FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Superbrawl III 1993
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 28/05/2017, 10h58
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Superbrawl III 1993



Erik Watts et Marcus Bagwell vs Flyin' Brian et Stunning Steve Austin

Sachez dabord que Pillman et Austin débutent tout juste à faire équipe ensemble et qu'ils ne sont pas encore officiellement les Hollywood Blondes. Le gros défi sera de voir si deux excellents lutteurs comme eux pourront faire un combat potable des deux autres piètres lutteurs.

Pillman et Austin sont fait pour être une équipe, la chimie est là à 100%, heureusement la WCW l'a compris très vite aussi. Bagwell et Watts offre une bien piètre performance, mais heureusement, il se font tabasser 80% du combat, laissant toute la place aux heels qui font du beau boulot. Erik Watts est le plus gros heel du combat, la foule le DÉTESTE et le hue à chacune de ses apparitions. Bagwell est plus populaire, mais il est très maladroit sur la plupart de ses séquences. Watts et Bagwell ont l'arsenal du jobber de Saturday Night, leurs offensives consistant en des arm drag, des dropkicks et des headlocks. Malgré tout, bon petit combat, très rythmé et merveilleusement bien porté par les heels. Alors que Bagwell fait son FISHERMAN SUPLEX sur Pillman, Austin en profite pour lui faire un TOP ROPE POINTED ELBOW au corps, Pillman se couche sur Bagwell et obtient le tombé.

Note: Pillman et Austin ont amené Watts et Bagwell à la limite de leur talent et cette limite vaut **.

Chris Benoit vs 2 Cold Scorpio



Le début de l'année 1993 marque les débuts de Chris Benoit à la WCW, il va bien faire la navette entre la NJPW et la WCW souvent durant l'année 1993 grâce au partenariat avec la fédération nippone, mais ne va jamais être un élément clé du roster pendant l'année. il faudra attendre l'année 1995 et beaucoup d'apprentissage au Japon et à la ECW avant que Benoit ne devienne un morceau important du midcarder. Malgré tout, Benoit était déjà un talent unique à l'époque et je pense que ce combat contre un lutteur innovateur comme 2 Cold Scorpio pourrait être un show stealer.

C'est un solide combat entre les deux lutteurs, mais je l'ai trouvé un peu moins que ce qu'on m'avait laisséé entendre. Scorpio est phénoménal, son agilité, même pour moi qui a tout vu en 2017, est incroyable. Ce n'est pas tant les spots que le naturel de ses flips qui laissent sur le cul. Benoit lui, montre déjà que c'est un talent certain, mais niveau rythme, sa partie de domination dans le milieu du combat, n'a pas été la plus convaincante. Il a brisé le bon rythme du combat pour l'amener vers quelque chose de plus statique et pas plus intéressant. Un peu dommage, mais la fin du combat cependant reprend beaucoup en vigueur avec des échanges de spots à qui mieux mieux. Avec 10 secondes à faire dans le combat, Scorpio surprend Benoit avec un CRADLE pour le compte de 3 immédiatement au moment où le timer allait sonner. Content que la WCW ne nous fasse pas encore le coup du draw.
Note: Je vais y aller avec un **¾, un solide combat, mais qui aurait pu être mieux, si mieux rythmé. Il y a un moment creux, mais le combat demeure tout à fait bien.

Bill Irwin vs Davey Boy Smith

Retour de Irwin à la WCW et arrivée de Davey Boy Smith aka le British Bulldog. Bon, tout le monde semble détesté Irwin, j'ai toujours trouvé que c'était un bon brawler et un bon heel, tout à fait légitime et capable de bien faire paraître ses adversaires. Le passage de Davey Boy Smith à la WCW est flou et il n'y est pas resté longtemps, moins d'un an en fait. Smith était à une excellente phase de sa carrière, certains diront qu'il était à son prime après son classique contre Bret Hart à Summerslam. Renvoyé pour dopage, Smith allait peu de temps après retourner à la WWF, mais allait rester dans le haut de carte de la WCW durant l'année. Smith arrive au ring, EXACTEMENT comme à la WWF et considérant qu'il était à l'époque, un des meilleurs lutteurs européens, je suis en droit de m'attendre à un bon match.

Je m'attendais à un peu mieux, mais bon, ce combat n'est qu'un showcase pour bien faire paraître Davey Boy Smith. Intéressant la stratégie de mettre Smith avec un lutteur très imposant pour montrer la force du lutteur anglais qui le trimballe et le soulève comme s'il pesait 150 livres alors qu'il en porte 250. Irwin est mou, pas très appliqué et les offensives de Smith se limitent à du tape à l'oeil pour le builder. Malgré tout, c'est pas de la merde en tant que tel, c'est simplement un combat complètement oubliable. Irwin tente un saut de la deuxième corde, Smith l'attrape, le place sur une épaule et fait le RUNNING POWERSLAM pour la victoire.

