FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Clash of Champions 2019
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 15/09/2019, 17h17
Logo Divers A Lire Résultats - WWE Clash of Champions 2019
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonsoir,

Le Prince de vos Nuits est avec vous ce soir pour ce PPV de la WWE qui sera le dernier avant le départ de SmackDown vers la Fox, l'arrivée de l'AEW et la future guerre du mercredi soir et un draft annoncé début octobre. Je ne reviendrai pas sur la carte qui a été maintes fois annoncée dans nos nouvelles, et un bref coup d'oeil sur la NFL nous fait voir qu'il y a en ce moment entre autres un match ultra-serré entre les Rams de Los Angeles et les Saints de la Nouvelle-Orleans, la revanche de la très controversée finale de la ligue Américaine de l'an dernier et le match de la nuit opposera les Falcons d'Atlanta aux Eagles de Philadelphie, soit deux gros marchés. Bref une nuit chargée nous attend de toute façon.
Nous sommes à Charlotte en Caroline du Nord, qui comme on le répète à chaque passage est la patrie de la famille Flair. Charlotte on vous le rappelle est surnommée la Queen City car elle tient son nom de la princesse Charlotte de Mecklenburg - Streilitz qui sera reine d'Angleterre de 1761 à 1818 en tant qu'épouse de Georges III. C'est la grand-mère de la reine Victoria et l’aïeule de l'actuelle reine Elizabeth II. D'origine autrichienne elle débuta dans son pays comme protectrice des arts et connu de Jean-Sebastien Bach et de Mozart dont elle aurait peut-être été l'amante. Son mari avait lui aussi un passé tumultueux et bien qu'arrangé le mariage de cette très belle femme fut heureux et se solda par 15 enfants dont 13 atteignirent l'age adulte. Cette femme eut une grande influence sur le royaume et sera l'âme de l'armée anglaise, autant dans le nouveau monde qu'en Europe dans les combats de "ses" pays, l'Angleterre et la Prusse contre Napoléon. La popularité de cette femme chez les anglais expliqua qu'on donne son nom à de nombreuses implantations dans le nouveau monde.

KICKOFF

Comme toujours durant le kickoff des gens qui ont gagné un concours ont le droit de performer sur le ring et arrivent dans l'indifférence. Donc selon Twitter il s'agirait de cela
CruiserWeight Championship
Triple Threat Match
Drew Gulak (c) vs Humberto Carillo vs Lince Dorada

Bon évidemment les deux latinos sautillent et Gulak tape.
A noter un joli suicide dive de Carillo alors que Dorada était en position de chaise électrique en bas sur les épaules du champion. Castillo et Colorado ont tendance à s'associer contre Gulak mais évidemment l'entente se brise quand chacun tente le tombé. On arrive à une succèssion de coups à tour de rôle conclu par un clothesline de Gulak et tout le monde finit au sol. Gulak porte un coup de bélier sur Dorado et va chercher Carilo sur le coin. Dorade prend élan sur Gulak et porte un kick sur Carillo assis sur le coin, puis repousse Gulak et porte un hurricanrana sur Carillo. Il veut enchainer par un saut depuis le coin, Carillo en profite pour porter à son tour son finisher mais Gulak revient, fracasse Carillo sur le poteau et porte un tombé botché en deux fois sur Tornado pour la victoire.
Gagnant : Drew Gulak

Spoiler NFL


Cedric Alexander fait son entrée dans une bonne ambiance vu qu'il est de Charlotte, suivi de The OC. A noter toutefois que Styles renvoie The OC en coulisses à son entrée. Greg Hamilton fait les présentations, nouvelle pop pour l'enfant du pays et quelques huées pour Styles.
WWE United States Championship
AJ Styles (c) vs Cedric Alexander

