FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Spring Stampede 1994
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 12/06/2018, 16h28
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Spring Stampede 1994



Johnny B. Badd vs Diamond Dallas Page


Badd et DDP allait dans les prochains mois devenir non-seulement des vrais nemesis dans le ring, mais allait surtout augmenter énormément leur valeur à force de s’affronter. Les styles collaient ensemble et les combats entre Badd et DDP étaient si bons, qu’ils ont cimenté le statut de Badd pour son départ vers las WWF, mais DDP a beaucoup profité de Badd pour se faire la main niveau in-ring. J’imagine que ça ne sera pas aussi bon que les combats qu’ils auront plus tard, mais je suis très confiant que ce sera un bon opener.

Visiblement, les deux lutteurs ont une excellente chimie ensemble, ça se sent immédiatement. Ce n’est pas le meilleur combat entre les deux, comme je le pensais, mais ce genre de combat réchauffe une foule et ce soir là, Badd était parfait pour réchauffer la foule de Chicago. J’ai trois problèmes avec le combat, d’abord, il est trop court. Ensuite, DDP n’a pas assez d’offensives et troisièmement, tout a l’air un peu trop chorégraphié, ça manque parfois de naturel entre les spots qui semblent trop avoir été préparés d’avance. Sinon, c’est un bon moment sans temps mort, qui préparait des combats entre meilleurs pour les deux lutteurs. Badd l’emporte avec un TOP ROPE DIVING SUNSET FLIP.

Note : Il manque beaucoup d’éléments pour en faire un bon match, mais une bonne entrée en matière. **

WCW Television Championship
Lord Steven Regal © vs Brian Pillman


Première fois que je vais voir ces deux lutteurs sur le ring en même temps, mes attentes sont hautes. Regal est définitivement le meilleur champion TV que j’ai pu voir à la WCW, il affronte tout le monde et leur sort en général toujours des bons combats.

Bon combat entre les deux lutteurs, je trouve la performance de Regal tout à fait géniale ici, le mec sort des soumissions salées d’un peu partout, c’est franchement impressionnant. Pillman lui, joue le mec dynamique qui sort les gros mouvements. J’Ai beaucoup aimé le combat pendant les 10 premières minutes, j’ai cependant trouvé le dernier 5 minutes beaucoup plus ordinaires. D’abord, l’action est trop échevelé alors que le premier 10 minutes se suivait bien et ensuite… Il reste une minute avant le draw et Pillman prend des décisions complètements connes. Du genre, il reste 20 secondes et je monte sur le deuxième coin pour puncher la tête de mon adversaire, ce qui ne fait aucun sens. Ça se termine évidemment en DRAW.

Note : Bon combat, jusqu’avant la fin à mon avis. **½, une performance splendide de Regal.

WCW Tag Team Championship
Chicago Street Fight
The Nasty Boys © vs Cactus Jack et Maxx Payne


Clairement, la chimie est excellente entre les deux équipes et un combat hardcore est exactement ce qu’il faut pour donner le meilleur combat possible entre les quatre lutteurs. Payne est le moins bon lutteur du lot et ses progrès sont impressionnants, je m’attends à un excellent combat et au moins un sick bump de Cactus Jack.

C’est de loin le combat le plus hardcore de la WCW à ce jour et non-seulement ça, mais c’est un excellent match! Le seul défaut du combat est que la régie fait un piètre travail pour bien montrer toute l’action. Mais bon, c’est du bonbon et je vous jure qu’une foule de la ECW se serait gaver de ce 10 minutes non stop de punchs et de spots violents! Cactus Jack en prend pour son rhume ici et quelques bumps pas beau du tout et il reçoit le pin après avoir reçu un COUP DE PELLE bien stiff au visage de Jerry Sags.



Note : ***¼, c’est de la belle lutte hardcore entre quatre lutteurs qui se font utiliser selon leurs forces.

WCW United States Championship
Stunning Steve Austin © vs Great Muta


C’est un peu un Dream Match, un Austin au sommet de son art in ring contre le Great Muta. J’ai de la difficulté à croire que Eric Bischoff ne voyait rien en Austin, le mec était le meilleur heel de la WCW à l’époque, tout fonctionnait. Bien hâte de voir ce combat!

