FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Great American Bash 1991
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Abba, publiée 13/09/2016, 20h45
Avatar de Abba
Abba Abba est déconnecté
 

Coffre aux mystères de la lutte : WCW Great American Bash 1991



Scaffold Tam Team Flag Match
PN News et Bobby Eaton vs Terence Taylor et Stunning Steve Austin


La dernière chose que je m,attendais à vous dire aujourd'hui, est que les débuts de Steve Austin en PPV se sont fait dans un Scaffold Match. C'est le pire type de combat, c'est chiant, dangereux, les lutteurs ont peur de se tuer et brawl sans conviction. On gâche littéralement le talent de Bobby Eaton dans un combat de la sorte. PN News était un gros lard avec une gimmick de rappeur, il était pas si mal dans le ring et était pas mauvais au micro, mais la gimmick ne pouvait que mourir. Stunning Steve Austin a quand même eu tout un parcours à la WCW et a été un des gros morceaux du midcard pendant très longtemps. On a tendance à laisser de côté cette partie de son parcours pour davantage parler de son séjour à la WWF et même à la ECW (Où il n'a fait que deux combats au final. Austin était technique, charismatique (RIen comparé à Stone Cold, on va se le dire) et il était fluide dans le ring et un heel naturel. Dès son arrivée, il a mis fin au titre TV de Bobby Eaton et continue à ce moment, sa feud contre lui.


Quelle putain de purge, il n'y a rien dans la lutte de pire qu'un putain de Scaffold Match et c'est encore pire quand les lutteurs qui y participent ont du talent. La foule est morte, c'est chiant et le finish est booké tout croche au point où je n'y ai rien compris vraiment. Le Scaffold a l'air dangereux à mort, personne n'est à l'aise, tout a l'air scripté à mort. C'est l'équipe de Bobby Eaton qui l'emporte, mais on fait sonner la cloche tellement tard après que Eaton ait ramené le drapeau de son côté, que je n'ai rien compris. Je n'ai pas compris aussi pourquoi Eaton après avoir pris le drapeau, a décidé de frapper ses adversaires avec au lieu de le ramener de son côté.

Note: DUD, un vrai de vrai, ce combat est non seulement chiant à mort, mais dure trop longtemps.

The Diamond Stud vs Z-Man

Le Diamond Stud est notre cher Scott Hall. Hall a commencé sa grande exposition à la WCW, EN gros, il a la même gimmick qu'à la WWF en tant que Razor Ramon, il lance même son cure-dent à la caméra. J'imagine par contre, qu'il est un peu green et j'imagine aussi, que le Z-Man ne lui sortira pas le combat de sa vie.


Du grand selling signé DDP

Le combat est EXACTEMETN ce à quoi je m'attendais. Pas mauvais, mais pas vraiment bon non plus. Le Diamond Stuf est à des milles du niveau qu'il allait avoir à la WWF, mais on voit son potentiel. Z-Man le fait très bien paraître et le combat est bien partagé. Le problème, c'est que rien n'est accrocheur, ni intéressant au final. C'est fait sans trop de bavures, ça dure près de 10 minutes aussi, Diamond Stud aurait cependant eu avantage, vu son physique et son potentiel, à gagner clean contre un Z-Man en perte de vitesse. Damond Stuf l,emporte quand pendant qu'il reçoit un pin du Z-Man, son manager DDP, slap Z-Man au visage, ce qui crée une distraction permettant au Diamond Stud de faire un BACKDROP avec bridge pour la victoire.

Note: Pas mauvais, pas très bon non plus. Rien vraiment à en dire, acceptablement plat. *¾

Oz vs Ron Simmons

Oh mon dieu ils s'entêtent avec la gimmick de merde de Oz! Des mois que ça dure et toujours pas une réaction de la foule, en espérant qu'il ne squash pas Ron Rimmons ce soir. Je ne m'attends pas à quelque chose de très bon, mais à quelque chose de court je l'espère!