Note: Irwin a déjà été plus intéressant à regarder, Smith aussi définitivement. Pour ce qu'on leur a demandé de faire, ils ont fait quelque chose de regardable, sans plus. *½


Falls Count Anywhere Match
Paul Orndorff vs Cactus Jack


Paul Orndorff a signé un contrat avec la WCW en 1990, pour finalement ne lutter qu'un seul combat en PPV. 2 ans plus tard, il revient à la WCW qui va lui donner durant les trois années suivantes, sa période où il touchera le plus à l'or. Je ne considère pas Orndorff comme un grand lutteur, mais il était un heel presque parfait dans les années 80 (Classique dans la forme, convaincant dans l'exécution). Il n'avait aucune chance cependant d'être au top à la WWF et à la WCW, même si dans le ring il était plus faible, même si son look perdait deson éclat, la WCW a profité de sa notoriété pour lui donner une solide run. Contre Cactus Jack, qui semble constamment donner des bons combats, je m'attends à quelque chose de divertissant.


Ce n'est pas que ce combat soit mauvais, mais tout y est pour une expérience un peu décevante. Je disais que Cactus Jack est un lutteur qui donne constamment des bons combats, mais il faut justement le laisser faire un combat. Ici, il donne des offensives environ deux minutes (Et se permet même un top rope sunset flip sur le ciment ABSOLUMENT inutile et où il se pète carrément la colonne) et ensuite Orndorff le tabasse pendant 10 minutes. Orndorff n'est pas le heel le plus dynamique, la moitié de ses spots sur Foley ne sont pas fait correctement et on aura jamais un vrai comeback convaincant. Ça donne un combat regardable et c'est tout, plutôt faible pour les standards des deux lutteurs. Orndorff fait des poses plastiques et se vante à la foule, Cactus Jack prend sa pelle, donne un coup au visage de Orndorff et fait le pin, un coup de pelle pour finir le combat! Je pense, la première victoire ever de Cactus Jack en PPV depuis que je fais ces reviews.


Note: Regardable, mais ça ne m'a pas plus. Le booking, les spots,la finale, tout m'a laissé sur ma faim. **

SMW Tag Team Championship
The Heavenly Bodies (C) vs The Rock N Roll Express


La SMW est la fédération où Jim Cornette était le booker durant les années 90. Plusieurs de leurs lutteurs ont fait des apparitions à la WCW et la WWF. Les Heavenly Bodies sont composés de Tom Pritchard (Aucun souvenir de lui) et du talentueux Stan Lane, c'est donc dire que c'est presque un combat entre le Midnight Express et les Rock N Roll Express! Bobby Eaton accompagne les Heavenly Bodies, mais ne lutte pas, c'est une honte! On devrait avoir un excellent combat classique entre ses deux équipes et j'ai bien hâte!

Honnêtement, ce combat est pour moi la preuve que la formule classique du tag team match fonctionnait encore mieux à l'époque que le nouveau style plus random et axé sur les Power moves que des équipes comme les Road Warriors et les Steiners ont amené. Les deux équipes ne sont pas des réguliers de la WCW, mais tout l'histoire est dans le combat! Ce n'est pas un incroyable combat par équipe, mais c'est un combat avec une rigoureuse construction et des spots placés au bon moment pour générer du heat de la foule, qui est à 100% dans le combat. Les Rock N Roll Express sont splendides dans le travail d'équipe et sell comme d'habitude comme des champions alors que les HB sont très convaincants et simples dans le travail par équipe. Avec un Jim Cornette qui se permet quelques spots pour pimenter le combat, on se retrouve avec un combat tout à fait classique, mais tout à fait délicieux. Eaton veut intervenir avec un KNEE DROP en fin de combat, Morton évite et Gibson fait le pin sur Pritchard pour la victoire. Je vous épargne les détails de ce combat complètement chaotique pour sa dernière minute, définitivement la pire partie du combat.

Note: Ce combat vaut bien un ***. La fin laisse à désirer, mais c'est du bonbon à regarder, pour tout amateurs de lutte tag team old school.

WCW United States Championship
Dustin Rhodes (C) vs Maxx Payne


Étrange combat que celui-là. Parce que Maxx Payne se retrouve immédiatement contender d'un titre majeur à la WCW, il a l'air vraiment crétin avec sa coupe de métalleux des années 80. Je ne l'ai jamais vu lutter, apparement que c'est un solide brawler. Rhodes étant devenu un lutteur assez complet, le potentiel est là pour me surprendre!


