FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Arts, littérature, bande dessinée Littérature, musées, théâtre, photographie, bande dessinée.


Critiques Mangas
Arts, littérature, bande dessinée

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 29/07/2019, 09h58       #211
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 9 015
Je viens de finir un autre manga, la critique arrivera sous peu. Il s'agit de Hikaru No Go, qui connait ? Apparemment, grosse popularité au Japon, mais pas énorme chez nous, un manga un peu underground, passé sous le feu des projecteurs.

Citation:
Envoyé par bookerfan1 Voir le message
Est-ce qu'à la lecture du mange, tu penses qu'on peut plus l'apprécier à 30-35 ans qu'à 14-15 ans?
Wow, désolé j'avais vraiment pas vu ton message. Honnêtement, je ne sais pas quoi répondre, j'ai pas connu le manga auparavant, donc... Après ça reste un manga avec beaucoup de fond, donc je pense qu'il est plus appréciable à 30-30 ans, là où un manga sans prise de tête comme Dragon Ball va être plus appréciable à 14-15 ans.
__________________
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/07/2019, 01h32       #212
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 905

Les montagnes hallucinées : atmosphère...

Les meilleurs récits de Lovecraft en manga... Voilà l'annonce. Le professeur William Dyer y relate l’effroyable expédition scientifique qui l’emmena vers le cercle polaire antarctique. Au cours de l’expédition, Dyer et ses collègues découvrent, dans une immense chaîne de montagnes, d’anciennes ruines et les corps d’étranges créatures qui ne sont pas de ce monde. À son arrivée au campement du Pr Lake, l'équipe du Pr Dyer découvre un véritable charnier... Seul Gedney, l'assistant du biologiste, aurait vraisemblablement réussi à fuir en traîneau.

Alors ce manga s'adresse aux fans de Lovecraft et donc de son ambiance pesante et lourde. Ici pas d'actions ou de combat de shonen . Il s'agit d'une découverte peu à peu d'une réalité cachée et de plonger dans les abîmes. Il faut donc être réceptif à une construction longue et méticuleuse de l'histoire et à un rythme lent. On va alors connaitre les folies architecturales de l’univers lovecraftien (surtout dans le tome 2) et une descente dans l'horreur. Mais là aussi on parle d'ambiance pas de gore qui tâche. Pour moi ca marche bien en tout cas.

Ensuite, le point le plus réussi est la mise en avant du côté expédition scientifique et des découvertes du XIX/XX eme siècle. C'était l'époque des grandes découvertes de secrets de notre monde. Le mystère planait donc sur les régions arctiques reculés et oubliés. Ce sentiment est oublié de nos jours où "on sait tout" mais rétrospectivement ca devait être magique de se placer dans le cadre d'une découverte de notre terre. Le manga retranscrit parfaitement l'aspect exploration et découverte et vous fait ressentir ce sentiment perdu.

La couverture en simili cuir déjà c'est classe ! Ca fait haut de gamme. Les dessins noir et blanc sont beaux, détaillés mais parfois trop chargé ou trop sombre. Après c'est logique avec l'univers à adapter ce qui était quasiment impossible en théorie. C'est donc un tour de force d'avoir réussi.


Conclusion : a conseiller mais uniquement au public adapté. Il faut aimer bien sur Lovecraft mais aussi accepter de prendre son temps en lecture. Si c'est le cas foncez..
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE

Dernière modification par darkside ; 30/07/2019 à 01h40.
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/07/2019, 01h40       #213
darkside
Maitre du Bestiaire
F'n staff
 
Avatar de darkside
 
Membre: juin 2002
Messages: 7 905
Citation:
Envoyé par Ralgrad Voir le message
Je viens de finir un autre manga, la critique arrivera sous peu. Il s'agit de Hikaru No Go, qui connait ? Apparemment, grosse popularité au Japon, mais pas énorme chez nous, un manga un peu underground, passé sous le feu des projecteurs.
Connu au Japon car le jeu de Go est connu là bas (on retrouve d'ailleurs cela dans Hunter X Hunter avec le génial duel de go de Muruem). Je connais donc que de nom ce manga mais jamais lu. Mais ca doit être le Olive et Tom/Captain Tsubasa du Go ?
__________________
[SIGPIC][/SIGPIC]
There no where to run there no where to hide from the man from the darkside...REST IN PEACE
darkside est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/07/2019, 02h49       #214
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 9 015
Citation:
Envoyé par darkside Voir le message
Connu au Japon car le jeu de Go est connu là bas (on retrouve d'ailleurs cela dans Hunter X Hunter avec le génial duel de go de Muruem). Je connais donc que de nom ce manga mais jamais lu. Mais ca doit être le Olive et Tom/Captain Tsubasa du Go ?
Bah pas vraiment, car dans un shonen nekketsu basique, tu vois le mec progresser à vue d'oeil, devenir le meilleur sur la fin.