Lumbar Check de suite par Alexander, Styles se dégage in extremis et descend en bas pour se prendre un suicide dive, remonte dans le ring pour porter un gros kick. Nouveau kick depuis le tablier mais Styles le pousse lors d'une tentative de springboard puis porte un gros brain buster sur le tablier, descend en bas pour un styles clash sur le sol. Styles le remonte pour le tombé mais le relève lui-même au compte de deux.
Coup de genou sur l'arrière de la tête. Alexander contre mais Styles contre à son tour par le Calf Crusher mais le challenger atteint rapidement les cordes.Alexander parvient à revenir et porte son springboard mais AJ revient rapidement avec un reverse DDT. Il ne reste plus à AJ qu'à enchaîner Phenomenal Forearm et Styles Clash pour la victoire.
Gagnant : AJ Styles
The OC revient après la victoire pour continuer l'assaut et porter un gros Big Boot entre autres sur Alexander avant de célébrer par un too sweet au milieu du ring.

MAIN CARD

Comme le pré-show s'est conclu par Rollins et Strowman marchant ensemble en coulisses on se doutait bien de l'opener.
BURN IT DOWN !!!
Bonne pop pour Rollins mais quelques huées sont étonnament audibles aussi. Arrive ensuite Braun Strowman sous une bonne pop. Arrive ensuite Dolph Ziggler sous une bonne pop qui une fois sur le stage attend Bobby Roode. L'entrée glorieuse n’intéressant plus grand monde on en profite pour présenter les commentateurs allemands et espagnols ringside. A noter un nouvel habillage assez sombre lors des présentations avec le public dans le noir.
WWE Raw Tag Team Championship
Braun Strowman & WWE Universal Champion Seth Rollins (c) vs Dolph Ziggler & Bobby Roode

On commence avec Strowman et Roode sous un chant "get these hands". Strowman repousse Roode tranquillement en puissance et du coup Ziggy arrive. Roode le distrait mais Braun repousse tout le monde et Seth se marre, Braun écrase Ziggy dans le coin, Rollins prend le relais et Ziggy résiste tant bien que mal. Distraction de Roode et les heels finissent par prendre le dessus sur Seth. Nouvelle distraction et Roode envoie Rollins en bas et Ziggler en profite pour lui porter un gros DDT sur le sol. De retour dans le ring plus tard Rollins se dégage à deux.
L'Universal Champion est isolé par les heels qui font une démonstration de lutte par équipe, nouvelle grosse souplesse de Roode pour le compte de deux. Rollins esquive le blockbuster, frappe Ziggler sur le tablier et porte lui le blockbuster. Ziggler empêche le relais et porte un sleeper. Rollins finit par le repousser et Strowman rentre enfin. Le carnage commence et les heels finissent en bas autorisant les running shoulder tackles de plus en plus ovationnés chaque semaine. Il ramène Dolph dans le ring, l'écrase dans le coin mais Ziggy lui met les doigts dans les yeux pour esquiver le running powerslam. Braun finit contre le poteau, superkick de Ziggler mais il repousse le glorious DDT. Rollins obtient le relais, Ziggy le distrait lorsque Seth veut porter le stomp mais Rollins repousse le Glorious DDT, slingblade, suicide dive sur Ziggy mais Roode contre un springboard par un spinebuster. Strowman arrive alors et repousse Roode qui se faisant écrase Rollins. Ziggy parvient à le faire basculer hors du ring et profitant de la confusion Roode porte le Glorious DDT sur Rollins pour devenir champion.
Gagnants et nouveaux champions : Dolph Ziggler & Robert Roode
Alors que les nouveaux champions célèbrent sur la rampe Rollins est furieux dans le ring et Strowman dépité se contente de rentrer aux vestiaires suivi à distance par Rollins.


Strowman en coulisses est rejoint par Charly Caruso. Il dit que ce n'est pas lui qui a perdu mais Seth comme il perdra son titre plus tard. Seth est dans une série de défaites et il fera en sorte que cela dure et qu'il rencontre ses mains lors de leur championnat pour le titre Universel.
En passant Charly est superbe dans son haut de cuir.



