FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Un état des lieux de la WWE: c'est pas bon ...
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de McWolf, publiée 26/12/2020, 19h51
Avatar de McWolf
McWolf McWolf est déconnecté
 

Un état des lieux de la WWE: c'est pas bon ...


Bonjour et bienvenue pour une nouvelle chronique du loup !

Deux ans. C'est le temps entre ma précédente chronique et celle-ci. C'est aussi le temps qui précède la réaction de l'autorité de la WWE face à la gronde des fans. Une réaction qui n'aura été que de courte durée puisque les faits sont là : shows vide, tentative de meublage désastreuse, talents sous-exploités, etc. bref, c'est pénible à voir …
Je vais être clair sur une chose. Je me fous totalement des "ratings". Qu'ils viennent de faire leur pire audience de l'histoire pour RAW, mais que ça reste quand même le haut du panier pour USA Network, ce n'est pas mon problème. Moi je m'intéresse au contenu et seulement celui-ci et je vais décrypter ce qui, pour moi, fait que je ne prends plus autant de plaisir à regarder un RAW ou un Smackdown depuis plusieurs mois.

Au passage, j'aimerais remercier Sturry et son coup de gueule dans son dernier Sturrystradamus pour Tables, Ladders and Chairs qui m'a poussé à en faire de même.



Le chaos de la division féminine


Commençons par ce qui est le plus flagrant. Le gros problème de la division féminine. Du moins du côté de RAW, car à Smackdown, la situation est encore loin d'être dramatique. Les lutteuses de la maison bleue sont pour la plupart utilisée de façon régulière, sans dévaluer l'une ou l'autre. Je veux dire par là que je ne verrais pas de problème à voir Billie Kay, Ruby Riott ou Natalya aller chercher au moins un match pour le titre de Sasha Banks.

Ce qui est TRÈS loin d'être le cas à RAW où une impression de néant est apparue depuis les absences de Becky Lynch et Charlotte Flair. Cela est dû à une seule et unique personne : Lana.

Que l'on soit clair. Je ne vise pas la personne ni la lutteuse, mais tout ce qui l'entoure et provoque à cause de sa mise en avant désastreuse.

Lana … l'ancienne manager devenue lutteuse qui gagne ses matchs en moins de deux minutes sans que même elle n'y comprenne quelque chose. Dans un programme de bas de carte, cela aurait pu prêté à sourire, tout en l'ignorant gentiment. Seulement … C'est un des programmes principaux concernant la RAW Women's Champion et les Women's Tag Team Champions.

Et c'est, je pense, la principale raison que l'absence de Becky et Charlotte a créé un tel manque à RAW. Le fait de voir Lana être mise en avant de façon forcée et sans avoir une once de crédibilité dévalue énormément le roster. Par ce programme, l'occasion pour des Lacey Evans, Peyton Royce ou Shayna Baszler de profiter de l'absence des deux Tops Stars féminines de la compagnie pour s'octroyer une place de candidate sérieuse au titre d'Asuka est réduite à néant.

Et parlant de la championne, ne se trouvant aucun adversaire assez crédible pour lui faire face, n'ayant eu comme rivalité qu'une double confrontation contre Zelina Vega sur deux jours.


Le vide de la division par équipe


Depuis plusieurs années, la division par équipe se résume bien souvent plus à de simples associations qu'à de véritables équipes. Elles se font et se défont au gré du temps.

Seulement, nous pouvons remarquer ces derniers mois que la division n'est plus aussi remplie que l'on pouvait avoir il y a deux ou trois ans.

Alors, comme sur le point précédent, on remarque que le bât blesse surtout à RAW, car à Smackdown, il existe actuellement six équipes : les Street Profits, les Dirty Dawgs, Shinsuke Nakamura et Cesaro, les Knights of the Lone Wolf, les Usos et les Mysterios. Ce qui permet un certain roulement et laisse le temps de, pourquoi pas, amener une nouvelle équipe ou d'en créer une nouvelle.

Á RAW … s'il y a officiellement cinq équipes avec le New Day, le Hurt Business, les Vikings Raiders, le Dirt Sheet et la Lucha House Party, les deux dernières citées ont plus tendances à aller chercher les titres solos à des niveaux très différents (le WWE Championship pour les uns et le 24/7 Championship pour les autres). En rappelant que les Vikings Raiders sont encore loin de faire le retour.

De fait, il n'y aucun programme en prévision pour 2021 hormis la rivalité actuelle entre le Hurt Business et le New Day … À moins d'y faire revenir le Dirt Sheet pour une redite du début 2020 ou d'essayer de lancer RETRIBUTION à l'assaut du titre par équipe, ce dont je n'y crois pas tellement …

Il est donc plus que temps d'au moins créer une association pour faire un peu tourner, sans quoi, même si la rivalité pour le titre est intéressante, risque de devenir redondante le mois prochain, sachant qu'ils se sont déjà affrontés trois fois …

Quoi que … les Hardy Bros … Au moins, ça aiderait Jeff Hardy à rester dans le giron d'un titre …


L'absence des titres secondaires


Point mineure, mais il est à remarquer que, si Sami Zayn est bien présent à Smackdown, ayant entamé sa troisième rivalité depuis son retour en septembre, ce n'est pas vraiment le cas pour Bobby Lashley.

