FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Section lutte québécoise
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Section lutte québécoise Discussions sur les fédérations et lutteurs québécois.


(Chroniques) - Résultat CRW 29 Septembre 2017 BLOOD ALLEY
Section lutte québécoise

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 10/10/2017, 17h52       #1
Grominnetto
Usager régulier
 
Membre: janvier 2008
Messages: 555
Résultat CRW 29 Septembre 2017 BLOOD ALLEY


29 septembre 2017 : BLOOD ALLEY



Reportage écrit par Grominnetto



En début de gala, nous eûmes un combat préliminaire entre

Rick Lucas et un membre des Piranah, Mainz accompagné de

son gérant David Blackburn. Celui-ci invectiva la foule dès les premiers instants du match jusqu’au moment ou Lucas fut exaspéré . Il se défoula sur Mainz de toutes les manières possible : atémis, suplex, etc… Après qu’il eut envoyé Mainz hors du ring pour le malmener, Lucas ramena Mainz sur pour lui administrer une foudroyante corde à linge. Blackburn , abasourdi de ce qui se passa, crû qu’il dû intervenir et distraire le monstre Lucas. Mainz retrouva ses esprits et en profita pour reprendre du poil de la bête pour tabasser son adversaire. À la suite d’une Belly to Belly suplex de Lucas, Mainz fit l’erreur de tenter un Bodyslam mais il lui manqua de puissance. Rick Lucas vit l’occasion d’exécuter une T-Bone suplex directement dans le coin du ring. Lucas tenta de faire un mauvais parti à Blackburn qui tenta d’intervenir. Mainz vit l’ouverture rêvée et amena Lucas au pays des rêves avec un spinning round kick pour le compte de trois



Vainqueur : MAINZ



Le premier combat du gala de Blood Alley opposa Big Magic et un adversaire choisi par Black Dynamite. Big Magic nous expliqua sa consternation et se demanda bien qui sera cet adversaire mystère. Finalement, Black Dynamite fit son entrée sous les acclamations de la foule. Big Magic voulu absolument savoir qui sera ce lutteur de choix. Black Dynamite expliqua qu’il eut pris la peine d’appeler un ami personnel, un monstre de 6 pieds 5 pouces et de 275 livres : Nathan Banner. Estomaqué de ce choix, Big Magic tenta d’être plus malin que son adversaire, mais en vain. Banner nous démontra toute sa puissance et se permit même un saut au-delà de la troisième corde en utilisant celle-ci comme slingshot. Les bonzes de la sécurité de Big Magic crurent bon de s’en mêler et de distraire le géant Banner, mais ce fut de courte durée. Banner exécuta un retentissant Atomic drop suivi d’un foudroyant Superkick. Pendant que l’arbitre se préoccupa de la santé de Big Magic, ses bonzes en profitèrent pour lancer une poudre dans les yeux de Banner. Big Magic se releva en mit fin aux hostilités avec un DDT dévastateur



Vainqueur : BIG MAGIC



Le grand patron de la CRW, Benoit Pilon, vint nous annoncer que le prochain combat sera une première avec la nouvelle direction de la CRW : un combat féminin. Du même coup, Trinity fut annoncée comme la responsable de la nouvelle division féminine de la CRW



Comme premier combat de cette division, nous eûmes le plaisir de voir « La veuve noire » Eve affronter une nouvelle venue, Wendy Chevarie. Pendant que Chevarie eut l’avantage de l’affrontement, Mélanie des Aces And Eight fit son apparition. Tout nous indiqua qu’elle y fut pour faire du recrutement pour les siens. Cette apparition sembla fouetter Eve qui renversa la prise de Chevarie et projeta son adversaire en Bodyslam, mais par derrière elle. Un peu plus tard, Eve fit quelques descente de la jambe : une directement devant elle, une en courant et une dernière en courant tout en se tournant de l’autre côté. Lorsque Chevarie vit une ouverture de contrer son adversaire sauf que Eve eut la même idée : les deux protagonistes s’administrèrent de violentes cordes à linge et celles-ci tombèrent simultanément au tapis. Après qu’elles tentèrent de se relever, nous vîmes un échange de retentissants coups d’avant-bras, échange remportée par la Veuve Noire qui mit fin aux hostilités avec son cannonball dévastateur. Mélanie, toujours présente, monta sur le ring pour échanger avec Eve qui sembla profondément en désaccord avec celle-ci. Mélanie, chassée du ring, prit donc la poudre d’escampette.