Dernière modification par schnockelloch ; 15/09/2019 à 18h27.
  #2  
Vieux 15/09/2019, 18h25
 
Ajout par schnockelloch


Spoiler NFL


Kayla Braxton reçoit en coulisses The Man. Becky dit que ce soir Seth et elle seront toujours champion. Elle dit que ce n'est pas à elle de prouver quelque chose ce soir, on ne parle pas de NXT il y a des années, mais de savoir si ce soir Sasha a ce qu'il faut pour atteindre le niveau de Becky. Elle dit qu'elle a eu le plus grand règne de ces dernières années, gagnante du main-event de WrestleMania et couverture de ESPN entre autres. Banks se plaint que Becky a eu le spot qui lui revenait mais ce soir The Man revient ...


Après un récapitulatif de leur rivalité, The Queen Charlotte Flair fait son entrée sous les "wooo" de ses compatriotes. Arrive ensuite Bayley et ses amis gonflables sous des huées modérées. Elle hugge même des fans au premier rang.
WWE SmackDown Women's Championship
Bayley (c) vs Charlotte Flair

Flair attaque de suite et Bayley se dégage à deux. La championne fuit en bas mais Charlotte va la chercher et Flair continue son assaut notamment en l'envoyant contre la barricade.
Bayley fait ce qu'elle peut mais Charlotte continue un assaut méthodique en frappant les jambes de la championne. Elle tente la prise en quatre contrée par un roll-up, se dégage et porte un big boot avant de reprendre son assaut. L'arbitre repousse Flair et Bayley en profite pour défaire la protection du coin inférieur du ring. Elle parvient à porter un ciseau de jambe qui envoie la tête de Flair sur le coin exposé et porte un tombé surprenant.
Gagnante : Bayley
La Hug Girl prend sa ceinture et retourne en coulisses en courant. Flair émerge et quitte le ring en demandant à l'arbitre de lui tenir les cordes, visiblement prise d'une colère froide.

Spoiler NFL


Le combat précédent a manifestement scotché la foule et The Revival arrive dans l'indifférence la plus totale.
OOOOOOOOOOOOOH CHARLOOOOOOOOOOOOOOOTTE !!!!
Big E et Xavier Woods arrivent ensuite sur le ring et cela réveille la foule qui chante New Day Rock.
WWE SmackDown Tag Team Championship
The New Day (c. Xavier Woods & Big E) vs The Revival (Dash Wilder & Scott Dawson)

On commence avec Woods et Wilder. Un peu de Grappling et Big E rentre et porte un gros Uranage pour le compte de deux. Il continue son assaut sur le tablier mais Dawson fait tomber Woods du tablier et Big E se prend un chokeslam depuis le tablier vers le sol qui fait un peu peur.
Le Revival est dès lors dominant et se sert des cordes pour porter une guillotine à Big E qui est maintenant isolé avec en prime Woods inanimé contre la barricade. Big E finit par envoyer Dawson contre le coin mais Woods n'est pas là. IL porte une belly-to-belly sur Wilder et Woods revient et obtient le relais. Il enchaine strikes et clothesline sur Dawson, puis un hurricanrana, un gros shoulder tackle sur Wilder, kick depuis le tablier sur Dawson puis un DDT mais Wilder vient in extremis briser le tombé.
Wilder esquive le spear à travers les cordes de Big E, Big E bloque le suicide dive de Wilder mais ils parviennent à se regrouper pour porter le shatter machine sur Big E en bas du ring. The Revival revient dans le ring où subsiste Woods. Celui-ci résiste à une charge à deux mais Dawson lui porte un coup sur le genou. The Revival porte le shatter machine sur Woods mais au lieu de faire le tombé mette à nu le genou de Woods en lui arrachant son collant. Dawson porte alors une sorte de prise en 4 inversée et Woods ne parvient pas à atteindre les cordes et abandonne.
Gagnants et nouveaux champions : The Revival
The Revival deviennent donc les premiers à être champions par équipes de NXT, de Raw et de SmackDown et célèbrent tranquillement dans le ring avec leur nouvelle ceinture et une fois sur le stage ils disent que finalement on peut les remercier. Ils disent qu'ils sont la meilleure équipe de la planète et que enfin le public peut revivre. Wilder demande si Dawson entend ça, la foule hue. Il dit que c'est fini le nouveau jour, c'est le retour du old school et tant pis pour les gens stupides. Ce soir Kofi va continuer leur oeuvre et devenir champion et enfin ce sera un nouveau jour (new day), oui ce sera.

