FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://lutte.fnnation.com
Page d'accueil Les dernières nouvelles du monde de la lutte Chroniques de lutte Forum de discussions sur la lutte Fnlutte.com, en ligne depuis le 1er novembre 2001
Précédent   FNFORUM | Section nouvelles | Nouvelles et rumeurs | Cartes et résultats
S'inscrire FAQ Membres Marquer les forums comme lus


Résultats - WWE Raw du 15 avril 2019
Section: Résultats


 
 
Options
  #1  
Vieux 15/04/2019, 18h42
RAW Résultats - WWE Raw du 15 avril 2019
Nouvelle publiée par schnockelloch


Bonsoir,

Le Prince de vos Nuits est de retour ce soir pour ce nouvel épisode du show rouge qui sera marqué par la version 2019 du Superstars Shake Up. En outre nous aurons les développements de la rivalité entre Lacey Evans et Becky Lynch ainsi que normalement la désignation du challenger de Seth Rollins. Le programme est lourd ce soir face à une concurrence elle aussi lourde. D'abord en NBA nous aurons une nouvelle journée de playoffs avec le match 2 entre les Nets de Brooklyn et les 76ers de Philadelphie, les Nets menant 1-0 un peu à la surprise générale et à 4h30 celui entre les Warriors de Golden State qui mènent eux sans surprise contre les Clippers de Los Angeles. En NHL trois matchs : deux qui ont déjà commencé dont celui entre les deux rivaux préférés des Canadiens de Montréal, soit les Maple Leafs de Toronto et les Bruins de Boston (1 victoire partout pour l'instant), les champions en titre les Capitals de Washington affrontent les Hurricanes de Carolina et mènent tranquillement 2 matchs à rien et enfin à 3h30 les Predators de Nashville de PK Subban iront aux Stars de Dallas (série à égalité 1-1). Dans la même configuration à 4h les Avalanches de Colorado défieront les Flames de Calgary.
Ce soir nous sommes au Centre Bell de Montréal au Québec, Canada. Difficile de passer à côté des Canadiens de Montréal, emblématique équipe de hockey de la ville et recordman des victoires en Coupe Stanley (dites simplement "la coupe" si vous visitez) avec 24 trophées. Toutefois cela date un peu puisque deux seulement ont été remportés lors des 40 dernières années et la dernière en 1993. D'ailleurs aucune ne l'a été au Centre Bell qui a été achevé en 1996 en remplacement du mythique Forum. Financé pour $250 millions par les brasseries Molson propriétaires du club, il est situé dans le quartier d'affaire de la ville, le forum ayant été démoli pour céder sa place à un centre commercial et des immeubles . En 2001 Molson vendra le club et la salle, changeant son nom de Centre Molson en Centre Bell, au milliardaire américain Georges Gillett qui se fera connaître en Europe pour sa tentative ratée de rachat du Liverpool Football Club. Le centre Bell avec plus de 20.000 places en configuration hockey était à l'époque la plus grande arène sportive des Ligues majeures. Le déclin du Canadien ne se dément pas, le club ayant raté les Séries cette saison pour la troisième année consécutive. D'ailleurs le programmateur de la WWE semble s'y connaître en hockey en ayant prévu que la salle serait disponible à une époque où la non-qualification des Canadiens n'était pas encore chose évidente.