Là c'est bien différent, c'est plus réaliste dans le sens où le personnage principal ne connait le jeu de go que depuis peu de temps et enchaîne même beaucoup de défaite. Alors certes, il progresse mais tombe sur des adversaires plus fort que lui et contrairement à Fairy Tail, Captain Tsubasa ou Dragon Ball, la volonté ne suffit pas pour vaincre. Dans Hikaru No Go, l'aspect sportif/compétition est très important et c'est comme dans la vraie vie, si t'es meilleur, tu gagne.

Les parties sont épiques, mais réalistes, le meilleur fini toujours par gagner, c'est pas le pouvoir de l'amitié qui donne la victoire
__________________
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2019, 06h17       #215
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 9 015


Si certains ont pu profiter des belles températures et aller en vacances, j'ai pour ma part, passé l'été à lire Hikaru No Go entre mes heures de travail. Je n'irais pas me plaindre de cette situation, étant donné le bonheur que ma procuré ce manga. Vous en avez peut-être entendu parler, il s'agit de la série ayant donné un nouvel élan de dynamisme au go, un jeu de plateau d'origine chinoise. Si la plupart des joueurs étaient des personnes davantage proche de la retraite que dans la force de l'âge, l’œuvre pré-publiée dans le fameux Weekly Shōnen Jump a relancé l'intérêt des gens. En France, le même phénomène a été observé et c'est en partie grâce aux éditions Tonkam, désormais rattachées à Delcourt.

Comme beaucoup de monde, j'ai été séduit par ce manga, mais aussi par le travail de Yumi Hotta et les dessins de Takeshi Obata. Bien que ce dernier soit connu pour avoir travaillé sur Death Note, c'est Hikaru No Go qui lui a offert sa première grande renommée.

Un manga qui débute lorsque le jeune Hikaru Shindo découvre un goban (plateau de jeu de go) dans le grenier de son grand-père. De cet objet, surgit un fantôme qui en profite pour s'introduire dans le corps du garçon. Ce dernier comprend au fil des discussions, que cet esprit est Saï Fujiwara, un ancien joueur et professeur de go, ayant vécu, il y a plus d'un millénaire. Intrigué par ce jeu, Hikaru commence doucement à s'y intéresser. Mais c'est après une partie contre un certain Akira Toya, considéré comme un des meilleurs jeunes du pays, que Hikaru s'enlise presque définitivement dans la fièvre du go.



Malgré son succès sur l'archipel nippon, Hikaru No Go reste le genre de manga où je me demande généralement comment le scénariste a fait pour captiver les lecteurs avec un thème susceptible de ne viser qu'une partie du public, à l'image d'un Yakitate !! Ja-Pan, que j'ai pu lire courant 2017. Pas besoin cependant d'aller très loin pour trouver la réponse, puisqu'il s'agit d'un shonen de type nekketsu. Autrement dit, une bande dessinée qui emprunte la même formule que certaines des plus grosses licences nippones, les mêmes codes apparaissent ainsi comme pour respecter un cahier des charges. Inutile de vous dire que ça marche encore et toujours.

Le go n'est donc ici qu'un prétexte. Pour être plus précis, on ne voit pas vraiment toutes les parties et elles sont mêmes quelques fois difficiles à cerner. Mais n'allez pas croire que les japonais sont mieux placés que les occidentaux pour comprendre le jeu de go, de nombreuses interventions faites par des personnages secondaires viennent rappeler qu'il s'agit d'un jeu assez compliqué et que seule la pratique permet d'interpréter des parties.

Tout l'intérêt du manga donc se situe dans l'évolution du personnage principal, porté par une volonté d'apprendre, de progresser et surpasser son modèle.

D'ailleurs, avec les compétitions qui font office de moteur pour le manga, les tournois sont l'occasion parfaite d'actualiser le niveau des personnages. Ces mêmes personnages qui -grâce au travail de Yumi Hotta et de son équipe- réussissent à charmer le lectorat et s'imposer comme des valeurs sûres et évitent ainsi de rester dans l'ombre des personnages principaux. Facilement identifiables avec un profil et un caractère propre à chacun, ces joueurs sont en plus brillamment illustrés par Takeshi Obata. Ce dernier nous offre des planches réalistes et soignées, avec un coup de crayon fin permettant de détailler aussi bien les visages, leurs tenues, que les arrières plans. Des dessins -qui combinés au travail de fond- agissent comme une cerise sur le gâteau, donnant un rendu final presque parfait.