Charly Caruso est toujours aussi superbe et demande à Cross si c'est devenu personnel entre elle et Mandy. Une perche tombe sous le nez de Bliss qui s'est fait un look Harley Quinn ce soir et on voit que c'est Truth et Carmella qui tiennent le micro. Bliss prend alors celui-ci et dit que Truth est là, donc c'est le moment de lui prendre la ceinture 24/7. Des lutteurs arrivent à leur poursuite et Maverick conclut la course essouflé en remerciant Bliss.

Fire & Desire ont le droit à un remix des musiques communes et ...
Mandy ...
Vêtue d'un haut blanc et d'un très seyant petit short rose la plus belle création de Dieu arrive sur le ring avec Sonya Deville. Arrive ensuite Nikki Cross rejointe sur le ring par Alexa Bliss qui reçoit une bonne pop.
WWE Women's Tag Team Championship
Alexa Bliss & Nikki Cross (c) vs Fire & Desire (Mandy Rose & Sonya Deville)

On commence avec Rose qui domine en puissance Cross par un bodyslam et une jolie roulade. Elle nargue la foule et Nikki lui porte un gros clothesline et se moque des poses lascives de Rose avant un basement Dropkick.
Deville obtient le relais. Cross la projette dans son coin, passe à Bliss qui domine rapidement avec une belle souplesse. Deville passe le relais et on a la confrontation des deux blondes. Bliss domine mais Rose se dégage à deux. R-Truth arrive alors sur le ring suivi par des lutteurs et Bliss tente un roll-up mais Truth se dégage à deux. Truth fuit dans les tribunes suivi par les lutteurs et on repart. Deville profite de cette confusion pour porter un big boot à Bliss et prendre le contrôle du match et les heels ont isolé la déesse pendant un long moment.
Rose et Bliss se frappent simultanément ce qui permet le double relais. Cross se déchaîne sur Deville, running bulldog, projette Rose en bas, backsuplex sur Deville. L'écossaise monte sur le coin et porte un crossbody mais Sonya se dégage à deux. Bliss prend le relais, Deville projette Cross contre les codes ce qui fait tomber Bliss qui était sur le coin. Mandy écrase Bliss contre le tablier et les heels portent leur finisher mais Cross revient in extremis brises le tombé. Cross fait tomber Deville, esquive une running knee de Mandy qui se prend le coin et enchaine par un top rope neckbreaker sur la plus belle création de Dieu pour la victoire.
Gagnante : Nikki Cross & Alexa Bliss
Nikki vient relever Bliss pour lui donner la ceinture tandis que Fire & Desire est frustrée dans le ring.



Dernière modification par schnockelloch ; 15/09/2019 à 19h14.
  #3  
Vieux 15/09/2019, 19h22
 
Ajout par schnockelloch


Petite pause pour promouvoir Conor's Cure.

Arrive ensuite le Miz sous une bonne pop et nous en profitons pour présenter les commentateurs internationaux dont Agius et Chereau Rougeau et Brassard en direct sur le WWE Network. Qu'on se rassure ce PPV est aussi commenté en quasi direct sur AB1 pour les fans de Agius et Chereau. Arrive ensuite Sami Zayn sur le Stage qui porte une minerve et demande au public de la fermer. Il dit qu'il en marre qu'on lui manque de respect, notamment The Undertaker qui lui a porté un chokeslam mardi au Madison Square Garden et l'a blessé. La foule applaudit et Zayn dit que le public dégoutant a aimé ça, mais maintenant quelqu'un va le libérer et il présente l'artiste connu sous le nom de Shinsuke Nakamura, champion Intercontinental, tout de noir vêtu avec une cape rouge.
WWE Intercontinental Championship
Shinsuke Nakamura (c. a/Sami Zayn) vs The Miz