Nos cousins québécois ont toujours été réputé pour être une foule particulière et c'est Stéphanie McMahon qui l'affronte en premier, jean délavé et petite veste noire sur haut noir. Elle s'amuse souriante en souhaitant la bienvenue à Raw et au SuperStar Shake Up et demande une standing ovation comme seule Montréal peut donner à …. son frère Shane McMahon, le meilleur du monde.
HERE COMES THE MONEY !!!!!!
Stéphanie danse aussi sur le ring, la foule réserve une pop assez mixte à Shane, la fratrie s'étreint et Stéphanie dit que la foule apparemment les aime et Shane va chercher Mike Rome pour une meilleure présentation en faisant le chef d'orchestre pour chauffer la foule. Steph félicite Rome mais Shane demande encore en français. Les québécois font "CM Punk", Rome ne connait pas le français … Shane dit je ne sais quoi en français. Stéphanie lui dit qu'elle avait oublié qu'il parlait en français et la foule sort enfin "you suck". Stéphanie dit que Kurt Angle a fait son dernier match la semaine dernière et Shane dit que c'est du français parisien, pas le dialecte appauvri de Montréal. On a bien ri et Stéphanie dit que toute superstar peut être "secouée" ce soir, Shane dit que des équipes peuvent peut-être être brisées. Stéphanie dit que ce soir les Superstars commencent le long voyage vers le prochain WrestleMania. Shane dit toutefois qu'on va revoir des moments ayant mené au dernier WrestleMania et on revoit des photos de Shane attaquant le Miz devant son père.
Stéphanie dit que la première SuperStar est ….
AWESOME !!!
Sous une énorme pop la musique du Miz retentit, Steph quitte le ring et The Miz arrive et attaque par derrière Shane. Toutefois Shane fuit en bas et parvient à écraser Shane contre le poteau et par dessus la barricade mais The Miz revient avec une chaise et frappe Shane qui préfère fuir en coulisses. Donc The Miz est à Raw (logique vu que Miz & Mrs est sur USA). A noter que The Miz s'est ouvert le cuir chevelu méchamment et célèbre en sang dans le ring.


On annonce un match par équipes entre Seth Rollins, Roman Reigns et un partenaire mystère venant de SmackDown contre Drew McIntyre, Bobby Lashley et Baron Corbin ainsi que Becky Lynch contre Ruby Riott.

Sous une bonne pop Ricochet fait son entrée suivi par Aleister Black et les annonceurs nous confirment qu'ils sont officiellement à Raw à partir de maintenant et on part en pause. De retour The Revival arrivent dans l'indifférence habituelle et arrivent ensuite une musique que la majorité du public ne connait pas et qui voit l'arrivée de Ivar & Eric, The Viking Experience de NXT, anciennement connus sous le nom de War Raiders (Raymond Rowe & Hanson) et actuels champions de la branche jaune. Toutefois ils viennent sans leurs ceintures.
Aleister Black, Ricochet & WWE Raw Tag Team Champions Zach Ryder & Curt Hawkins vs The Revival (Dash Wilder & Scott Dawson) & The Viking Experience (Ivar & Erik)
On commence assez peu avec les nouveaux mais plutôt avec Ricochet et Black contre The Revival. Black tente son Moonsault sur Erik mais celui-ci l'attrape au vol jusqu'à ce que Ricochet le fasse tomber depuis le coin. Tout le monde va dans le ring et les faces sortent les heels du ring avant la pause.
De retour les Vikings isolent Hawkins et Erik projette Ivar sur lui pour le compte de deux. Erik enchaine par une clé de bras et accueile le champion par un gros coup de poing alors qu'il essayait de se dégager. Ivar enchaine puis Wilder et Hawkins est toujours isolé. Hawkins parvient enfin à projeter Wilder dans le coin et à esquiver Dawson pour passer à Ryder. Ryder est en feu, porte un dropkick sur Wilder sur le tablier, Ricochet et Black envoient les Vikings en bas. Wilder remonte dans le ring, Erik obtient un blind tag mais Ryder lui porte une double descente du genou. Black Mass de Black, Ricochet porte un Moonsault botché depuis le poteau sur Dawson, les vikings projettent Hawkins sur Ricochet et Black en bas du ring et après un gros clothesline portent leur finisher sur Ryder dans le ring.
Gagnants : The Revival & The Viking Experience


On annonce que Cedric Alexander de 205 Live rejoint Raw.