Vainqueure : LA VEUVE NOIRE EVE



Étant donné que plusieurs lutteurs demandèrent une opportunité au titre de champion international de Dexter, un Royal Rumble fut organisé entre Sonny Solay, Rick Lucas, Dark Monster, Maredes, Oli Parker, Mainz, Devon Creed et Iseah Bronson pour trouver le sixième compétiteur pour le combat à six lutteurs pour son titre. Durant ce combat, nous vîmes Lucas se sortir lui-même en manquant sa charge, Dark Monster fut sorti par Mainz, Oli Parker fut éliminé par Solay tout comme Devon Creed, Iseah Bronson élimina Solay ( qui fut sorti auparavant mais avec seulement un pied au sol), les Piranah ( Mainz et Maredes) se débarassèrent de Bronson et finalement Maredes souleva son partenaire hors du ring pour la victoire et sa chance au titre de Dexter. Mainz démontra son désarroi à son partenaire et se retrouva à ses côtés pour le féliciter



Vainqueur : MAREDES



Ce fut maintenant le temps au public de la CRW de découvrir celui qui lutta brièvement à la WWE, BOOM BOOM Colt Cabana. Dark Cash et ses Aces And Eights accompagnèrent son adversaire sur le ring : Ammanuel Hassan. Colt Cabana se montra tellement plus rusé que son adversaire que le clan des Aces And Eights se vit dans l’obligation d’intervenir, à neuf contre un. Dans cette situation, l’arbitre n’eut d’autre choix de retourner le clan complet au vestiaire, à la grande joie du public de la CRW. Frustré de cet expulsion, Hassan tenta de donner un bon coup de pied à Cabana, sauf que Colt s’empara de sa jambe pendant quelques instants, question de bien s’amuser avec son adversaire. La foule tomba en délire avec Colt Cabana lorsqu’il prit à partie son adversaire : il demanda à son adversaire de regarder en haut et gifla Hassan, ou lorsque Hassan demanda à Colt de regarder en haut et reçu une autre gifle. Plus tard, lorsque Cabana manqua son dropkick, Hassan en profita pour tenter d’en finir avec son opposant avec une prise en quatre, mais en vain. Colt Cabana passa aux choses sérieuses : il envoya son adversaire dans le coin et suivi avec son postérieur directement sur Hassan. Il poursuivit avec une série de coups de coude sur la tête d’Ammanuel Hassan et le dernier coup de coude, bionique à la Dusty Rhodes. Il se projeta de la troisième corde sur son adversaire mais comme Hassan se crut plus malin, il se tassa. Cabana atterri donc debout pour s’envoler en splash sur Hassan pour tenter le tombé. Hassan refusa de rester pour le compte, donc Cabana termina le tout avec un Boston Crab inversé avec les jambes, qui força Hassan à abandonner. Le clan des Aces and Eight n’aimèrent point le résultat et eurent l’idée de chercher noise au vainqueur. Colt Cabana distribua des coups de coude bioniques à tout ceux qui osèrent s’approcher. Il prit l’arbitre comme un bouclier pour ensuite lui sauter dans les bras….comme un petit bébé!!



Vainqueur : COLT CABANA



Le prochain combat fut Velvet Jones contre Sonny Solay. Dès le début, Velvet prit l’avantage du combat : il projeta son postérieur sur Solay, il nous montra sa version du Sting Splash, il se permit même de moucher le nez de Solay. Lorsque Jones grimpa sur la troisième corde, Sonny vit l’occasion de prendre l’avantage dans ce combat en poussant Jones sur le plancher. Après quelques échanges sans trop de résultat, Velvet Jones eut l’occasion sortir son fameux gant contenant sa poudre magique. Il s’en suivit d’un Splash, pour tenter le compte de trois, mais sans succès. Mais, lorsqu’il administra un foudroyant Pedigree à Solay, il fut déclaré le vainqueur du combat. Lorsque Solay retrouva ses esprits, il vit rouge. Il tenta de faire un mauvais partie à Jones avec une chaise. Devon Creed fit alors son arrivée pour tenter de sauver Velvet Jones. Sauf que, il fut de connivence avec Solay et en profita pour malmener le pauvre Velvet Jones.



