FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Critique du 2ème épisode du Mae Young Classic 2018 : Du moins bon
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 14/09/2018, 07h32
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est actuellement connecté
 

Critique du 2ème épisode du Mae Young Classic 2018 : Du moins bon




Le deuxième épisode du Mae Young Classic a donné son verdict, quatre nouvelles femmes sont qualifiées pour le prochain tour. Et comme toujours avec moi, il est temps de voir ce qu'a donné cet épisode. Était-il de qualité ? Le spectacle était-il au rendez-vous ? Éléments de réponses dans les lignes qui suivent.


Cet épisode commençait avec un match opposant Deonna Purrazzo à Priscilla Kelly. Je préfère le dire tout de suite, ce combat ne casse pas trois pattes à un canard, mais est loin d'être ridicule, grâce notamment à la première citée.

Deux choses m'ont plus chez les deux femmes, d'abord chez Priscilla Kelly, sa Big Boot sortie de nulle part, car vu son physique je m'attendais pas à voir un tel coup sortir de chez elle. Il y aussi sa prise de soumission qu'elle a changé en tombé, étant donné que son adversaire n'abandonnait pas. Cette manière de faire a apporté un côté réaliste au match, mais sans aller plus loin. Mais ce qui rend ce combat moins mauvais, c'est du côté de Purrazzo. Cette dernière est impressionnante, talentueuse, je l'ai senti à l'aise sur le ring, contrairement à son adversaire qui semblait un peu juste. On m'a reproché de pas m'attarder sur le contenu des matches, mais vu la durée de ceux-ci, j'ai pas grand chose à dire. À part la prise de soumission finale, une Fujiwara Armbar, où Purrazzo applique une pression supplémentaire lorsque Kelly refuse d'abandonner, c'était super bien pensé. Les deux points noirs du match sont comme je l'ai dit, la justesse de Kelly et les esquives en début de match, des esquives lentes et attendues qui rendent la séquence assez ridicule.


Si vous me demandez quel était le plus mauvais match de ce premier tour, y a de fortes chances que je pointe celui-ci du doigt, bien que je n'ai pas encore vu les autres combats.

Aerial Monroe faisait face à Zeuxis, la seule mexicaine du tournoi. Et si généralement, j'ai une assez bonne opinion des lutteurs mexicains, qui ont un très bon niveau pour la plupart d'entre eux, Zeuxis m'a procuré dégoût et déception. Elle me donnait l'impression de pas réussir à bien se déplacer sur le ring, un peu comme Maxine, qui m'avait marqué de cette manière, courant 2010, à la NXT. J'oublie pas le côté brouillon du début de match et ce moment où elle chute après une projection dans les cordes, à cause de ... presque rien. J'ai pas compris sur le moment et même en regardant à nouveau, j'ai pas pigé et je vais pas me forcer, car ça n'en vaut pas la peine. Zeuxis a porté un Camel Clutch qu'elle a fini par arrêter, là aussi j'ai pas compris la logique. En faite, seul son Spanish Fly en fin de match était impressionnant, tant je ne l'imaginais pas capable de le faire. Mais le résultat est très difficile à accepter. Aerial Monroe était plus à l'aise et moins ridicule que son adversaire et je sentais qu'il y avait matière à avoir un bon match au second tour avec elle, finalement, on peut être aussi déçu que l'enfant pleurant dans les bras de Cedric Alexander, qui était dans le public.


Le troisième match de la soirée opposait la première femme vainqueur de la version américaine de Ninja Warrior, Kacy Catanzaro à Reina Gonzáles, participante de la première édition du Mae Young Classic. C'était en quelques sortes, le troisième match du type "David contre Goliath" et je vous l'assure, je savais déjà qu'elle serait le résultat et comment celui-ci allait arriver et je pense que vous vous êtes dit la même chose et que vous avez vous aussi, pensé au Roll-up. C'est fatiguant de voir toujours la même chose et franchement, ça m'a bien embêté.

Que dire sur ce combat... tout d'abord j'ai bien aimé l'entrée de la débutante, qui a grimpé sur le poteau extérieur pour rentrer sur le ring, c'est pas grand chose, on est d'accord, mais bien pensé, car ça montre directement qu'on a une femme à l'aise dans certains situation du genre. D'ailleurs, sur le ring, Catanzaro n'a pas été ridicule, son Hurricanrana en prenant appui sur les cordes était beau à voir, son Springboard Dropkick était très bien porté également. En faite, le seul soucis, c'est l'impact de ses coups, qui est pratiquement nul, non-seulement à cause de sa petite taille, mais aussi de son inexpérience. Du coup, sa victoire est plus amer qu'autre chose. En face, Gonzáles a beaucoup plus montré que Vanessa Kraven ou Rhea Ripley, dans ce rôle de Goliath. Son Powerslam qu'elle amène dans le sens inverse, était impressionnant à voir, tant elle est grande de taille. D'ailleurs, j'avais pas souvenir qu'elle faisait plus de deux mètres. Après, je pense qu'il était plus facile pour Gonzáles de se montrer face à une débutante et une aussi petite personne, mais je pense malgré tout que ça aurait été mieux que la WWE ne choisisse pas toujours la personne la plus connue pour se qualifier, ça en devient fatiguant.


