FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Les 3 points que je retiens de NJPW New Year Dash 2019
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Ralgrad, publiée 06/01/2019, 17h09
Avatar de Ralgrad
Ralgrad Ralgrad est déconnecté
 

Les 3 points que je retiens de NJPW New Year Dash 2019




Dans la continuité de Wrestle Kingdom 13 que j'ai plutôt bien apprécié, j'ai décidé de poursuivre l'aventure nippone avec New Year Dash 2019, le show du lendemain qui permettait à la compagnie de démarrer un nouveau cycle ou si vous préférez, une nouvelle saison. On me l'a vendu comme le RAW du lendemain de WrestleMania et c'est donc avec une petite excitation que j'ai démarré la lecture de l'épisode. Mais cette fois-ci, pas de critique, juste un rapide tour d'horizon de ce que j'ai retenu à travers ce show.

1- Pas vraiment un RAW post-WrestleMania

Je m'attendais à des artifices, un show respirant la grandeur, des surprises, des retours, des moments forts, au final... pas grand chose. Ce New Year Dash se tenait au Korakuen Hall de Tokyo, une salle avec une assez bonne ambiance, qui respire peut-être le catch, mais qui ne donnait pas cette impression de folie des grandeurs. Je suis un peu mal placé pour parler des surprises, vu que je ne connais pas énormément la NJPW, en revanche, je n'ai pas vu New Year Dash comme un show immanquable. Seule la fin du show a rattrapé le programme avec un Jay White s'affirmant davantage et se positionnant comme le prochain prétendant au titre mondial après sa victoire contre Kazuchika Okada, Hiroshi Tanahashi et YOSHI-HASHI dans un match par équipe.

2- Que des matches par équipes ?

J'ai l'impression de faire mon baptême de catch japonais en étant pris d'étonnement à chaque occasion, comme lorsque le programme a été présenté. Un show constitué uniquement de matches par équipes. Des 2 contre 2, des 3 contre 3 et un combat à 5 contre 5. Déjà que ceux de la veille n'étaient pas au niveau, j'ai eu dès le début, beaucoup de mal à m'y intéresser. Mais je me suis forcé à bien regarder ce qui se passait et forcément, j'ai retenu du bon et du moins bon. Jay White me fait une très bonne impression, à l'image d'un Baron Corbin, ça semble être un lutteur qui sait se faire détester, même si s'en prendre aux deux gros favoris aide bien. De manière globale, c'est trois noms de Wrestle Kingdom qui m'ont plu et que j'ai eu plaisir à retrouver ici : Ryusuke Taguchi, Kushida et Taiji Ishimori.

3- De l'improvisation

Il m'a fallu regarder les deux shows pour en être bien sûr, même s'il est pas impossible que je me trompe. J'ai senti une réelle improvisation dans les matches et dans les promos. Pour les matches, la plupart alternaient rythme rapide et rythme lent. Et c'était pendant les temps faibles qu'on pouvait voir les lutteurs réfléchir à quelle séquence effectuer, certains prenaient ainsi leur temps et improvisaient par des échanges de Back Hand Chops ou des coups de poing, avant de se lancer dans une nouvelle phase du match. Ça peut sembler basique et normal, mais ce qui se passe est tellement lent qu'on dirait qu'ils ne savent pas quoi faire et automatiquement, l'idée de l'improvisation passe dans mon esprit. Pour ce qui est des promos, je repense à celle de Jay White à la toute fin du show. Arrive un moment où il compte partir avant de finalement se revenir et continuer sa tirade. C'est parfois préparé, mais entre celle-là et celle de Hiroshi Tanahashi après son sacre, j'ai désormais de gros doutes. Le contraste est saisissant avec les promos qu'on a l'habitude de voir à la WWE où les lutteurs arrivent et parlent pendant presque cinq à dix minutes, sans se rater, sans respirer, comme s'ils parlaient avec la tête plutôt que de dire quelque chose qui sort du cœur.

Voilà en gros les points que j'ai retenu pour ce New Year Dash 2019. Pour les prochains shows de la New Japan Pro Wrestling, je serai davantage focalisé par l'action et les histoires entourant les rivalités.



Vos commentaires
  #2  
Vieux 06/01/2019, 17h39
Maximo
 
La NJPW t'inspire dis donc. Oui show pas vraiment necessaireà regarder. Moi je retiens deux autres points.

1) Show en-dessous des années précédentes où il se passait souvent des trucs (retour du Suzuki Gun, AJ Styles kické out du BC, ...). Là rien à part vite fait Chase Owens et Yujiro Takahashi tournant heel et rejoignant à nouveau le Bullet Club.

2) Roster peu bandant. L'attractivité de ta carte en prend un sacré coup quand tu n'as plus The Elite pour booster 2/3 matchs. Avec Ibushi pas là non-plus pour une autre raison. Y a des places à prendre, la curiosité va être de voir qui va remplacer le vide.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 06/01/2019, 19h05
TheLegendReveur
 
Un show post Wrestle Kingdom sans les Golden Lovers ... ça retire un peu en excitation.
Au tout début du show au moment de l'annonce de la carte (la salle était pleine sans savoir ce qu'il allait se passer) la foule était heureuse d'entendre le nom de Yoshi Hashi et de le savoir dans le main event, avec la dream team Okada/Tanahashi !

On retiendra que LIJ détient quasi toutes les ceintures, et que le seul qui a été challengé sur le ring est Naito ... par Taichi. Mais le clan Suzuki Gun a aussi réclamé les ceintures par équipes, avec Desperado et Kanemaru d'un côté, puis Suzuki et Zack Sabre Jr. de l'autre. Ce dernier était complètement perdu après le match. Il n'a pas pu en placer une

Yujiro et Chase rejoignent le Bullet Club, avec un Tama Tonga qui a l'air apaisé et changé ... c'est pas trop ce que l'on veut voir un lendemain de Wrestle Kingdom ...

Beretta devrait être le prochain challenger au titre US ... pas super excitant non plus

Ospreay ne sera pas présent lors de la prochaine tournée New Beggining, et on devrait y voir des rivalités entre Ishii et Nagata, Cobb et Goto.

Ishimori n'a pas de challenger pour le moment ... et à part Kushida, je ne vois pas qui peut aller le chercher, puisque tous les autres juniors du haut de la carte sont occupés ailleurs.

Enfin, Yoshi est revenu avec un dentier ! J'espère qu'il n'a pas perd trop de dents !!!
Le nom de Kenny Omega est toujours sur la ceinture
Et comme vous l'avez dit, Jay White se positionne clairement comme challenger.
Fale à l'air de vouloir s'occuper d'Okada pendant ce temps ...

Je pense qu'on retombe tous de notre nuage qu'a été la période Omega / The Elite à la NJPW, et qu'à côté de ça on a eu le droit à de belles rivalités qui vont perdurer, et la qualité in ring suivra, j'en suis persuadé ! Reste à savoir si je continuerai à suivre autant NJPW sans celui qui m'a emmené à les regarder aujourd'hui .........
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 23h13.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,08719 seconds with 11 queries