Le combat commence et Zayn a en fait un micro qui lui permet de commenter le match. Il encourage Nakamura a faire vite comme ça ils pourront vite quitter Charlotte. Nak' fait son "come on" ce que fait le Miz qui porte des chops et un low dropkck. Miz envoie Nak' en bas et en profite pour arracher le micro à Zayn et le jeter au loin vers le stage.
Toutefois le diabolique nippon profite de la distraction pour cueillir The Miz à son retour dans le ring par un gros kicks et enchaîne par ses strikes. Il se moque des "it kicks" mais Miz en bloque un et finit aussi par frapper Nak' à l'arrière du genou. MIz revient toutefois avec ses it kicks mais Nak' revient avec un arm breaker, Miz se dégage et porte un DDT pour le compte de deux. Miz porte ses it kicks et Nakamura esquive le dernier pour un roll-up. Il contre aussi le Skull Crushing Finale, Miz esquive un gros kick et Nak' esquive son clothesline dans le coin ce qui lui permet de porter un kick sur l'arrière de la tête. Il enchaîne par un x-factor et se place pour le Kinshasa, esquivé, Miz lui écrase le genou et porte la prise en quatre. Grosse pop de la foule sur le coup mais Nakamura parvient à atteindre les cordes. Miz retente la prise en 4 mais Nak' se dégage par un roll-up. Zayn intervient et Miz lui arrache son bonnet ce qui permet à la rockstar de lui porter un running knee sur l'arrîère de la tête mais Miz se dégage in extremis du tombé. Nouvelle tentative de Kinshasa mais Miz contre en SKull Crushing Finale. Zayn distrait l'arbitre qui ne peut compter et Nakamura se retire sous les cordes. Miz poursuit Zayn en bas mais Nakamura en profite pour lui porter un gros kick, le remonter dans le ring et cette fois-ci porter son Kinshasa pour conserver son titre.
Gagnant : Shinsuke Nakamura
L'artiste célèbre dans le ring à sa façon rejoint par Zayn qui a pris cher. The Miz est sonné en bas du ring.

A noter que selon les reports la salle est bien remplie ce soir à Charlotte.

Sasha Banks fait son entrée sans être huée après une vidéo récapitulative de sa rivalité avec Becky Lynch. The Man fait son entrée à son tour sous une bonne pop. Lors des présentations officielles, nouvelle pop pour Lynch et The Boss est cette fois-ci huée.
Raw Women Championship
Becky Lynch (c) vs Sasha Banks