L'affiche mettant aux prises, Ashley Rayne à Mercedes Martinez, était notre main-event de ce deuxième épisode. Contrairement à beaucoup de personnes, j'ai trouvé qu'il y avait un peu de suspens malgré tout. En faite, je voyais mal les deux femmes perdre dès le début de la compétition.

Si j'ai bien aimé l'entrée de Catanzaro, j'ai cette fois-ci bien apprécié le thème d'entrée de Mercedes Martinez, la demi-finaliste de l'an passé. En revanche, j'ai pas réussi à adorer ce qui avait été proposé dans le match. Je sais pas si l'espèce de Brainbuster porté par Martinez était raté ou pas et s'il était à l'origine de la baisse de forme d'Ashley Rayne, mais cette dernière a eu du mal à m'emballer, elle semblait K-O et son catch était lent, ses coups portés n'avaient là aussi aucun impact. Mercedes Martinez n'a pas arrangé les choses avec sa soumission qui ressemblait à une Full Nelson inversée, qui a duré pas mal de temps, alors que l'épisode approchait de la fin. C'est pas le Stunner de Rayne, le Spinebuster de Martinez ou la souplesse avec maintient à la British Bulldog, qui m'ont accroché. Vraiment dommage, car sur le papier, c'était le match que j'attendais le plus de cet épisode et un des combats du premier tour où je plaçais beaucoup d'espoir.

Voilà pour cette critique du deuxième épisode, qui était assez frustrant et décevant. Les apparitions de Samoa Joe, Cedric Alexander ou l'Undisputed Era étaient sympathiques, mais ne sauvent pas le show. Globalement, on se rend compte que pour avoir du succès à la WWE, il faut être petit de taille et prier pour affronter un géant. J'attends du mieux pour le troisième épisode et comme d'habitude, si vous n'avez pas eu la foi de tout lire, voici les points positifs et négatifs du show.

Points positifs :
+ Individuellement parlant : Deonna Purrazzo
+ Le troisième match de la soirée

Ponts négatifs :
- Individuellement parlant : Priscilla Kelly et Zeuxis
- Cette manie qu'a la WWE à faire gagner les lutteurs de petites tailles
- Les matches étaient trop cours pour être appréciable
- La déception du main-event



Vos commentaires
  #2  
Vieux 14/09/2018, 08h23
TriplA
 
Chacun ses opinions mais comment tu peux dire que la nullité (et il était très nul) du match Monroe/Zeuxis revient à la mexicaine? On a pas vu le même match, c'est pas possible. Mme Alexander est totalement à côté de la plaque dans tout ce qu'elle fait. A aucun moment elle ne m'a fait penser qu'elle maitrisait ce qu'elle faisait. Je veux bien que ce soit à la plus expérimentée des deux de diriger le combat mais j'ai eu l'impression qu'il n'y a rien à tirer de Monroe pour l'instant.

Reina Gonzales fait pas deux mètres, elle fait 1.85, ce qui est déjà pas mal.

Là encore pas d'accord avec toi sur ce combat d'ailleurs. Ce qui est gênant, c'est pas la faiblesse des coups de Catanzaro, c'est même plutôt logique vu son physique, mais le fait qu'elle kick-out des moves de Reina qui eux par contre semblent puissants.

Et puis : "Globalement, on se rend compte que pour avoir du succès à la WWE, il faut être petit de taille et prier pour affronter un géant. " Demande à Raul Mendoza ce qu'il en pense.

Donc même si je suis globalement pas d'accord avec toi sur ce récap, continue à les faire, c'est bien sympa de voir quelqu'un s'impliquer chaque semaine.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 14/09/2018, 09h26
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Chacun ses opinions mais comment tu peux dire que la nullité (et il était très nul) du match Monroe/Zeuxis revient à la mexicaine? On a pas vu le même match, c'est pas possible. Mme Alexander est totalement à côté de la plaque dans tout ce qu'elle fait. A aucun moment elle ne m'a fait penser qu'elle maitrisait ce qu'elle faisait. Je veux bien que ce soit à la plus expérimentée des deux de diriger le combat mais j'ai eu l'impression qu'il n'y a rien à tirer de Monroe pour l'instant.
Franchement, c'est que mon propre sentiment. Je peux me tromper bien entendu, mais c'est ce que j'ai senti.

En faite, disons que Monroe ne peut pas être aussi ridicule que l'autre, vu qu'elle n'a pas dirigé le match, sur ce point je crois qu'on est d'accord. Mais rien que dans les déplacements, la manière dont les coups étaient portés, j'ai pas senti Zeuxis meilleure que Monroe. Cette dernière me paraissait plus dynamique sur le très peu que j'ai vu. Après tu as raison dans le sens où c'est les deux femmes qui étaient brouillonnes et pas juste la mexicaine.

Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Reina Gonzales fait pas deux mètres, elle fait 1.85, ce qui est déjà pas mal.
Mon erreur, je pensais qu'elle dépassait les deux mètres, mais c'est Catanzaro qui est très petite

Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Là encore pas d'accord avec toi sur ce combat d'ailleurs. Ce qui est gênant, c'est pas la faiblesse des coups de Catanzaro, c'est même plutôt logique vu son physique, mais le fait qu'elle kick-out des moves de Reina qui eux par contre semblent puissants.
Ton point de vue est intéressant. Tout le monde voit des trucs différents mais logique, que certains ne voient pas. Moi j'y ai pas pensé.

Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Et puis : "Globalement, on se rend compte que pour avoir du succès à la WWE, il faut être petit de taille et prier pour affronter un géant. " Demande à Raul Mendoza ce qu'il en pense.
C'est plus une pique envers la WWE qu'autre chose. Bien entendu que c'est pas la vérité générale et qu'il y a des exceptions, mais si à chaque combat "David contre Goliath" tu sens que c'est le plus petit qui gagne, y a un petit problème. Il faudrait que la WWE se réinvente un peu, parce que les matches ayant ce schéma perd tous en suspens, pour la plupart tant on se doute de ce qui va se passer (le vainqueur et le roll-up habituel de la fin).

Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Donc même si je suis globalement pas d'accord avec toi sur ce récap, continue à les faire, c'est bien sympa de voir quelqu'un s'impliquer chaque semaine.
Merci pour ton commentaire qui me fait prendre conscience des trucs que je manque et pour l'encouragement. J'essayerai de faire une meilleure critique la semaine prochaine, en essayant d'être plus juste et pertinent.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 14/09/2018, 16h58
The Fox
 
Visiblement je fais bien de ne pas regarder vu les opinions des gens, le même mot revient: déception.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 14/09/2018, 19h40
Frofro
 
Ce 2e épisode peut se résumer par ce qu'a dit Varini sur FB, même si c'est un peu dur et toujours dans son ton toujours aussi trollesque : "à 300 kilos, en fauteuil roulant, en trimbalant ma poche de colostomie, et un rhume.... je catcherais mieux que la plupart des meufs du Mae Young Classic.
La HOOOOON-TE."

Episode assez en-dessous du précédent en effet, et on ne risque pas de trouver la future gagnante (et même finaliste) dans le lot de ces filles-là.

Zeuxis m'a déçu du fait qu'elle était une luchadora mais qu'au final hormis son spanish fly, elle n'a rien montré qui rappelle son style de lutte.

Kacy n'a pas été ridicule même si son manque de force et son côté underdog ultime risquent de la limiter au final, même si elle peut faire une babyface honorable.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 16/09/2018, 10h07
dapratinho
 
Citation:
Envoyé par TriplA Voir le message
Chacun ses opinions mais comment tu peux dire que la nullité (et il était très nul) du match Monroe/Zeuxis revient à la mexicaine? On a pas vu le même match, c'est pas possible. Mme Alexander est totalement à côté de la plaque dans tout ce qu'elle fait. A aucun moment elle ne m'a fait penser qu'elle maitrisait ce qu'elle faisait. Je veux bien que ce soit à la plus expérimentée des deux de diriger le combat mais j'ai eu l'impression qu'il n'y a rien à tirer de Monroe pour l'instant.

Reina Gonzales fait pas deux mètres, elle fait 1.85, ce qui est déjà pas mal.

Là encore pas d'accord avec toi sur ce combat d'ailleurs. Ce qui est gênant, c'est pas la faiblesse des coups de Catanzaro, c'est même plutôt logique vu son physique, mais le fait qu'elle kick-out des moves de Reina qui eux par contre semblent puissants.

Et puis : "Globalement, on se rend compte que pour avoir du succès à la WWE, il faut être petit de taille et prier pour affronter un géant. " Demande à Raul Mendoza ce qu'il en pense.

Donc même si je suis globalement pas d'accord avec toi sur ce récap, continue à les faire, c'est bien sympa de voir quelqu'un s'impliquer chaque semaine.
Je suis d accord avec absolument tout ce que tu as dit

Pour revenir sur le desastre de la fat mexicaine et de mme Alexander : clairement Monroe est plus interessante mais elle est aussi responsable de ca car elle est vraiment pas precise et ne s adapte pas a son adverdsaire car c est tjr la plus experimentee qui doit le faire. Apres la mex est quand mm mauvaise as fuck et evite tous les coups avant de prendre l impact et a le charisme d une huitre.

Apres l idee de booker le match autour des cheveux de Monroe c est quand mm bien de la merde et ca aide pas. Je passe aussi sur le fait que Saucix dit dans sa prez qu elle va montrer ce qu est le strong style et tu te retrouves avec un saucisson qui tire les cheveux

Enfin pour la ninja warrior; c est pas car elle est petite c est car elle est connue qu elle gagne mais ses coups et ses innombrables kick out sont abusee mais de toute facon elle sort au prochain tour; Rhipley ca va mini en demi
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 10h30.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,12681 seconds with 11 queries