Ce combat est une énorme déception, pas du tout ce à quoi je m’attendais. Austin était technique très solide à l’époque en plus d’être un expert seller, Muta pouvait faire des trucs que personne ne faisait vraiment. Je n’ai reconnu aucun des deux lutteurs dans ce match, ce fut un enchaînement de prises de soumission et de lenteur pénible, avec quelques petits éclaircis plaisant. Je trouve que Muta dans ses dernières apparitions à la WCW ne s’est pas bien adapté au style de ces adversaires et comme contre Windham, c’est trop lent et ça ne mène à rien. Ajoutons à ça un finish de merde façon WCW avec Muta qui surpasse Austin par-dessus la troisième corde pour une disqualification et on a quelque chose de complètement oubliable, avec deux talents exceptionnels.


Note : Je voulais donner **, mais cette fin à chier me pousse à y aller vers *¾, pour un combat entre deux lutteurs que j’adore, ça me fait presque mal.

WCW International World Heavyweight Championship
Rick Rude © vs Sting


J’en parle souvent dans ces reviews, je ne suis généralement pas du tout impressionné par Rick Rude depuis son retour à la WCW et 94 est la dernière année pour voir un peu de combat de Rude et j’ai l’impression que Sting est celui avec qui il peut sortir quelque chose de gros. Je ne suis pas totalement certain d’avoir hâte, car j’ai peur d’avoir tord!

C’est plutôt un combat agréable entre les deux lutteurs, on sent qu’ils ont une bonne chimie dès le départ. Ce n’est pas un grand combat, parce qu’on a l’impression que Sting ne peut pas amener un Rude amoché où il le veut pour ce combat. Rude fait un effort pour ne pas faire que des rest holds, ce qui est à son honneur et il se permet quelques bons bumps dont un selling de surpassement où il a failli se casser une jambe. Le combat a quelques bons moments pour alimenter la foule et c’est tout à fait correct, ce qui m’énerve est l’intervention de Vader et Harley Race dans le combat, qui passent tous les deux pour des crétins en tentant de faire perdre Sting (Pourquoi d’ailleurs? Pour ne pas l’affronter pour le titre? Pour l’affronter sans le titre? Pour le faire chier simplement… Je sais pas). J’aurais préféré un finish clean, mais je ne bouderai pas mon plaisir. Race tente un CHAIRSHOT sur Sting, qui évite et Rude reçoit le métal sur le coconut et Sting fait le pin pour la victoire et le titre!

Note : Bon combat, plaisant, rapide, mais qui manquait un peu de belle lutte. **½ pour un effort louable de Rude qui était sur le point d’accrocher ses bottes.

Bunkhouse Match
Dustin Rhodes vs Bunkhouse Buck


Dustin Rhodes devait commencer à être assez big si on lui laissait être au-dessus de Sting sur la carte! Ce Bunkhouse Buck, qui est-il? Buck a surtout été connu sous le nom de Jimmy Golden, un heel naturel qui a été dans une grande équipe tag team avec Robert Fuller, son manager du moment. Il a été recyclé à la WCW comme Bunkhouse Buck, un gros texan dégueulasse avec un mullet et une tronche comme le beau-frère dans Christmas Vacation. Buck était un bon lutteur dans son prime, pas spectaculaire, mais capable de construire des affrontements et il avait un bon charisme. Ce qui est dommage, c’est que son passage à la WCW se fait vraiment après son prime, mais Buck était toujours capable de sortir une grosse performance ici et là. Ce genre de combat bien hardcore est sa spécialité à ce stade de sa carrière et Rhodes en est rendu à suivre le même parcours que son père, c’est-à-dire qu’après avoir prouvé qu’il était un excellent lutteur, il doit aller un échelon plus loin et le hardcore est la meilleure solution.