Vainqueur : Velvet Jones



Le Tabarnak De Team exigea de la compétition à la direction de la CRW. Et bien, ils furent servi ce soir : Les Axeman leur fournirent cette compétition. Dès le début, Dubois reçut un coup de genou avant de devoir subir les foudres de son puissant adversaire. St-Jacques fit son entrée sur le ring et fut presqu’aussitôt arrêté par ses adversaires. Matthieu vit l’occasion de se relever lorsque son protagoniste manqua sa descente du coude et sa descente du genou. Par conséquent, Matthieu se projeta vers son partenaire qui s’empressa de tabasser les deux Axeman. Malgré le fait que Dubois s’élança de coin en coin sur ses deux adversaires, les deux Axeman purent tout de même ralentir Thomas Dubois. Après que l’action se déplaça à l’extérieur du ring, St-Jacques tenta de s’emparer d’un des bâtons de ses adversaires, mais l’arbitre l’en empêcha. Pendant ce temps, l’autre Axeman prit le deuxième bâton et assomma Thomas Dubois pour seulement un compte de deux. Les Axeman tentèrent un double Alabama Slam sur Dubois mais St-Jacques exécutant un Spear dévastateur et en profita pour le compte de trois. Frustré, les Axeman chassèrent le Tabarnak de Team hors de ring.



Vainqueurs : LE TABARNAK DE TEAM



Et maintenant ce fut au tour de Black Dynamite d’apprendre qui sera son adversaire mystère : Black Magic lui annonça que son mystère sera Max Testostérone. Dès le début du combat, Max démontra toute sa puissance à Black Dynamite. Malgré cela, le champion répliqua avec un hurancarana en slingshot sur son adversaire. Quelques moments plus tard, Black Dynamite s’envola de la troisième corde directement…dans les bras de Max Testostérone qui l’accueilli dans une prise de l’ours. Par la suite, Max exécuta une Superplex sur son assaillant. Il eut en tête de répéter cette prise, mais sans succès. Il fut coincé la tête en bas, ce qui permit à Black Dynamite d’écraser Max avec son double footstomp. Dynamite enchaîna avec un spinning roundkick. Il tenta sa chance pour une German Suplex, mais manqua de puissance pour soulever son monstrueux adversaire. Pendant que Black Dynamite reprit ses esprits, Max exécuta une Sitdown Powerbomb. Il projeta son adversaire dans le coin et le suivi avec un corner splash. Lorsqu’il voulut le renvoyer dans l’autre coin, Black Dynamite renversa la vapeur et répliqua avec son Yakuza Kick. Max Testostérone déploya toute sa force en soulevant le champion au dessus de sa tête pour le rabattre sur le ring en Gorilla Press. Il essaya d’en finir avec un People Elbow, mais sans succès. Lorsque Black Dynamite vit une ouverture, il se défendit avec un foudroyant DDT et Shining Wizard dévastateur pour le compte de trois



Vainqueur et toujours champion : BLACK DYNAMITE



Et maintenant, le combat principal ou cinq belligérants désirèrent la ceinture de champion international de DEXTER. Tout d’abord, Paul Rosenberg vint nous expliquer qu’avec toutes ses efforts et tout son travail, il mérita…non il dut avoir une chance au titre. Les autres prétendants au titre furent The Professionnal Scott Parker, le gagnant du Rumble Maredes, Genesis, Gangrel et évidemment le champion défendant Dexter. Dès le début, touts les lutteurs voulurent s’en prendre au champion, ce qui laissa Gangrel tout seul dans son coin, mais pas pour longtemps. Il décida de défendre le pauvre Dexter et envoya tout le monde paître en bas du ring. Parker tenta de se mesurer à Gangrel, mais sans succès. Au tour de Maredes de tenter sa chance, un échec pour lui aussi. Gangrel se débarrassas du prochain prétendant, Genesis, comme les précédants. Après que Maredes eut frappé Genesis avec une chaise, il s’envola pour un frogsplash sur Genesis. Voyant ce chaos infernal, Dexter se glissa sur le ring pour exécuter un rollup sur Parker pour le compte de trois. Furieux de cette situation, Parker accompagné de Rosenberg et de Maredes s’en prirent au champion Dexter. Gangrel n’eut d’autres choix que d’intervenir et de sauver ce pauvre champion.



Vainqueur et toujours champion international : DEXTER


Prochain Gala 10 novembre 2017

Grominnetto est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Section lutte québécoise

Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 21h42.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2016
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,11104 seconds with 9 queries