Charlotte la rattrape. Toutefois Carmella parvient à esquiver alors qu'elle est en bas un springboard de Flair par dessus la troisième corde et à lui porter un superkick et à dominer Charlotte avec un collier arrière, tandis que Carmella fait son trash-talking en hurlant et imite même la démarche "stylin' & profilin'" de Ric Flair. Charlotte finit par se dégager mais Carmella la contre encore et à reporter une soumission mais Flair se dégage.
Flair finit par porter ses chops et la démarche de son père puis à écraser Carmella sur le tablier, mais celle-ci parvient à la contrer. Elle écartèle le dos de Flair contre le poteau, domine et fait son moonwalk ... ce qui permet à Charlotte de lui porter un spear. Carmella contre la prise en quatre et porte le Code of Silence mais Charlotte se relève, la prise maintenue, Carmella tente un roll-up mais Charlotte se dégage et porte un big boot pour le compte de deux. Elle retente la prise en quatre, tente un moonsault ensuite mais Carmella n'est plus là et Charlotte se réceptionne sur ses pieds et semble se blesser au genou. Carmella en profite pour porter un kick sur l'arrière du genou et porter le tombé pour la victoire.
Gagnante : Carmella
Carmella célèbre sur sa rampe avec sa ceinture tandis que Flair dans le ring la regarde dépitée.

Au cas où vous voulez zapper avant le match suivant qui sera le WWE Championship


Après la promo, la nouvelle version rock/fusion du chant sacré retentit et l'Artiste connu sous le nom de Shinsuke Nakamura arrive sur le ring dans le calme. AJ Styles arrive sous une bonne pop. Nakamura reçoit une pop légère et mixte lors de sa présentation, Styles une bonne pop sans plus, les deux hommes se frottant déjà avant celle-ci.
WWE Championship
No Disqualification Match
AJ Styles (c) vs Shinsuke Nakamura

Nakamura quitte le ring dès la cloche, Styles le poursuit, Nakamura remonte et fait sa pose mais le Phénoménal One contre son coup de genou et écrase plusieurs fois le divin mais méchant nippon contre la barricade et la table des annonceurs allemands. Styles enchaîne par un backbreaker mais Nakamura finit par revenir, esquive un dropkick de Styles en se retenant aux cordes mais se prend le suivant et descend en bas du ring. Styles le suit et l'écrase encore contre la barricade, cette-fois en bas de la rampe. Il prend de l'élan depuis le bas du ring et écrase encore la Rockstar.
Il retente l'opération mais cette fois Nak' esquive et commence à son tour à frapper le champion, puis à l'écraser contre les escaliers. Il allonge Styles la tête contre le tablier et lui porte un coup de genou à la tête puis une autre descente.
Toutefois le temps de le ramener dans le ring Styles se dégage à deux. La foule rentre à nouveau dans le match et chante "Nakamura / AJ Styles". Nakamura continue son assaut pendant ce temps là et porte ses "mauvaises vibrations" vu que maintenant il est le divin mais méchant nippon. Nakamura provoque Styles sonné avec des petits coups de pieds à la tête après un gros high kick. Il enchaîne par un gros surpassement, et continue son alternance provocations - coups de genou puis enchaîne par une guillotine. Le public veut des tables et Nakamura porte un gros coup de genou qui envoie Styles en bas et écrase AJ contre la barricade, puis l'envoie dans l'aire du chronométreur. Styles essaie de contrer mais Nak' bloque par un coup de pied au genoiu. Il ramène Styles dans le ring et porte un dragon sleeper. Styles se relève, contre le reverse exploder puis porte un forearm. Toutefois Nak contre le phenomenal forearm et porte son coup de genou dans les côtes, Styles allongé sur les cordes. Il enchaîne par un jumping knee depuis la deuxième corde pour le compte de deux, et un Michinoku driver pour le même résultat.
Nakamura va alors chercher une chaise sous une bonne pop et avec le sourire il veut frapper Styles mais celui-ci esquive et s'ensuit un énorme échange de coup de pied, conclu par un gros high kick de Nak' suivi du reverse exploder avec Styles atterrissant sur la chaise, pour le compte de deux.
Nak' semble frustré, se place pour le Kinshasa mais Styles l'accueille en lançant la chaise contre son genou. La chaise rebondit contre le visage de Styles qui saigne abondamment de la joue. Nakamura tente un coup de genou mais Styles lui porte le Calf Crusher qu'il contre au bout de trente secondes en Triangle. Styles tente de contrer en Styles Clash, Nakamura s'accroche aux cordes et finit en bas. AJ se place pour un phenomenal forearm vers le bas du ring mais Nakamura revient, Styles lui porte alors un Shoulder breaker pour le compte de deux. Se relevant Styles porte le Pelé kick, veut enchaîner par un low blow mais Nakamura porte un low blow. Styles porte à son tour un low blow sous une énorme pop et les deux hommes sont au sol. S'en suit un échange de coups que Styles domine mais Nak' conclut par un head butt et les deux hommes se portent un coup de pied mutuel dans les bijoux de famille et l'arbitre compte les deux jusqu'à 10.
Match nul
Le public hue cette décision et l'arbitre va vers l'annonceur annonçant que Styles est toujours champion. Les deux hommes sont toujours au sol. Styles finit par être ramené par un officiel en coulisses tandis qu'un autre s'occupe de Nakamura.