Lynch commence par se lâcher à coups de pied sur Banks et celle-ci se retire en bas après une tentative de dis-arm-her. Banks tourne autour du ring et Lynch lui porte un baseball slide à travers les cordes. Toutefois The Boss profite du retour dans le ring pour prendre le dessus et commence à son tour une période de domination jusqu'à une esquive de Lynch.
contre à son tour le Becksploder et se place sur le coin sous une nouvelle pop Becky pour un écartèlement. Elle perd toutefois du temps à se recoiffer et narguer la foule et Lynch contre son double knee de la deuxième corde par un dropkick et les deux femmes sont au sol. Elles mettent du temps à se relever mais Lynch domine par une série de clothesline et un becksploder. The Man tente un running knee mais Banks le contre mais ne parvient pas à porter son Banks Statement, Lynch enchaîne par un becksploder puis un leg drop depuis la deuxième corde pour seulement le compte de deux.
Lynch place Sasha sur le coin et une pop mixte part, Banks repousse Becky et porte son double knee depuis le coin pour le compte de deux frustrant la challenger. Sasha repart et retente le Banks Statement, Lynch contre et tente le dis-arm-her, roll up de Sasha et cette fois Lynch porte le dis-arm-her mais The Boss parvient à se tourner pour que son pied touche la corde. Lynch porte un basement dropkick, monte sur le coin et porte un missile dropkick pour le compte de deux. C'est la championne qui est frustrée et un "this is awesome" part (c'est pas mal mais pas à ce point-là non plus je trouve). Lynch frappe Banks qui contre et place Lynch sur le coin, porte un backstabber, un second et enchaîne par le Banks statement sous une bonne pop des fans du Boss, Lynch parvient après un bon moment à rouler sur les cordes et Banks écrase le bras de Becky sur la corde du bas. Frustrée elle va chercher une chaise, l'officiel jette la chaise mais Banks porte un coup avec une autre chaise depuis le bas du ring et tente le tombé ... mais Lynch se dégage in extremis. L'arbitre s'engueule avec Banks, Becky ramasse la chaise et Banks esquive du coup l'arbitre se prend le coup de chaise. Lynch continue et se lâche sur Banks qui fuit dans la foule.
Becky va la poursuivre et les deux femmes se battent maintenant dans un escalier au milieu de la foule. Becky tente un dis-arm-her en s'aidant d'une rembarde et Banks se dégage et essaie de fuir . On est maintenant dans les coursives de l'Arena et Lynch fracasse Banks contre une table et un mur puis on revient dans la salle et Lynch traine The Boss dans un escalier.
Banks revient et les deux femmes s'échangent les coups et Banks parvient à reprendre le dessus Ringside en fracassant Becky contre la barricade. Elle ramène Becky dans le ring et on apprend que Becky a été disqualifiée pour avoir frappé l'arbitre.
Gagnante par disqualification : Sasha Banks
L'arbitre est toujours inanimé et Lynch parvient à frapper Banks qui voulait se servir d'une chaise. Elle frappe plusieurs fois Banks avec la chaise, puis lui écrase la tête sur la chaise qu'elle avait mise en position assise, puis porte le dis-arm-her à travers la chaise. Des offficiels arrivent pour les séparer sous les "let them fight". Banks est inanimée dans le ring et des officiels renvoient Becky en coulisses, Lynch est renvoyée en coulisses avec sa ceinture et on annonce la décision sous les huées. Toutefois l'annonce qu'elle conserve sa ceinture permet à Becky de célébrer sur le stage tandis que des officiels prennent soin d'une Sasha furieuse dans le ring.

Jolie promo de Batista dans Gears of War 5 pour nous permettre de respirer.

Spoiler NFL


On enchaîne avec l'entrée lente habituelle de Randy Orton après la vidéo de sa rivalité avec Kofi Kingston. Kofi rentre dans un calme rélatif et Greg Hamilton fait les présentations. Orton reçoit une petite pop tout en défiant Kofi et Kofi lui reçoit une pop assez mixte.
WWE Championship
Kofi Kingston (c) vs Randy Orton

Début de combat assez lent avec un peu de grappling, Orton subit une première clé de bras mais porte la seconde, fait sa pose signature mais se prend un back elbow et se retire en bas du ring après un flying elbow dans le coin. Orton parvient à dominer en s'aidant des cordes Kofi et l'écrase contre la barricade, puis contre la table des commentateurs puis lui fracasse l'abdomen contre la barricade avant une grosse souplesse toujours en bas. Il brise le compte et porte sa side belly-to-back suplex sur la table des annonceurs allemands, puis le refait toutefois Kofi se dégage à deux de retour dans le ring.
Orton continue sa domination, fracasse l'épaule de Kofi contre le poteau et fait sa pose sur la deuxième corde recevant une bonne pop mixte. Kofi en profite et revient sur Orton en bas mais la vipère à encore le dessus et écrase la tête du champion sur l'escalier. Une pop "Randy" part et Kofi finit par porter un clothesline à son challenger. Il enchaine par un springboard flying clothesline, des chops, un dropkick, un flying clothesline et la boomdrop. Un gars s'époumonne à huer Kofi mais la foule chante "new day rock" quand il tiffe le Trouble in Paradise mais Randy contre par un backbreaker pour le compte de deux. Il tente son DDT depuis la deuxième corde mais Kofi le surpasse par dessus la troisième corde et enchaîne par son suicide dive inversé.
Il ramène Orton dans le ring, crossdody depuis le coin mais Orton renverse la prise, contre le SOS et porte un standing dropkick. Nouvel échange dans le ring et Kofi le conclut par le SOS pour une nearfall. Le réalisateur en profite pour s'amuser avec des plans en double perspective de l'écran et du Spectrum Center. Kofi se place sur le coin mais Randy se relève et le fait tomber puis le rejoint sur le coin. Kofi résiste à la superplex mais Randy le frappe alors qu'il est assis sur le coin, Kofi passe en dessous et écrase Orton contre le coin mais la vipère contre la charge suivante par un powerslam pour le compte de deux. Orton enchaîne par son fameux DDT avec la deuxième corde puis tease le RKO se mettant en mode vipère. Kofi le contre par un schoolboy, porte un kick depuis le tablier mais outtanowhere Orton porte le RKO ,,, mais Kofi brise le tombé en touchant la corde avec son pied. Orton provoque la foule et se place pour le punt kick, esquivé par Kofi qui à son tour porte le Trouble in Paradise de nulle part pour la victoire.
Gagnant : Kofi Kingston
Kofi célèbre tandis qu'Orton se relève bien furieux de ce qui s'est passé.