United States Champion depuis fin août, le lutteur n'a eu qu'une seule rivalité en "solo". Comprenez par là qu'il était le centre d'intérêt du quatuor. Cependant, depuis que le clan a affronté RETRIBUTION, Bobby Lashley semble s'être peu à peu efface pour finir à laisser la place à Shelton Benjamin et Cedric Alexander dans leur quête de glaner le RAW Tag Team Championship.

Notez que c'est bien pour le duo, mais son retrait fait qu'il n'est plus autant présent, ne serait-ce même que pour asseoir un peu sa domination par un simple match.

Maintenant, sa rivalité nouvelle avec Riddle va probablement le faire sortir de son trou et nous réserver enfin une véritable défense de titre. Chose qui n'est plus arrivé depuis … septembre.


Le problème de RAW

Comme vous avez pu le remarquer en lisant la chronique, Smackdown s'en sort encore bien. S'il existe des problèmes, ils sont assez mineurs en comparaison de RAW

Il y a quelques mois, nous vous annoncions sur le site que l'organisation interne à RAW était chaotique. Le script étant bien souvent réécris le dimanche, voir le lundi même quelques heures avant le direct. La faut aux scénaristes en chef qui travaille d'une façon très lente. Ce qui n'est pas le cas pour un Smackdown où le script est bouclé en milieu de semaine.

Le fait que RAW dure trois heures rend les choses encore pires, car il y a dès lors plus de contenu. Mais qu'en est-il de la situation aujourd'hui ?

Au vu de la situation actuelle à RAW et le fait que plus aucun bruit au sujet des scénariste n'a été entendu, on peut supposer que les scénaristes en chef de RAW sont toujours là malgré leurs lacunes et que rien n'a été fait pour solutionner le problème.

Il est d'ailleurs étonnant de la part de la direction que rien ne bouge et qu'il faut que ce soit celle de USA Network qui réagisse pour proposer un meilleur contenu.


Le manque de public ?


Je voulais quand même m'expliquer sur ce point. Le manque de public dû à la pandémie de Coronavirus.

Beaucoup disent que le fait de voir des écrans et un fond sonore plutôt que l'ambiance d'un vrai public et que cela rend le show mauvais

Oui et non.

Comme tout le monde, je pense, j'aimerais retrouver l'ambiance d'un véritable public, mais je doute véritablement que la pandémie soit la cause essentielle au mauvais rendu des shows. Il suffit de voir Smackdown qui, pratiquement chaque semaine, propose un show regardable et loin d'être dégueulasse (bien qu'il arrive certains couacs, mais quel show/série n'en a pas eu).

Dans l'autre sens, cela aurait pu éviter certaines choses, dont la catastrophe entourant le programme de Lana. J'imagine que s'il y avait eu une mauvaise réaction du public envers Lana, les officiels auraient changé le scénario, voire même mis à un niveau plus bas sur la carte.

En fait, le fait de ne plus avoir de public permet de plus grandes possibilités aux scénaristes et d'être plus original. Cependant, sans retour du public et avec une "manipulation" du public comme ils le font le début de cette foutue période, ils sont capables également du pire.


Le point positif du Main Event


Je vais terminer sur une note positive et parler du Main Event. Que ce soit le lundi ou le vendredi, les scénarios du Main Event est généralement ce qui est de meilleur dans les shows. Rien que cette année, nous avons eu d'assez bonnes histoires, que ce soit Drew McIntyre contre Randy Orton, Seth Rollins et sa croisade contre le nom Mysterio (malgré l'inregardable Eye for an Eye Match), la guerre du marais entre Bray Wyatt et Braun Strowman ou les Role Models au sommet de la division féminine.

La plupart d'entre-elles étaient assez longues et bien développées. Le meilleur exemple est pour moi la rivalité entre Seth Rollins et les Mysterio qui a suivi son cours pendant six mois, sans qu'il n'y a aie de longueurs. Pour dire, l'histoire marchait tellement bien que tous les concernés sont passés à Smackdown pendant le dernier Draft. Et encore, ce n'est peut-être pas encore termine.

Vous remarquerez d'ailleurs que je n'ai cité que des histoires après WrestleMania. Comme quoi, tout est meilleur lorsqu'il n'y a pas de champions à temps partiel.


Voilà qui clos ma chronique sur mon ressenti sur l'état actuel de la WWE. Il y a certainement d'autres choses à en dire et je rappelle que cela ne tient que de mon avis et que tout est ouvert au débat.

Sur ce, je vous dit à la prochaine pour une nouvelle chronique du Loup !





Vos commentaires
  #2  
Vieux 29/12/2020, 00h30
Avenger
 
Excellente chronique!

Je sais que RAW ne sera jamais diffusé exclusivement sur le WWE Network pour les raisons que l'on connait, mais crois-tu que d'un point de vue purement créatif, ce serait quelque chose de bénéfique pour la qualité du programme?

Comme le Network est une plateforme semblable à Netflix et cie, y-a-t-il des differences sur ce que l'on peut montrer ou pas vs une chaine de reseau cablée.

Ou alors ce serait encore pire car Vince pourrait mettre tout ce qu'il veut à l'ecran?
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h30.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2020
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,06003 seconds with 11 queries