En ce qui me concerne, le vrai point négatif du manga se situe dans la tournure des évènements. La disparition d'un des personnages principaux modifie complétement l'ambiance de la série. Je n'en dis pas plus, mais selon moi, Hotta s'est tirée une balle dans le pied avec ce choix scénaristique, bien que je comprenne le fond de son idée. On peut même se demander si la série n'aurait pas dû durer continuer au-delà des vingt-trois tomes, tant la fin de l'histoire laisse présager une suite. Comprenez par là, qu'on reste vraiment sur notre faim.

Conclusion : À découvrir absolument

Hikaru No Go est le genre de manga qu'il ne faut juger à la simple page de couverture ou à la lecture du synopsis. Ce n'est pas par hasard qu'il fut l'un des plus gros shonens de ce début de siècle. Ici, le plaisir de découvrir prend le dessus sur la peur de ne rien comprendre. Les auteurs arrivent sans trop de difficultés à créer de l'intérêt, rendre les parties plus intéressantes et nous plonger dans cette course au titre de meilleur joueur de go.

★★★★☆

Points positifs :
+ Le style graphique réaliste du dessinateur
+ Le travail de fond sur les personnages qui sont bien exploités et leur évolution
+ Rendre le manga réaliste, notamment dans la tournure des évènements

Points négatifs :
- La disparition d'un des principaux protagonistes
- La fin qui déçoit
__________________
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 31/10/2019, 20h16       #216
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 9 015
Grosse nouvelle !

Retour d'une grosse série en version collector.

Citation:
Pour son retour, à l’occasion du 20e anniversaire de sa publication en France, Shaman King fera son entrée dans la "Star Edition", collection dédiée à la redécouverte des hits intemporels auprès du jeune public.

Il passera aussi de tomes classiques (200 pages) à des tomes doubles (400 pages). La série fera ainsi 17 tomes au total.
La vraie fin sera proposée.

Citation:
Shaman King va avoir droit à sa vraie conclusion ! À l’époque, en France comme au Japon, Shaman King s’était terminé au tome 32. Cette fin n’a toutefois pas été jugée comme satisfaisante par l‘auteur. Peu après, uniquement au Japon cette fois, l’auteur a publié une nouvelle version de Shaman King… et a modifié la fin de son histoire !
Citation:
En 2020, nous allons ainsi vous proposer la vraie conclusion de la série, inédite en France !
Les volumes sortiront en même temps.

Citation:
Parce que vous n’avez attendu cette vraie fin que trop longtemps, notez que le premier et dernier tome de cette nouvelle édition sortiront en simultané, le 17 janvier 2020 ! Pas besoin donc d’attendre la publication des 16 tomes pour ENFIN lire la vraie conclusion de la série.
Nouvelle couvertures, nouvelles planches.

Citation:
L’auteur a également retravaillé toutes ses couvertures ! Ainsi, ses illustrations de l’époque renaissent avec son style moderne pour notre plus grand plaisir.
Au vu des efforts de l’auteur, il aurait été dommage de vous priver de la moitié de ces nouvelles illustrations, suite à notre choix de tomes doubles. Aussi, chaque jaquette de la Star Edition sera réversible !
La série Shaman King Flowers arrivera par la suite.
Citation:
L’univers de Shaman King s’est étendu au fil des ans avec des spin-offs, préquels et suites, que nous n’avions pas pu vous proposer à l’époque puisqu’ils étaient tous liés à la nouvelle fin de la série mère.
Dès mars 2020, soit 2 mois après les tomes 1 & 17, nous aurons le plaisir de vous proposer le tome 1 de Shaman King Flowers, la suite directe de la série principale ! La série fait 6 tomes et les 4 premiers vous seront proposés en 2020 !
__________________
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Aujourd'hui, 05h55       #217
Ralgrad
Tottenham Boy
Administrateur
 
Avatar de Ralgrad
 
Membre: novembre 2014
Localisation: Sarcelles, Val d'Oise, France
Messages: 9 015


Il existe des auteurs qui nous marquent positivement et d’autres qui ne laissent pas un souvenir impérissable. Pourtant, j’ai inconsciemment blacklisté un mangaka, afin de ne plus jamais lire une de ses œuvres. Ce mangaka en question n’est autre que Tsutomu Nihei.