La WCW n’était pas parfaite, loin de là, mais chaque fois qu’ils utilisaient le termes STREET FIGHT ou un synonyme comme ici le Bunkhouse, on a toujours l’impression qu’on a assisté à une guerre. Buck et Rhodes donnent vraiment tout ici et Rhodes se permet même un blade job dégueulasse digne de son père. C’est un gros brawl où un lutteur domine toujours outrageusement l’autre et lui en fout pleine la gueule de diverses façons. Les deux lutteurs montrent un excellent selling et utilisent bien la stipulation pour se frapper avec tous les objets à leur disposition. Certains dirons que ce n’est pas de la grande lutte, je considère au contraire que pour monter un combat de la sorte avec autant d’émotions, il faut avoir pas mal de talent. Rhodes perd cependant, Robert Parker donne à son poulain un BRASS KNUCKS et Buck défonce la gueule de Rhodes avec l’objet pour la victoire.


Note : Solide combat hardcore, Bel effort des deux lutteurs qui ont laissé pas mal de sang derrière eux. ***

The Boss vs Big Van Vader

Bien hate de voir ce combat, deux big men avec du talent et un bon brawling, ça ne peut qu’être divertissant. En fait Big Bossman, s’il avait par contre, fait carrière au Japon, aurait certainement pu en montrer beaucoup plus dans le ring, car il avait énormément de talent.

Je pense que c’est la première fois que je vois un SPOTFEST de la sorte entre deux Heavyweights de cette taille, c’est tout un spectacle honnêtement! Et je suis prêt à dire, tout un spectaclé, signé Vader, parce que The Boss malheureusement râte BEAUCOUP de spots dans ce combat. Je pense qu’il était ici placé dans une position qu’il n’avait jamais vécu au niveau in ring et qu’il manquait un peu d’aise dans le ring. Malgré tout, un combat de 10 minutes très divertissants entre les deux big mens , bourré de flips et de de puissants slams, le genre de combat parfait pour remettre un peu Vader en place dans le title picture. Vader va l’emporter finalement avec un magnifique MOONSAULT.


Note : Si The Boss offrait quelque chose de plus convaincant, j’aurais mis ***, mais j’y avais avec **¾ dans un bon spotfest de big boys.

Main Event
WCW World Heavyweight Championship
Ric Flair © vs Ricky Steamboat


Je pense que c’est une super idée que la WCW a eu de reviver cette rivalité entre Flair et Steamboat en mettant le sportsmanship à l’honneur pour l’alimenter. Steamboat méritait une chance au titre après toutes ces performances et Flair avait là un excellent lutteur pour élever un peu son règne. Je m’attends au meilleur combat de la soirée.

Donc, où ce match se classe parmi la légendaire trilogie entre les deux lutteurs? Et bien certainement au même niveau, car quel match! Ça commence très lentement, avec énormément de chain wrestling, mais quand ça démarre, les deux lutteurs offrent de l’action NON STOP pendant plus de vingt minute et j’ai rarement vu deux lutteurs garder un rythme aussi élevé de la sorte. Steamboat, qui reçoit quelques huées à son entrée, gagne complètement la foule avec sa performance incroyable, alors que Flair garde un style très heel tout du long du combat alors qu’il est le plus over. C’est de la très très bonne lutte, exactement dans mon registre, qui allie un grand selling des deux côtés, beaucoup d’athlétisme, une foule en feu et un esprit compétitif qui tranperce l’écran. Flair l’emporte dans une fin très controversée où Steamboat fait un espèce de TIGER SUPLEX avec pin, mais ses épaules touchent également au tapis. L’arbitre décide de faire emporter le champion.


Note : Magnifique, tout simplement magnifique. Steamboat, qui était un midcarder jusqu’à présent, vient d’augmenter sa valeur avec sa performance exceptionnelle ici. ****
Note : Honnêtement, SPRING STAMPEDE 94 est certainement un excellent PPV, probablement parmi les meilleurs critiqués depuis le début de cette longue quête. C’est un show extrêmement bien dosé, qui a d’excellents combats assez mémorables. La plus grosse déception revient à Austin vs Muta, mais aucun combat dans le show n’est mauvais, ce qui n’est pas loin d’être une première. Je recommande évidemment l’excellent Main Event, mais aussi quelques combats que je ne m’attendais pas à autant apprécier.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 12/06/2018, 18h54
Carcajou3
 
Abba tu devrais écrire un truc sur Bunkhouse Buck

À part ce match contre Macho Man je connais pas grand chose de ce type

Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 21h15.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,05770 seconds with 9 queries