Dernière modification par schnockelloch ; 15/09/2019 à 20h37.
  #4  
Vieux 15/09/2019, 20h42
 
Ajout par schnockelloch


Spoiler NFL


On enchaîne par une respiration en coulisses avec les Street Profits. Ford et Dawkins pluggent surtout la finale de King of the Ring en imaginant Gable avec la couronne. Toutefois Booker T arrive à la fin en tenue de roi et donne sa déclaration royale sur qui va gagner. Les SP l'interrompent et appelle "King Bookah". Le segment est assez drôle conclu par un "can't you dig it sucka" sous une grosse pop.

Histoire de contredire WrestleVotes on enchaîne maintenant sur le récapitulatif de la rivalité entre Roman Reigns et Rowan, le main-event sera donc le championnat WWE Universal. Grosse pop avec des cris de jeunes filles en chaleur (à moins que ce soit Nianing qui ait marché sur une punaise, ça fait le même bruit) pour l'arrivée du Big Dog. Arrive ensuite Rowan sous sa nouivelle musique et dans une nouvelle tenue mais avec absolument aucune réaction. Reigns descend et attaque Rowan avant que la cloche ne sonne
No Disqualifiatio No count-out match
Roman Reigns vs Eric Rowan

Reigns continue son assaut, frappe dans le coin mais Rowan contre le spear et commence un assaut en bas du ring frappant Reigns contre la table des annonceurs, l'envoyant contre la barricade puis contre l'escalier. Toutefois Reigns esquive une charge et Rowan finit l'épaule contre l'escalier. Reigns sort une kendo stick mais Rowan est plus prompt et le fracasse avec l'escalier, le faisant tomber dans le public. Rowan l'attaque alors avec le Kendo Stick et on est pour la deuxième fois ce soir dans la foule. Rowan ramasse un container à ordures et le jette sur Reigns
On finit par revenir au bord du ring et Reigns porte le drive-by puis prépare la table des annonceurs américains, mais se faisant il ne voit pas Rowan lui porter un gros shoulder tackle et on revient dans le ring. Rowan domine et porte body slam, legdrop et splash et continue son assaut méthodique. La foule chante "we want table!" puis s'endort et Rowan contre une tentative de rébellion de Reigns par un Uranage pour le compte de deux. Reigns porte un clothesline envoyant Rowan en bas mais celui-ci le tire en bas à son tour, l'écrase contre le poteau. Rowan continue son assaut et jette l'escalier en métal dans le ring, mais Reigns le contre par un samoan drop pour le compte de deux. Reigns esquive une charge de Rowan, frappe son adversaire avec l'escalier et porte un Superman Punch pour le compte de deux. Rowan contre une tentative de supermanpunch en bas en s'aidant de l'escalier pour lui porter une powerbomb à travers la table des annonceurs, il le remonte dans le ring mais Reigns se dégage à deux.
Rowan prend un écran dans la zone du chronométreur et frappe Reigns avec et on recommence à se battre dans la foule et Rowan dominant on arrive dans la zone technique. Reigns revient en frappant avec divers objets trouvés sur place mais Rowan contre et passe Reigns qui prend des bumps ce soir à travers une table. Il place Reigns sur son dos et on est maintenant sur le stage. Rowan essaie de frapper Reigns avec la grue caméra comme lundi mais le Gars a trouvé un objet et frappe Rowan avec, puis se sert de la caméra pour frapper deux fois Rowan avec, il enchaîne par un superman punch sur la rampe, puis tease un spear en descendant la rampe quand ... Harper le contre avec un coup de pied.
Harper et Rowan se mettent à deux sur Reigns avec un gros clothesline, puis Rowan porte une iron claw pour la victoire.
Gagnant : Luke Harper
Les deux Bludgeon Brothers se félicitent puis célèbrent dans un grand calme.

