FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

L'histoire inachevée de "Sick" Nick Mondo
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Maximo, publiée 20/07/2013, 12h05
Avatar de Maximo
Maximo Maximo est déconnecté
 

L'histoire inachevée de "Sick" Nick Mondo




Cut my life into pieces
This is my last resort
Suffocation, no breathing
Don’t give a fuck if I cut my arm bleeding
This is my last resort


"Last Resort" Papa Roach ©



Ces paroles sont le theme song de celui qui pourrait obtenir de la part des fans de la CZW l’une des plus grosses pop de l’histoire de la lutte.

Ce theme song, c’est celui de " Sick" Nick Mondo. Samedi prochain, le 27 juillet, on fêtera d’ailleurs un anniversaire. Cela fera en effet 10 ans tout rond que Mondo a disputé son dernier match, remportant au passage la deuxième édition du Tournament of Death de la CZW.


Un amour aveugle

Si vous demandez à un hardcore fan de la CZW qui est sont lutteur préféré, il y a trois choix de réponses possibles. John Zanding, le fondateur de la CZW et celui qui s’est toujours battu alors que la compagnie était trainée dans la boue. Nick Gage, formé par Zandig et qui a pris part au tout premier show de la compagnie en 1999. Il y a passé plus de 10 ans avant d’avoir la brillante idée en 2010 de braquer une banque. Et bien sûr Nick Mondo.

Qu’à fait Mondo pour mériter un tel amour ? Pas grand-chose si on regarde les stats. Il a donc gagné le Tournament of Death 2, était une fois champion par équipe et a détenu à trois reprises le Ironman Championship. Il n’a donc jamais tenu le titre Heavyweight de la CZW, ni le titre Deathmatch. De plus, il n’est resté que trois ans à la CZW (2000-2003). Donc à la lecture de tout cela, c’est dur de comprendre l’engouement, toujours aussi présent de nous jours, des fans de la CZW autour de Mondo.

Outre selon moi un theme song qui déchirait, Mondo apportait une diversité rarement vu dans le domaine de la lutte ultraviolente. Mondo avait un physique atypique. Alors que la scène ultraviolente était peuplée de petit gros bedonnants, lui était longiligne et musclé (1.85m pour 95kg). Mondo avait également la particularité d’avoir de réelles aptitudes en lutte, ne se contentant donc pas comme les autres de faire du brawling. Celui qui a été formé par Al Snow pouvait ainsi sortir des spots aériens ultraviolents, ce qui enflammait le public à chaque fois.

Après il est vrai que Mondo, on en a souvent entendu beaucoup de bien sans jamais vraiment l’avoir vu en action (bon courage pour trouver en téléchargement des shows de la CZW du début des années 2000. Bon courage également lors du visionnage tellement la qualité est à chaque fois dégueulasse). L’image Mondo perdure notamment grâce à sa prestation remarquée dans les deux premiers Tournament of Death et notamment ce spot inoubliable contre John Zandig (qui a d’ailleurs définitivement mis fin à sa carrière).


La fin de l'étape lutte

Si les fans de la CZW aiment toujours autant Mondo, c’est parce qu’il y a un goût d’inachevé. Juste après la finale du Tournament of Death II du 27 juillet 2003, on apprend que la ceinture de la CZW qu’il détenait était rendue vacante parce que le bonhomme est blessé. Les fans s’attendaient à le voir absent quelques mois puis revenir en force. Finalement il annoncera à la place sa retraite à l‘âge de 23 ans ! Il fera une ultime apparition à la CZW en février 2004 lors de son intronisation au Hardcore Hall of Fame. Depuis ? Plus rien.

On peut même légitimement se demander si Mondo n’a pas une dent contre la CZW. Lors de l’une de ses rares prises de parole post-carrière, il a indiqué regretter s’être orienté vers l’ultraviolent au détriment de la lutte plus traditionnelle. Ce choix lui a par conséquent considérablement écourté sa carrière (3-4 ans seulement). Mondo aurait également pu obtenir une bonne pop en revenant saluer les fans de la CZW lors ces dix dernières années. Il ne le fera jamais. Les fans de la CZW se sont maintenant fait une raison. Il ne reviendra jamais. La dernière lueur d’espoir s’est envolée en janvier 2012 quand Mondo n’est pas apparu lors du show de la CZW pour la fermeture de la ECW Arena alors que bons nombres de grands anciens de la compagnie étaient célébrés.

En réalité dire que Mondo a une dent contre la CZW est une exagération. Voire un mensonge. Mondo est un énorme fan de cinéma également. Pendant sa période à la CZW, il travaillait dans in vidéo-club afin de se payer ses études de cinéma. Il a ainsi préféré cette passion plutôt que la lutte. Mondo a sorti en 2004 un trailer d’un film de série B qui devait s’appeler "Fighting The Still Life", un film inspiré de sa vie et qui devait comprendre … Mr Anderson ! Ce film ne sera finalement jamais terminé pour des raisons financières.

Grâce à Drake Younger, on en saura un peu plus sur Mondo. Ce dernier serait partie depuis quelques années en Asie. Tout d’abord passant une année en Chine, puis vivant depuis au Japon. Peut-être que sur un coup de tête il reviendra aux USA et fera une surprise à ses fans de toujours de la CZW.





Vos commentaires
  #2  
Vieux 17/08/2013, 06h54
DeLi
 
Très intéressant.

Je pense que c'est justement la courte carrière, et les images marquantes (sanglantes?) de Mondo qui font sa renommé! Cette volonté des fans de le voir revenir à chaque instant et pendant des mois, voir des années, ont construit cette "légende". Finalement, s'il avait eu une carrière comme les autres, il n'aurait peux être pas eu la même trajectoire. Il aurait très bien pu tomber dans l'oubli, ou alors avoir un nom du niveau de Zandig ou Gage. Mais probablement qu'à aucun instant il aurait pu changer de style de lutte et aller vers le traditionnel. Malheureusement, c'est un style tellement à part qu'il est bien difficile de s'en défaire.
Sinon, Masada que je considère d'un très bon niveau, aurait déjà fait le saut.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/08/2013, 07h01
Maximo
 
J'imagine que dans un sens, la rareté fait la valeur.

Par contre on voit que tu as laché la lutte à un moment. Drake Younger qui était vraiment catalogué Ultraviolent vient de mettre fin à cette carrière pour se concentrer sur la lutte plus traditionnelle. Il a d'ailleurs rejoint la PWG où il est le type le plus over de la compagnie grâce à son style intense et ses quelques séquences violentes, mais rien à voir avec ce qu'ils faisaient avant.

Edit: bon c'est vrai que je n'ai pas d'autres exemples non-plus.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Tags
czw, nick mondo, tod2, tournament of death 2, ultraviolent, wrestling, zanding

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 06h22.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,09823 seconds with 9 queries