Finn Balor fait son entrée sous une bonne pop avant la pause. Les annonceurs nous teasent comme adversaire du champion Intercontinental quelqu'un choisi par les McMahon qui fera ses débuts à Raw. On attend donc de retour de pause et la musique de … Andrade retentit. Le mexicain s'avance accompagné d'une Zelina Vega sexy en combinaison simili léopard et Cuissardes. La mexicaine se présente ainsi que son associé en affaire. Zelina s'adresse à Balor et dit que Andrade a montré son talent à SmackDown et entre autres qu'il est aussi polyglotte. Alors comme à Montréal l'anglais est une seconde langue "mesdames et messieurs Andrade". Il dit en français "Merci" puis parle en espagnol (ce que je ne maitrise pas) et du coup se prend des "what" du public.
WWE Intercontinental Champion Finn Balor vs Andrade (a. Zelina Vega)
Le combat commence enfin et Andrade porte un gros kick sur Balor dans le coin puis son double running knee. Il tente le Hammerlock DDT mais l'Irlandais le surpasse et porte son basement dropkick. L'irlandais enchaine par un gros dropkick puis un tornado DDT. Andrade va en bas mais Balor lui porte un dropkick à travers les cordes. Il veut enchainer par un running knee depuis le tablier mais Zelina s'interpose et El Idolo en profite pour le faire tomber avant la pause.
Du coup de retour Andrade domine jusqu'à ce que Balor esquive une charge et qu'il se prenne le coin. Balor vend une blessure au genou suite à un low dropkick dans le coin et se prend un coup de pied du mexicain qui bloque le step up enziguri et tente de le placer pour un black elbow mais Balor renverse et lui porte une sorte de Scorpion Death Drop. Il enchaine par le slingblade mais le Mexicain porte son Moonsault après un saut périlleur pou contrer le running dropkic, il retente ça de la troisième corde mais Balor lève les genoux, running dropkick mais le Mexicain lui balaye la jambe sur le coin avant le coup de grace. Balor évite un stomp, overhead kick. Le mexicain esquive encore le coup de grace pour un dropkick mais Balor envoie Andrade en bas. Zelina veut s'interposer mais Balor porte le Suicide Dive au-dessus de Zelina. Toutefois en revenant dans le ring Zelina lui porte un hurricanrana depuis le tablier dans le dos de l'arbitre et le mexicain va vite chercher Balor pour lui porter le Hammerlock DDT et s'imposer.
Gagnant : Andrade


Cette première heure a été intense, alors passons vite sur un point sport. Puisque d'ailleurs on nous annonce Elias pour maintenir les ratings en début de deuxième heure, il aura surement de bonnes vannes faciles sur les Canadiens.



Dernière modification par schnockelloch ; 15/04/2019 à 21h12.
  #2  
Vieux 15/04/2019, 20h09
 
Ajout par schnockelloch


Mike Rome annonce Elias sous une bonne pop. Il se présente et joue la marche funèbre de Chopin à la guitare. Il dit que sa musique est si puissante que John Cena est revenu pour ruiner son moment de WrestleMania pour la deuxième année, et même le Deadman est revenu. Mais on doit se demander pourquoi et la foule se met à chanter "Undertaker". Il dit qu'il sera prêt pour l'Undertaker la prochaine fois. Mais ces gens veulent lutter contre une vérité universelle, celle que WWE veut dire "Walk with Elias". Le Centre Bell est plein ce soir, plein d'Energie et ils pourraient le sentir plus souvent si les Canadiens étaient assez bons pour faire les playoffs. Une énorme huée part évidemment (on l'attendait), la foule voulant concurrencer Seattle. Il a donc composé une chanson spéciale pour ce soir, et si quelqu'un l'interrompt, cela pourrait être la dernière fois qu'il chante à Raw. La foule s'arrête de huer quand il commence et … la musique de Rey Mysterio retentit.
Elias descend carrément du ring pour le chercher. Mysterio l'évite, monte dans le ring mais Elias le contre. La foule poppe "619", Mysterio porte un hurricanrana qui envoie le troubadour en bas, un dropkick à travers les cordes et Elias préfère fuir.


La musique de Rey part quand celle de … Lars Sullivan retentit. Mysterio porte un dropkick à travers les cordes, le Freak monte sur le ring et Rey l'évite, lui porte deux Big Boot depuis le coin. Mysterio évite les prises de Sullivan mais celui-ci finit par l'attraper et lui porter le Freak Accident et une sit-out powerbomb. Le Freak part dans la même indifférence que celle sous laquelle il est venue.