Ouais ben... J'ai pas aimé ça du tout. Maxx Payne a clairement du potentiel, mais il n'a aucun rythme, est trop lent et ne contribue en rien au combat. On dirait vraiment ce genre de combat qui dure 10 minutes et qui pourtant ne semble jamais démarrer. Rhodes est très basique dans ses prises, qui sont souvent des arm drags et Payne prend presque 5 minutes avant de faire une offensive dans le combat. C'est long et pas très bon donc. En plus, on ose terminer ça avec un dq quand Payne pousse l'arbitre sur Rhodes pour le faire lâcher une soumission.

Note: *¼, je suis peut-être sévère, mais je me suis solidement fait chier ici.

NWA World Heavyweight Championship
Great Muta (C) vs Barry Wondham


Ce combat là n'est pas très bon, à ma grande surprise. Windham et Muta n'ont simplement aucune chimie ensemble. Le rythme du combat est beaucoup trop lent à mon goût à moi. Faut dire les premiers dix minutes se limitent à des headlock, par-dessus headlock, par-dessus headlock! Je comprends qu'ils ont probablement voulu offrir quelque chose de très old school, par contre honnêtement, je trouve que c'est gaspillé le talent de deux aussi talentueux lutteurs que de les booker de la sorte dans un combat qui plombe l'atmosphère de l'aréna. C'est Windham qui l'emporte après un IMPLANT DDT pour remporter enfin un titre mondial!


Note: *¾, c'est peut-être de la ''bonne lutte'', mais c'était chiant à mourir et encore pire, avec deux lutteurs que j'aime beaucoup.

Main Event
Non Title Match
Lights Out Leather Strap match
Big Van Vader vs Sting


Apparement que c'est le meilleur combat de leur série qui nous a déjà offert quelques petits bijoux niveau lutte! Je n'ai jamais vu un strap match de grande qualité dans ma vie, mais avec deux lutteurs avec autant de chimie, il y a de quoi rendre le concept excitant.


Un autre excellent combat entre les deux, définitivement le meilleur strap match que j'ai vu à ce jour. Ce n'est cependant pas du tout aussi flashy que les deux derniers affrontements, par contre c'est définitivement le plus violent. Beaucoup de spots bien pensés avec la ceinture en font un combat agréable du début à la fin, lent, mais très bien construit et avec une belle construction pour offrir souvent un bon spot au cinq minutes. J'ai trouvé Vader absoluement fantastique dans ce combat, autant pour ses offensives, que son selling et son utilisation de la ceinture, qui ajoute définitivement un peu d'épice à leur trilogie. Malheureusement, la fin du combat ne rend pas justice à la qualité du combat, qui se termine alors que Vader a frappé les trois coins, Sting le kick au visage et Vader est propulsé contre le quatrième coin pour la victoire. Définitivement anti climatic et franchement décevant, malgré tout, un sacré combat bourré d'émotions.


Note: ***½ me semble tout à bon pour ce combat, une fin différente aurait donné une meilleure note. Je pense que pour leur trilogie, je serais incapable de dire lequel je préfère plus qu'un autre.

Note finale: Beaucoup disent que Superbrawl III fait partie des meilleurs PPV de la WCW, je ne suis pas du tout d'accord. Oui, le show contient trois combats solides, mais il y a un lot d'étrons et de combats de transition. Windham vs Muta fait partie des plus grosses déceptions que j'ai pus avoir pour un combat depuis très longtemps et le combat entre Rhodes et Maxx Payne était simplement gênant à voir. Malgré tout, un show agréable, avec des petites surprises et quelques combats solides. Peut-être pas un grand show, mais un bon show, qui mérite tout à fait le détour.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 28/05/2017, 11h13
Mister c
 
Tom prichard a tenu le role de Zip,le partenaire de chris "skip" candido dans les body donnas à la WWE
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 28/05/2017, 11h48
schnockelloch
 
Citation:
Envoyé par Mister c Voir le message
Tom prichard a tenu le role de Zip,le partenaire de chris "skip" candido dans les body donnas à la WWE
Surtout le frère de Bruce "Brother Love" Prichard et il a été le grand manitou des territoires de développement de la WWE avant Bill DeMott à la Deep South Wrestling et à la FCW.
Auparavant il a notamment été l'entraineur du Rock à ses débuts et a été le gars chargé de convertir Kurt Angle de lutteur amateur à catcheur ....

Sinon Bill Irwin aka "The Goon" à la WWF ... Le gars a toujours eu des runs pourries en fait
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 18h51.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,11171 seconds with 9 queries