La nouvelle gimmick de Simmons semble être de se faire dominer 90% du combat pour l'emporter en deux mouvements. Ce combat est assez chiant, pas un désastre, mais vraiment rien d'intéressant.Oz est lent, ne sell pas et n'a aucun snap dans ses offensives (Kevin Nash et Diesel non plus n'en auront pas) et Simmons dans son booking ne rend pas le combat compétitif. On ne devait pas s'attendre à d'autres chose tout de même. C'est Simmons qui l'emporte avec quelques clotheslines et un JUMPING SHOULDER BLOCK. Intéressant de noter que ce combat marque officiellement la fin du push de Oz, qui n'aura eu des victoires que sur des jobbers et qui jobbera le restant de l'année.

Note: *½, pas siiiiii pire. Mais pas bon tout de même.

Richard Morton vs Robert Gibson

Richard Morton est notre bon vieux Ricky Morton, devenu heel en s'alignant avec Terence Taylor et ce soir il affronte son partenaire des Rock N ROll Express! J'imagine un bon combat, mais le style des deux lutteurs fait un peu vieillot par contre. Malgré tout, Gibson et Morton ont tout une expérience et savent construire un bon combat, mes attentes sont donc relativement élevés.

Ce combat est une amère déception. Vous vous attendez à quoi d'un combat entre Morton et GibSon? De la vitesse? De la technique? Et si je vous disais que vous allez avoir un combat de près de 15 minutes où Morton ne va seulement qu'attaquer la jambe de Gibson durant la presque totalité du combat? C'est d'un chiant surprenant. Le seul but est de mettre Richard Morton over et ils le font en se débarassant de tout ce qui le rend intéressant. Ça se termine quand l'arbitre distrait par Alexandra York, la manager de Morton, permet à se dernier de frapper Gibson à la tête avec un ordinateur portable.


La foule en a plein le cul, moi aussi

Note: Honnêtement, ça valait le dernier combat! Je pense même avoir préféré le combat avec Oz, c'était moins chiant! *½

Elimination Match
Dusty Rhodes et les Young Pistols vs Fabulous Freebirds


Les Freebirds ont un nouveau membre et non, ce n'est pas l'oiseau de Superbrawl (heureusement) mais un lutteur nommé Badstreet qui est dans le fond, Brad Armstrong avec un masque. Qu'importe la gimmick, il est toujours intéressant de voir Armstrong dans le ring. Les Pistols et les Freebirds ont une belle chimie, Dusty Rhodes a le potentiel de donner de bons combats, ça pourrait bien être le premier combat potable de la soirée!

Pas mauvais, mais honnêtement, ce combat semble presque inutile dans la carte et surtout dans son booking. Parce que chaque élimination signifie que l'autre sera élimné immédiatement après. Par exemple, Hayes élimine Steve Armstrong avec le DDT, Smothers lui fonce dessus et Hayes le surpasse en bas du ring et est disqualifié. Même chose pour Garvin et Smothers. C'est à se demander si ce combat n'a pas été mis en place SEULEMENT dans le but de mettre Dusty Rhodes over et je dois avouer, que je commence à être légèrement gonflé de le voir constamment l'emporter. Malgré tout,c 'est rapide, vivant et c'est la première chose qui se rapproche d'un bon combat ce soir et je vais le prendre. Rhodes se retrouve en final contre Bad Street et le termine avec un BULLDOG pour la victoire.

Note: Combat sympathique, mais sans effet. **, car très rythmé.

Yellow Dog vs Johnny B. Badd

Brian Pillman a perdu un looser leave town match contre Barry Windham et pour continuer à lutter, a adopté la gimmick du Yellow Dog (Un lutteur masqué qui arrive avec un chien...oui). Contre Johnny B.Badd alias Marc Mero, ça a beaucoup de potentiel. J'ai toujours aimé Johnny B.Badd et la WCW l'a toujours bien utilisé malgré sa gimmick ridicule. C'était un mec super agile et un bon brawler, beaucoup de charisme également. Son principal problème, c'est qu'il était parfois un peu robotique dans le ring. À la WWF, devenu Marc Mero, il ne va jamais s'élever de son statut et va finir outshiné et humilié dans les storylines par sa femme de l'époque, Sable tout en étant confiné à une ridicule gimmick de boxer. Contre Pillman, un des lutteurs les plus talentueux de la WCW, on a le potentiel d'un bon combat enfin.