De retour de pause, Bobby Roode et Chad Gable sont dans le ring sans obtenir une grosse réaction. On attend et ils sont au micro, sauf que le nom des … Usos apparaît par erreur sur l'écran. Roode dit que beaucoup de choses changent ce soir, mais ce qui ne changera pas c'est qu'ils peuvent battre tout le monde de la WWE. Gable dit que les équipes viennent donc de Raw, SmackDown, NXT etc l'invitation est ouverte quand la musique des … Usos (quelle surprise) interrompt cela sous une bonne pop.
The Usos (Jimmy Uso & Jey Uso) vs Bobby Roode & Chad Gable
Roode parvient à contrer un Suicide Dive et à envoyer Jey Uso sur la barricade. Gable enchaine et Jey est isolé. Jey parvient à porter un kick et à passer le relais. Samoan Drop de Jimmy sur Gable, coup de fesses dans le coin mais Gable revient avec un uppercut et une clé de bras en s'aidant des cordes. Blind tag de Roode et enchainement Geman Suplex / Blockbuster pour le compte de deux. Gable se place pour son Moonsault, esquivé par Jimmy, roll-up de Gable, Jey porte un Blind Tag, Superkick sur chacun puis double superkick sur Gable suivi du Double Us pour la victoire.
Gagnants : The Usos
Les Usos célèbrent tranquillement sous une bonne pop du Centre Bell.


Les fauteuils lounge sont installés sur le stage et Alexa Bliss s'avance dans une très jolie tenue avant la pause. Elle recevra Sami Zayn qui aura du mal à se faire huer ce soir devant son public. De retour elle dit que comme c'est peut-être sa dernière apparition à Raw elle cherche quelqu'un pour lui apprendre à dire au revoir en français et son invité est parfait pour ça, de Montréal, Sami Zayn. La foule réserve une ovation au Québecois et une fois assis on renvoit sa musique pour que l'ambiance monte. Zayn savoure et danse, chauffant le centre Bell qui ne s'est plus enflammé comme ça depuis des années. Bliss elle-même en profite et la foule chante Sami. Du coup on renvoit sa musique, on s'éclate à la Gorilla, Bliss aussi est morte de rire et Zayn se remet à danser. Quand la musique s'arrête la foule chante et Zayn dit "Bienvenue Montréal" et on repart pour une pop "Sami". Zayn dit que c'est facile et chante "olé olé", hymne des Canadiens qu'ils n'ont donc plus pu entamer pour une victoire significative depuis des années. Du coup le public en profite. Zayn fait l'andouille sur la rampe et dit qu'on va arrêter car cela pourrait durer toute la nuit.
Bliss dit que c'est fantastique de voir Zayn de retour à Raw. Zayn dit qu'il était dans la ville toute la semaine, nous fait une visite guidée de la ville rapide, et qu'il aime cette ville mais par contre … Il déteste ses habitants. Montréal est la classe mondiale en cuisine, architecture, mais le point le plus bas de sa semaine est en fait maintenant et cela fait tellement … Québec. IL dit qu'il ne voulait pas être là ce soir et faire son show, sans la vexer. Pendant des années il a voulu avoir cette réponse mais maintenant cela le rend malade. La foule chante et il dit que cela le rend encore plus malade, car les gens accumulent leurs échecs et le projettent sur lui (la foule chante "on s'en calisse", on s'en fout en français). Bliss ne comprend pas et Zayn dit qu'ils ne sont pas des fans, c'est dégoutant.
Bliss demande que c'est parce qu'il est si parfait qu'ils pensent que "ses" gens sont le problème de la WWE. Zayn dit qu'il est né là mais ce ne sont pas "ses" gens, il a déménagé au soleil d'Orlando en Floride. Il a choisi de quitter Montréal avant comme il choisit de partir maintenant. La foule fait "au revoir" de la main, Bliss a du mal à ne pas se marrer et la foule chante "nananana hey hey Goodbye!" pour conclure le segment.


The IIconics sont sur le ring. On voit en coulisses Bayley qui essaie d'appeler Banks et qui lui demandent de leur parler si elle a besoin d'une partenaire. Bayley leur demande de ne pas parler de Banks et dit qu'elle trouvera une partenaire. Elle arrive sur le stage et la musique et l'entrée psychédélique de … Naomi démarre.
WWE Women's Tag Team Champion The IIconics (Peyton Royce & Billie Kay) vs Bayley & Naomi
Les Iconics dominent Naomi au début du combat et Peyton porte un chinlock sur la nouvelle venue. Peyton fait tomber Bayley du tablier et Naomi lui porte un jawbreaker. Elle contre un écrasement du genou en faisant un kick sur Billie, la hug girl porte le Belly-to-Bayley sur Peyton et Naomi enchaine par un moonsault sur Billie pour une victoire rapide.
Gagnantes : Bayley & Naomi