Charly Caruso rejoint Seth Rollins en coulisses et celui-ci répond qu'il s'en fout de ce que pense Strowman, ils ont perdu le titre ensemble parce qu'ils étaient une équipe. Il a du respect pour Strowman mais ce n'est pas son heure, ce soir ce n'est pas sa soirée. Il a vaincu une bête à Summerslam et il ajoutera ce soir un monstre à sa collection.

La table détruite nous permet de voir la superbe veste imprimé léopard de Renée Young et on enchaîne par un récapitulatif de la rivalité entre Rollins et Strowman. Ceux-ci font donc leur entrée pour la deuxième fois de la soirée et la foule semble un peu fatiguée.
WWE Universal Championship
Seth Rollins (c) vs Braun Strowman

On commence fort avec un shoulder tackle de Strowman suivi d'une charge dans le coin. Toutefois Rollins esquive le running powerslam et parvient à porter trois superkicks suivis d'un frog splash mais à la stupéfaction du champion Strowman se dégage avant même le compte de un. Une petite domination du monstre suit jusqu'à ce que Rollins esquive et se prenne le poteau et Rollins porte deux coups de genou consécutifs depuis le coin mais sur la troisième tentative Strowman l'attrape avec un choke slam. Rollins finit en bas ce qui permet un running shoulder tackle de Strowman ce qui réveille enfin la foule qui était morte. Du coup il en porte même un second à la Obelix et écrase Rollins contre la barricade. La foule chante "one more time" mais cette fois Rollins esquive et Strowman passe par dessus la table des annonceurs allemands,
Puis Rollins porte un suicide dive, puis un autre qui envoient Strowman à chaque fois contre la Deutsche Tisch qui cette fois se brise. Strowman bloque le troisième suicide dive, tente un running powerslam mais cette fois Rollins se dégage, l'envoie contre le poteau et Strowman se retrouve sur la table des annonceurs espagnols. Toutefois Strowman va chercher Rollins sur le coin, Rollins résiste et tente une superplex mais Strowman le repousse et ... porte un splash assez laborieux depuis la troisième corde, semblant se faire mal au genou.
Du coup il met du temps à faire le tombé et Rollins se dégage à deux. Rollins contre à nouveau le running powerslam par un sleeperhold. Rollins parvient à mettre Strowman au sol et porte le stomp ... Strowman se dégage à un. Puis un second et Strowman se dégage à deux, puis un troisième et ... Strowman se dégage à 2 1/2.
Le monstre tente un running powerslam mais Rollins le contre avec ... le pedigree et enchaîne par un quatrième stomp, cette fois pour la victoire.
Gagnant : Seth Rollins
Rollins bien secoué part avec sa ceinture sous une bonne pop mais quelques huées et on conclut le show ainsi avec Rollins sur le stage... Eh non car les lumières s'éteigent sous une bonne pop et le Fiend porte le Sister Abigail sur Rollins puis le Mandible Claw dans l'éclairage clignotant et sous les sons stridents habituels, et surtout sous une bonne pop. Le rire de Bray Wyatt dans le noir conclut le show.


Spoiler NFL



Dernière modification par schnockelloch ; 15/09/2019 à 21h40.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h33.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06917 seconds with 11 queries