Bon, je ne sais pas à quoi je m'attendais... Ce n'est pas très bon. Bon d'accord, Badd à cette époque n'était pas aussi à l'aise dans le ring (Il n'avait qu'un an et demie d'expérience dans le ring), mais même Pillman ne semble pas trop quoi savoir faire. C'est sloppy, Johnny B. Badd vend mal et les timings sur tous leurs spots semblent râtés. En gros, un combat à oublier complètement d'un côté comme de l'autre et c'est bien dommage. Yellow Dog l'emporte quand après avoir fait son DIVING CROSSBODY, Theodore Long, le manager de Badd vient briser le pin. Une fin de merde pour clôturer le tout!

Note: Deux lutteurs que j'aime beaucoup et pourtant ce n'est simplement pas bon! Aucun timing, aucune chimie, rien à en tirer, presque bizarre à regarder. *¾

Lumberjack Match
Big Josh vs Black Blood


Il n'y a jamais vraiment eu de bon lumberjack match dans l'histoire de la lutte et je vous assure que celui-là ne fera pas exception. Black Blood est Billy Jack Haines, le Scott Hall de son époque, c'est-à-dire un total package niveau physique et un brawler avec un bon potentiel. Malheureusement, ses démons personnels vont complètement gâcher sa carrière et sa gimmick Black Blood représente son dernier moment mainstream, qui allait se terminer peu de temps après ce PPV. Considérant le talent limité des deux hommes, ça a le potentiel d'être à chier.

Wow, c'était aussi mauvais que ce à quoi je m'attendais. Josh et Black Blood me semblent capablent de faire des bons combats, mais les deux n'ont aucune façon de construire un combat. C'est nul et pas rythmé et ça n'aide pas que les lumberjacks plombent constamment le rythme de la chose. En gros, parfois Josh et Blood sortent une jolie prise, mais l'ensemble est tout à fait sans intérêt et la foule n'en a rien à cirer. Alors que les lumberjacks se battent en bas du ring et l'arbitre est distrait, Black Blood prend la hache qu'il a amené au ring pour attaquer Josh, mais Dustin Rhodes (Toujours lui) frappe Blood d'en bas du ring avec le manche à hache de Big Josh. Ce dernier fait un petit paquet sur Black Blood pour la victoire. Wow...

Note: * pas plus, honnêtement, ce gala est absolument immonde.

El Gigante vs One Man Gang

Ohlala, quand El Gigante est sur la carte, vous savez que ça ne sera JAMAIS bon. One Man Gang n'est pas un mauvais lutteur cependant, c'est un brawler correct, mobile pour son poids. Mais quand One Man gang est devant un mauvais adversaire, c'est mauvais et quand il est devant un bon adversaire, il fait un habituellement un bon combat. Je vous laisse deviner ce qui va se passer ici. El Gigante arrive au ring avec 4 nains... parce que... Why not?


Ne posez pas de questions

Oh mais quelle horreur et quel PPV de merde, qui peut osé rire de la sorte à ses fans en donnant un spectacle pareil. 10 PUTAIN DE MINUTES! 10 minutes de combat avec El Gigante, que je vais aller jusqu'à appeler officiellement le pire lutteur de tous les temps. Incapable de vendre, incapable de seller, mou, lent, exécrable niveau acting, il est le total package du lutteur à chier. One Man Gang fait de son mieux, mais ce combat expose à tout le monde que Gigante ne peut pas suivre un beat de combat normal. Kevin Sullivan, le manager de Gang, lui donne de la poudre blanche, que Gigante va lui kicker au visage pour lui faire un NORTHERN LARIAT pour la victoire.

Note ; C'était solidement à chier, ce show va venir à bout de ma stabilité mentale! El Gigante est une véritable fraude dans le ring, il me fait m'ennuyer du Great Khali. DUD!

