FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du premier épisode du Mae Young Classic 2018 : Pas mal, mais trop court
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 07/09/2018, 08h04
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est actuellement connecté
 

Critique du premier épisode du Mae Young Classic 2018 : Pas mal, mais trop court




Enregistré il y a quelques semaines, la WWE a monté le tournoi en plusieurs épisodes et bonne chance aux fans pour échapper aux résultats qui circulaient sur internet. Dans mon cas, j'ai réussi à tout esquiver et c'était avec l'esprit léger et plein d'enthousiasme que je démarrais la lecture de ce premier épisode.

Au programme de cet épisode, quatre match du premier tour. Ne tardons pas trop, voyons ce que ça a donné, faisons comme d'habitude, un tour d'horizon de ce qui fut proposé.


L'année dernière, Princesa Sugehit et Kay Lee Ray avaient l'honneur d'ouvrir la première édition du Mae Young Classic. Cette année, c'est Tegan Nox, lutteuse d'origine gallois et Zatara, la seule chilienne du tournoi.

Le match était certes rapide, mais il a permis de se faire une petite idée des deux compétitrices, lors du round d'observation. Une première chose que j'ai aimé, c'est cette attitude de Zatara, on comprend directement le rôle qu'elle joue, que ce soit par ses "shut up" envoyé à la foule ou la feinte de la poignée de main, voir le tirage de cheveux. Et contrairement à certains lutteurs ou lutteuses, cette dernière n'a pas fait dans le hasard. Elle s'est bien concentré sur la jambe de Nox, qui a pour prise de finition, le Shining Wizard. Donc clairement, j'ai bien apprécié cette logique dans le match. L'européenne a très bien vendu la douleur dans son temps fort, qui l'a permise de revenir dans le match. Le final a vu la chilienne tenter de porter un Shining Wizard sur la nuque de son adversaire, mais Nox a esquivé, puis porté le sien, pour la victoire.

C'est le genre de match sympathique à voir, pas mauvais et où même la perdante -en l’occurrence Zatara- reste bien crédible. J'espère bien la revoir à la WWE, je pense qu'elle a une place à se faire dans le roster.


Deuxième match du tournoi, l'australienne Rhea Ripley qui participait pour la seconde fois au tournoi, contre MJ Jenkins, un des nombreuses américaines de cette édition du Mae Young Classic.

Première chose qu'on peut noter, c'est la différence entre l'ancienne Rhea Ripley et la nouvelle. Celle-ci inspire beaucoup plus de crainte, on la sent plus forte et surtout, plus déterminée. D'ailleurs, elle était déjà sacrément impressionnante de part sa taille et sa puissance, ajoutez à cela son très jeune âge, on sent qu'elle a un très très gros potentiel. Comme je m'y attendais, on a quasiment eu un match à sens unique. L'australienne a détruit son adversaire, son Dropkick envoyant Jenkins a l'extérieur était bien porté pour une personne de sa taille. Globalement, j'ai pas grand chose à dire, vu qu'on a pas vu grand chose, l'Abdominal Stretch est une prise basique des personnes de son gabarit. En revanche, c'était la première fois que je voyais une telle Powerbomb.

J'espère cependant que son prochain combat nous en montrera davantage, voir comment elle se débrouillera en étant en difficulté. L'année dernière, le second tour lui a été fatal, donc ce sera intéressant de voir si elle passera ce palier.


Avant-dernier match de la soirée, il opposait Lacey Lane à Vanessa Kraven, un match 100% nord-américain.

Je craignais que l'on se dirige vers un match similaire au premier, mais on a finalement eu le fameux schéma "David contre Goliath", que la WWE affectionne tant. On le voyait dès le début avec Lane utilisant sa vitesse et ses esquives pour éviter les attaques de la canadienne. Lane n'avait cependant, aucun impact physiquement parlant, la seule action où elle a véritablement mis à mal son adversaire, est venue d'un raté où elle s'est emmêlée dans les cordes. Mais ce raté fut bien négocié, car en retombant, Kraven a improvisé et part l'élan, s'est mise à l'extérieur, comme si elle avait été projetée. Malgré tout, elle a montré qu'elle avait globalement un bon niveau. Plus tard dans le match, à partir du moment où Kraven a réussi à mettre la main sur Lane, c'était presque le début de la fin. Presque car, au final, la canadienne a perdu, mais ses Chops étaient terribles et la Cannonball Senton était belle à voir. La défaite lui porte pas trop préjudice, grâce au Roll-up, ce qui n'est pas plus mal.

Le combat était plus sympathique à voir que le précédent, mais là encore, trop court à mon goût, pour être appréciable pleinement.


Le main-event de la soirée, mettait aux prises, la japonaise Meiko Satomura et Killer Kelly, la première femme portugaise à combattre à la WWE.

C'était la première fois que je voyais Satomura combattre, j'ai été positivement très surpris. J'ai bien aimé l'opposition, une lutteuse plus posé et calme, face à un style plus agressif. Mais ce que je préférais, c'était cette manière de faire de la japonaise. Elle portait une prise de soumission et quand elle voyait son adversaire tenter d'aller vers les cordes, elle changeait de prise, une manière naturelle de réagir, tenter autre chose pour gagner. Elle a une bonne capacité à enchaîner les prises, faire des transitions et ajouter quelques coups par-ci, par-là. C'est vraiment solide et efficace. Killer Kelly n'a pas été ridicule, loin de là, mais j'ai pas compris sa tentative de Romero Special, qui n'a finalement pas été réellement tentée. Mon seul regret, c'est qu'elle montre trop qu'elle est dans la difficulté, à chaque fois que son adversaire résiste à un tombé. On dirait qu'elle n'a plus rien d'autre à proposer et qu'elle craint la défaite. En tout cas, Satomura a placé une belle Death Valley Bomb pour clore le match et le show.

Voilà pour ce premier épisode du Mae Young Classic. Globalement, c'était agréable à voir, mais la courte durée des matches ne permet pas d'apprécier grandement ce qui est offert. Autant, je trouve que des matches longs dans une longues soirée sont dérangeants, autant je trouve qu'on rate de belles occasions de pas proposer plus dans un épisode censé proposer quatre matches. Pour ceux n'ayant pas eu le courage de tout lire, voici les points positifs et négatifs.

Points positifs :
+ Zatara et Meiko Satomura
+ Le premier match de la soirée et le main-event

Points négatifs :
- Le second match où on ne voit pas grand chose



Vos commentaires
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 10h38.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07790 seconds with 9 queries