FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-COMMUNAUTÉ > Bavardages
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Bavardages Pour les discussions "sérieuses" de tout genre: vous pouvez parler de philosophie, de couture ou de sexe ou même raconter votre vie.

Les OAV de Dragon Ball partie 3
Bavardages

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 04/06/2019, 01h47       #1
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 884
Les OAV de Dragon Ball partie 3

Partie 1 : http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=103678

Partie 2 : http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=103835



20-Dragon Ball : Battle of Gods (2013-85min)



A-Histoire :
Beerus, le dieu de la destruction, se réveille d’un long sommeil de 39 ans et décide de partir à la recherche du Super Saïyen divin, un guerrier surpuissant qui devrait lui offrir un combat dantesque. Beerus commence alors sa quête avec les Saïyens survivants de la Terre. Il rencontre Goku chez le Kaioh du nord qui propose au dieu de la destruction un combat mais se fait défoncer rapidement... Beerus se dirige alors vers la Terre dans l'espoir de trouver ce Super Saïyen divin. Passage sur une histoire de gâteau puis baston...

B-Complément :
Le 5 juillet 2015, la série Dragon Ball Super débute et reprend l'histoire du film pour la rallonger. Donc film étrange qui est repris dans l'anime (comme le prochain).

C-Avis :
Ce film trouve son principal intérêt dans le fait de relancer la franchise donc d'être accueilli avec bienveillance. Mais le voir avec du recul met en avant le vide total du film dans son histoire et cette histoire de gâteau reste en travers de la gorge justement... On est loin des univers apocalyptique d'un Broly (le 1er) voir d'une ambiance déprimante d'un Bojack ici c'est "fun" et coloré. Mais que c'est con... Je ne parle même pas du pauvre Vegeta qui devient génant dans son attitude et de cette volonté de vouloir casser tout le monde sans au final utiliser personne. L'infantilisation du propos désert l'enjeu du film et ca devient une blague. Faut aimer...

Même le mélange 2D/3D des combats est parfois loupé. Mon indulgence a donc des limites.

D-Note : 5/10


21-Dragon Ball : La Résurrection de Freezer (2015-93min)


A-Histoire :
Sorbet et Tagoma, soldats de l'armée de Freezer, sont partis à la recherche des Dragon Ball sur Terre, afin de ressusciter Freezer. Une fois ressuscité, Freezer a pour seul objectif : sans surprise... se venger de Goku. Il est informé que Goku a grandement gagné en puissance et a réussi à vaincre Boo. Freezer décide alors, de s'entraîner pendant quatre mois, affirmant pouvoir le surpasser en ce laps de temps.

B-Complément :
Il s'agit du premier film diffusé dans les cinémas japonais en IMAX 3D et dans certains cinémas projetés en 4D

C-Avis :
Du mieux mais bon... Quand Jaco prévient les terriens de l'arrivée de Freezer on retrouve l'esprit de la série et une petite angoisse. Mais très vite le sentiment de recyclage et de facilité scénaristique prend le pas. Beaucoup de personnages inutiles et reprendre comme antagoniste Freezer dont on a déjà tout vu laisse sur notre faim. L'avantage des OAV est de créer un nouveau méchant. Ici on repart donc sur Freezer. Limite je me demande si un retour de Cell aurait pas été plus intéressant de part ses pouvoirs. Bref. Donc tout repose sur la transformation de Freezer dans ce film. L'avant combat Freezer est décevant pour Gohan (qui fait pitié) et même Piccolo semble très faible. Le power up de F est d'ailleurs aussi spectaculaire que peu crédible. Le gars se faisait battre en un coup par Trunks en forme basique sans entrainement (ou idem dans le film Janemba) et là en 4 mois il est devenu plus fort que tout le monde... Admettons. Le combat est magnifique visuellement en revanche mais voilà tout cela est creux du fait du twist final. Film étrange qui ne semble pas avoir trouvé sa place.

D-Note : 6/10



22-Dragon Ball Super : Broly (2018-100min)



A-Histoire :
On commence dans le passé avec l'histoire des Saiyens et l'arrivée du Roi Cole et son fils sur la planète Vegeta. Une fois l’exil de Broly explicité, nous avons une ellipse pour arriver dans le présent. Freezer, utilisé jusqu'à la moelle dans Super, mène une nouvelle quête des dragon balls pour... une connerie sans nom qui crache au visage du personnage top heel qu'est Freezer. Bref... Freezer va utiliser une nouvelle recrue pour sa vengeance : Broly. Au final, dès que Broly débarque plus d'histoire et un long combat contre Goku et Vegeta.

B-Complément :
Ce film marque la première apparition de Gine, la mère de Goku, ainsi que la version enfant de Raditz.

C-Avis :
Une véritable déception... En dehors de la technique épileptique des combats qui a ses adeptes (pas moi car c'est illisible) et des dessins modernes et dynamiques (les transformations pas mal) on a rien sur le fond.
On manque d'émotion et de dramaturgie. Pour ceux qui ont vu le téléfilm Bardock et l'OAV original sur Broly, on est pas au même niveau. L’histoire original du père de Goku pouvait faire chialer mais ici zéro émotion lors de sa mort. Idem pour l'OAV Broly où on sentait cette puissance incontrôlable et la peur des adversaires (ah Vegéta qui craque ! Broly qui veut tuer Gohan en prévenant son père ! etc).
On ne ressent rien car on ne cherche pas cela. Pas de pause dans le combat pour ressentir les choses et même la mort de son père est éclipsé (quand on pense à l'original où Broly écrase son père dans un moment poignant et terrifiant). Les combats dans DB permettent normalement l'émotion (un sacrifice, un power up, un retournement dans les rapports de force etc) mais ne sont pas une fin en soi. Dans ce film, c'est une fin en soi puisque le combat dure très longtemps sans aucune construction de personnage.
Il reste donc un film dynamique qui peut plaire à certains mais dans 6 mois personne ne gardera en tête une seule scène contrairement aux OAV d'origine où plusieurs années, dizaines d'années, après on garde des scènes clefs gravées à jamais (le bandeau rouge sang de Bardock, la mort de Bardock, le kaméhaméha à bout portant de Goku sur Broly, le craquage de Vegeta voir même la ridicule chanson de Krilin en VF !).
Et j'ai oublié les musiques parfois horribles qui hurle le nom des personnages... Drôle sans le vouloir.


D-Note : 6/10
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE

Dernière modification par darkside ; 23/07/2019 à 04h31.
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/07/2019, 05h54       #2
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 884
MAJ sur dernier film DB Super...
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-COMMUNAUTÉ > Bavardages

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 23h15.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09656 seconds with 11 queries