Russian Chain Match
Nikita Koloff vs Sting


Un Russian Chain MAtch est exactement comme un strap match, c'est-à-dire qu'il faut toucher au quatre coins du ring. Je ne comprends pas trop comment Koloff et Sting se sont retrouvés à feuder. Je comprends l'intervention de Koloff lors du fameux combat par équipe de Superbrawl, mais on aura jamais eu le fameux combat contre Lex Luger que l'on promettait. Probablement à cause du départ de Ric Flair. Je m'attends à un bon combat et je l'espère, le meilleur de cette misérable carte. Tout dépend du niveau de Koloff qui ne m'a pas du tout impressionné lors de son dernier combat contre Tommy Rich, il semble moins mobile et intense que lors de son passage dans les années 80.

C'est un bon combat, enfin, pas un grand crû et je pense que je n'ai pas apprécié tant ce combat, parce qu'encore une fois le booking est franchement ordinaire. Le booking du combat que est les deux hommes sont tellement égaux, qu'ils le sont même au moment de toucher les coins, ce qui fait qu'à la fin du combat, Sting et Koloff ont touché trois coins et un seul reste pour la victoire. Le problème, c'est que la foule ne le comprend et pas et nous le comprenons parce que Jim Ross l'explique aux commentaires. Ça fait en sorte que cette tension, qui devrait être palpable est inexistante et j'ai rarement vu un combat de Sting avec une foule aussi silencieuse. C'est pourtant bien fait, Koloff est convaincant dans le rôle du brawler et Sting ne peut pas faire de haute voltige à cause de la chaîne, mais offre un brawl intéressant. C'est donc intéressant, mais sans émotion et j'ai personellement détesté la fin. Sting fait un STINGER SPLASH sur Koloff qui est poussé vers le coin et le touche pour la victoire. Cette fin est merdique. D'abord, Sting serait vraiment con de faire un mouvement pouvant pousser Koloff vers la victoire et c'est ce qu'il fait. Ensuite, comment peut-on construire Koloff comme un heel d ehaut calibre avec une victoire de la sorte? On veut garder Sting fort oui, mais le but n'est pas de donner un peu d'over à Koloff? Ici, sa victoire ne veut rien dire et ne colle pas au booking du combat. En tous les cas, je suis pointilleux, mais merde, c'est la première chose agréable depuis le début du PPV. L'après combat n'est pas mieux, Koloff continue d'attaquer Sting qui ne vend plus aucun coups et l'émascule devant la foule entière.

Note: **½ pour ce combat, je ne suis pas fan du booking, mais Sting et Koloff ont une bonne chimie ensemble.

WCW World Heavyweight Championship
Cage Match
Barry Windham vs Lex Luger


Est-ce que Luger deviendra enfin champion du monde? Je suis avide d'un vrai bon combat et c'est ce qui a le plus de chance d'en être un.


J'Ai trouvé ce combat très décevant. Tellement lent, tellement aucun rythme. On dirait que les deux homes ne veulent que faire leur spot dans l'ordre et ça n'a pas l'air d'un véritable combat. De plus, la cage n'est pas du tout utilisé. Luger est au ralenti, Windham ne sort rien de son chapeau pour rendre ça intéressant. C'était pourtant intéressant au début avec l'idée que les deux hommes sont deux chosen ones de deux styles différents, mais la foule n'embarque pas et on les comprend un peu. Pas d'atmosphère, rien de prenant et surtout rien à la hauteur d'un main Event avec Ric Flair de la part des deux hommes. Luger l'emporte sur Windham après lui avoir porté son PILEDRIVER.

Note: Dommage, **¼ pour moi. Je n'ai pas aimé ça, j'ai trouvé ça ennuyant, mais techniquement bien fait. Ce gala ne répond à aucune promesse.