Dernière modification par schnockelloch ; 06/05/2018 à 21h37.
  #4  
Vieux 06/05/2018, 21h38
 
Ajout par schnockelloch


Braun Strowman arrive ensuite pour le retour sur les combats de Raw sous une bonne pop mais la foule semble assez choquée par la fin du match précédent. Le trophée du Greatest Royal Rumble est en bas du ring. Arrive ensuite Lashley dans un calme relatif puis les Québécois sur la musique de Zayn plus favorable aux chants du public mais la WWE présente les annonceurs brésiliens, russes, japonais, hindis, français (Rougeau et Brassard qui nous traduisent co-brand, par "double marque", dois-je le reprendre ?) et mandarins.
Bobby Lashley & Braun Strowman vs Kevin Owens & Sami Zayn
Combat de structure classique au début. Lashley domine Owens jusqu'à un cheap shot et parvient à passer le relais à Zayn. Lashley repousse une première fois Zayn mais Owens empêche le tag, mais la deuxième fois il parvient à le passer au monstre parmi les hommes. Il écrase Owens et l'envoie en bas, Zayn semble intervenir mais il fuit en bas du ring. Strowman lui court après, se faisant écrase Owens d'un coup d'épaule et Sami s'écrase tout seul contre la barricade. Owens se reprend un gros clothesline et parvient de retour dans le ring à esquiver Strowman qui se prend le poteau. Zayn arrive, Strowman esquive le helluvah kick et Zayn parvient tant bien que mal à fuir le running powerslam.
Zayn veut partir par la foule mais Owens le retient et lui dit qu'il veut se battre. Du coup les deux s'engueulent et Zayn finit par renvoyer Owens dans le ring. Owens fuit et rattrape Zayn pour l'envoyer dans le ring. Sami s'énerve et fout une baffe à Owens dans le ring, les deux s'engueulent et finalement Zayn parvient à fuir tandis que Owens est pris en tenaille dans le ring, et subit la grosse souplesse de Lashley pour le tombé.
Gagnants : Lashley & Braun Strowman
Zayn est catastrophé en bas et Strowman finit par porter un running powerslam sur Owens malgré ses suppliques. Zayn est désespéré en bas du ring et les faces célèbrent, sauf que Strowman finit par l'attraper et lui porter le running powerslam à son tour. Les faces célèbrent dans le calme absolu pour conclure cela.

Samoa Joe arrive sous une pop Joe suivi du Gars sous les huées mais on a connu pire. Joe dès le début porte un cheap shot avant les présentations et attaque le gars, et finit par lui porter un Uranage à travers la table des anonceurs.
Joe continue son assaut et projette Reigns sur la table des annonceurs américains, puis de même sur celle des espagnols. Le public chante "Joe" et "Joe's gonna kill you!" et l'arbitre prend des nouvelles du Big Dog vu que le match n'a pas encore commencé. Il demande à Reigns si il peut y aller et on y va !
Samoa Joe vs Roman Reigns
Joe continue son assaut par des coups de poing sur Reigns dans le coin. Le public chante "let's go Roman, Roman sucks!" puis "Joe" tandis que celui-ci tord la tête de Reigns. Ca dure longtemps et le public chante "CM Punk!", il faut dire que ce PPV est, on va dire étrange. Reigns finit par se dégager du chin lock mais Joe porte un enziguri sur Reigns dans le coin, la foule huant toute rébellion du Gars. Joe envoie Reigns en bas avec un forearm et enchaîne par un Suicide Dive.
Comme ce match manquait de chin lock Joe en reporte un et le public chante "this is boring!" et hue. Reigns fint par se relever et après un échange de coup porte un "big boot" qui envoie Joe en bas. Joe finit par porter un running senton mais Reigns se dégage à deux. Il retente un Uranage mais Reigns le contre et finit par porter un Spine Buster. Joe esquive le Superman Punch puis un drive by qu'il bloque en attrapant Reigns et le ramenant dans le ring pour porter le Coquina Clutch. Reigns l'esquive et porte un Superman Punch pour le compte de deux. Le public chante "Rusev Day", Reigns tente le spear, Joe contre par un kick au visage mais Reigns revient et porte le spear, toutefois Joe parvient à mettre le pied dans les cordes pour arrêter le tombé. Le public chante "beat the traffic" et "delete". Joe porte le Coquina Clutch mais Reigns l'esquive en roll-up, nouvelles esquive et tentative de roll-up qui se terminent par le Coquina Clutch. Reigns parvient à atteindre les cordes sous les huées. Joe tente le Muscle Buster mais Reigns le contre, roule vers l'autre côté du ring et porte un spear pour la victoire, plutôt sous les applaudissements, sans doute parce que le public est soulagé que ce PPV soit enfin fini !
Gagnant : Roman Reigns
On est en retard donc on ne s'attarde pas sur la célébration de Reigns et on va se coucher.



Dernière modification par schnockelloch ; 06/05/2018 à 22h25.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 16h57.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,19978 seconds with 9 queries