Pour me comprendre, il faut remonter à 2017, cette année-là, j’ai démarré la lecture d’Abara, une série en deux tomes, vous pouvez d’ailleurs (re)lire ma critique en cliquant ici. Je pense encore aujourd’hui, qu’il s’agit tout simplement de ma pire lecture, depuis l’ouverture de ce blog.

Mais j’ai conscience que Tsutomu Nihei ne s’est pas forgé une réputation par hasard, si ses mangas ont autant de succès, c’est qu’il y a une raison quelque part et j’ai donc commencé à me poser des questions et celle qui revenait le plus était la suivante : Faut-il lire BLAME pour se rendre compte du potentiel de l’auteur ?

Après tout, Abara ne s’étalait que sur deux tomes, n’était pas un manga très développé et BLAME est considérée comme la série phare de l’auteur. Donner une nouvelle chance à Nihei, telle était donc la mission de BLAME.



Le manga nous transporte dans un monde post-apocalyptique où l’on suit Killy, une sorte de cyborg ayant pour but de trouver un terminal génétique, à la demande du Bureau Gouvernemental. Pour cela, il doit gravir les étages d’une structure gigantesque, longue de plusieurs milliers d’étages, tout en faisant face aux différentes créatures qui se dressent sur son chemin.

Ce scénario peut paraitre simpliste, mais il faut pouvoir l’identifier et le comprendre, chose qui est plus facile à dire qu’à faire. En effet, lorsque l’on démarre la lecture, on se rend rapidement compte qu’il n’y a que très peu de dialogue. Le manque d’interaction entre les personnages, fait qu’on a du mal à cerner les personnages, on ne sait pas qui ils sont, ce qu’ils font et pourquoi ils le font. Il faut avancer à l’aveugle pour réunir petit à petit, les pièces du puzzle et comprendre l’enjeu du manga.

Personnellement, j’ai pas du tout aimé. Je ne suis pas contre ce format, mais j’exige une direction. Suivre Killy, c’était comme aller dans l’inconnu, c’était ennuyeux.

Inévitablement, on se tourne vers les dessins, le seul point positif, selon moi. Et pourtant, Tsutomu Nihei alterne entre le bon et le moins bon. Les décors et les arrières-plans, essentiellement constitués de structures/bâtiments, sont très bien dessinés et détaillés. Ils sont aussi bien pensés, de part leur immensité qui se marie bien avec l’idée que l’on se fait d’un monde cyberpunk. De plus, ces dessins accentuent cette anxiété, ce stresse que peut générer une guerre technologique entre deux camps rivaux.

Mais tout n’est pas parfait. Tsutomu Nihei a un gros problème dans sa manière d’illustrer les scènes d’action. On ne comprend rien du tout, c’est frustrant et au bout de dix tomes, vous êtes davantage tenté de tourner les pages par réflexe, plutôt que d’essayer de les analyser. Par ailleurs, les multiples coups de crayon transforment souvent les planches en pages de brouillon, autant dire que c’est désagréable pour les yeux.



Bien qu’il s’agisse d’un soucis mineur, je trouve que les premières pages de couvertures ne mettent pas trop la série en valeur et n’inspirent pas à l’achat. Les deux premières éditions font tâche à ce niveau-là en comparaison à la version Deluxe, sortie en 2018.

Conclusion : Je n’y arrive pas du tout

Tsutomu Nihei a son propre style, certains y adhèrent, d’autres non. BLAME n’est pas très différent d’Abara, on est presque dans la même ambiance, mais on comprend facilement pourquoi ce manga est devenu l’œuvre phare de l’auteur. La série est mieux développée, le personnage de Killy est plus charismatique et les illustrations pouvant flatter la rétine ne sont pas rares. Me concernant, j’ai enfin eu la réponse aux questions que je me posais, c’est définitivement pas pour moi.

★☆☆☆☆

Points positif :
+ Des dessins beau et détaillés qui collent à l’ambiance du manga


Points négatifs :
– Il faut s’accrocher pour comprendre
– Certaines illustrations d’actions sont incompréhensibles
– Le choix douteux des pages de couvertures


© 1998 by Tsutomu Nihei
__________________
Ralgrad est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-DIVERTISSEMENT > Arts, littérature, bande dessinée

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 14h13.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,08219 seconds with 10 queries