Main Event
Cage Match
Rick Steiner et Missy Hyatt vs Arn Anderson et Paul E. Dangerously


Vous avez bien vu, c'est ÇA le Main Event. En fait je ne suis même pas déçu, ce Main Event résume PARFAITEMENT ce PPV. Qui veut voir ça en finale de PPV? Qui veut voir Missy Hyatt dans un combat de lutte?


Voilà quelque chose pour rassasier une foule furieuse!

Missy Hyatt se fait kidnapper avant même de rentrer dans la cage par Dick Murdoch et Dick Slater, ils ont honnêtement l'air de l'amener dans un endroit pour la violer. C'est donc un combat handicap qui dure... 2 minutes. Incroyable d'offrir de la merde pareille et la foule est complètement morte et à la seconde où le combat se termine, on voit les gens immédiatement quitter le building. Anderson passe pour une fiotte, puisqu'il est étampé en deux minutes par Steiner qui fait ensuite son STEINERLINE sur Paul E pour la victoire.

Note : DUD, finale parfaite pour ce show de merde.

Note finale

Je me permets pour cette chronique, une note finale beaucoup plus détaillé parce que je suis honnêtement sur le point de vous dire une importante nouvelle. Le Great American 1991 est possiblement le pire PPV de tous les temps. Je vous donne en revue le pourquoi de cette affirmation.
1. Le Scaffold Match. Ça a tué la foule, personne n'y comprenait rien et la cloche pour terminer le combat à sonné 2 minutes après la conclusion du combat. L'intérêt malsain du scaffold match est de voir quelqu'un tomber. Pourquoi s'entêter à faire un scaffold match si c'est pour changer les règles à la dernière minute. N'importe quel autre type de combat aurait été meilleur.
2. Trop de combats. La WCW de 1991 semble prendre un malin plaisir à BOURRER les cartes de combats, ce qui fait que l'on doit dans un PPV se taper souvent 2-3 squash matchs. Personne ne veut voir ça.
3. Lutte médiocre. On dirait que la WCW a voulu volontairement saboter ce gala, ça ne fait aucun sens. El Gigante a presque eu 10 minutes dans le ring, Ricky Morton a bidouillé le genou de son adversaire pendant 10 minutes, un scaffold match, un cage match de 2 minutes en Main Event etc. La WCW tentait de développer des lutteurs qui étaient également très green et bien peu méritants de leur spot.
4. L'absence de Ric Flair. C'est le gros point noir de cet évènement. Une journée avant le Great American Bash, le président de la WCW Jim Herd a eu une dispute avec Ric Flair, qui a changé de navire. Imaginez comment la foule dans la salle se sentait, de devoir voir Barry Windham affronter Luger alors que le plus gros draw de la fédération n'allait pas apparaître. L'absence de Flair a refroidi la foule durant tout la soirée, qui semblait bien au courant que le spectacle devant eux ne valait pas grands choses. Le combat de championnat entre Windham et Luger est enterré par la frustration des fans, ce qui est tout à fait comprenable.

Le Great American Bash est donc à mon sens possiblement le pire PPV de tous les temps.




Vos commentaires
  #2  
Vieux 14/09/2016, 16h19
Sandman
 
J'ai vu ce PPV qu'une fois et ne veux pas le revoir. Je me rappel que c'était bien mauvais et la foule chantait "We want Flair" tout le long. Parlant de Flair j'ai entendu dire qu'il a déjà réussi a sortir un bon combat contre ce fameux Gigante dans un house show, mais ça seul les gens qui étaient sur place savent si c'est vrai. Donc comme la grande majorité des fans de lutte ont jamais vu ce combat, on peut donc continuer d'affirmer que tous les matchs de Gigante/ Giant Gonzalez sont des atrocités.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 14/09/2016, 17h02
IndyFan
 
Je sait quel PPV ne pas regardé merci !

Sinon tu compte faire tout les PPV WCW ? J'éspère car tes chroniques sont très intéressante.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 16/09/2016, 08h46
Abba
 
Oui je devrais faire le review de tous les shows et ce au péril de ma santé mentale.

J'ose à peine imaginer les derniers PPV.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 15h58.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,14568 seconds with 11 queries