De retour EC3 fait son entrée sans manager et sans ambiance, et on part en pause. De retour après avoir vu de nouveau la fameuse vignette du vautour marionnette sortant de son carton, on attend l'adversaire de EC3 qui est … Braun Strowman. Le monstre envoie valdinguer EC3 à travers le ring, celui-ci essaie de fuir sur la rampe mais Strowman le rattrape, monte sur le stage, l'envoie contre les leds puis finit par le passer à travers des planches qui étaient contre le stage à côté de la table des annonceurs pour finir la deuxième heure. La musique de Becky Lynch retentit alors et The Man passe à côté du Monstre et on conclut ainsi la deuxième heure sous une bonne pop pour "The Man".


Et un point sport.



Dernière modification par schnockelloch ; 15/04/2019 à 22h12.
  #3  
Vieux 15/04/2019, 21h10
 
Ajout par schnockelloch


On attaque la troisième heure par un match de qualité forcément puisqu'il est sponsorisé par la nouvelle boite de crevettes à 5$ de chez Popeye's. Le Riott Squad arrive ensuite dans l'indifférence générale. Pas de micro pour The Man pour l'instant
WWE Raw & SmackDown Women's Champion Becky Lynch vs Ruby Riott (a. Liv Morgan & Sarah Logan)
La foule poppe Becky qui se prend une baffe de Ruby. Elle contre par une Lou Thesz Press et frappe Ruby dans le coin. Becky porte n dropkick à travers les cordes sur Ruby, va la chercher en bas mais de retour dans le ring Liv la distrait et Ruby l'envoie au sol et la foule s'est déjà endormie. Ruby enchaine par un chinlock, une petite pop "let's go Becky" part. Jawbreaker de Becky, clothesline et shoulder tackle. Elle enchaine par le becksploder, Ruby l'envoie sur le tablier, l'irlandaise la repousse mais Ruby va la chercher sur le coin et la fait tomber puis porte une sorte de splash inversé pour le copte de deux. Ruby tente une descente de la troisième corde mais Becky contre par le dis-arm-her. Morgan et Logan tirent Ruby en bas, Becky porte un crossbody depuis le tablier sur les deux, ramène Ruby dans le ring pour le dis-arm-her et la victoire.
Gagnante : Becky Lynch
Logan et Morgan essaient d'attaquer la championne mais se font repousser par des Becksploder. La WWE veut éviter le désastre et ne donne pour l'instant toujours pas le micro à Becky ce soir qui se contente de célébrer devant une pop assez modeste.


Charly Caruso est avec Corbin, Lashley, Drew et Rush. Corbin dit qu'il ne va pas être échangé à SmackDown mais elle demande qui sera la partenaire de Rollins et Reigns. Drew dit qu'il s'en fout et veut juste mettre ses mains sur Reigns. Corbin dit qu'ils vont éliminer Rollins et Reigns de Raw et Rush demande qui sera assez stupide pour les affronter après avoir vu ce qu'a fait Lashley la semaine dernière à Ambrose.

Becky Lynch est toujours dans le ring quand arrive Natalya, et nous on part en pause. De retour on suppose qu'elles se sont regardées sans rien dire pendant les cinq minutes de la pub et la canadienne et Becky ont un micro en main. Natalya la félicite pour sa victoire ce soir et à WrestleMania. Comme pionnière de la révolution féminine elle a voulu faire le main-event de WrestleMania et félicite Charlotte, Ronda et Becky pour cela. Elle est la première à avoir fait le tombé sur Ronda, la première à être championne de Raw et SmackDown en même temps. Elle est venue pour lui dire qu'elle est la meilleure qu'il y est, la meilleure qu'il y ait eu et la meilleure qu'il y aura jamais et elle vient pour le titre de Raw.
Becky dit que Nattie était une femme sous-évaluée comme elle l'était. Elle savait que toutes les femmes voudraient ses ceintures dès qu'elle les a eues. Elles ont travaillé à travers le monde depuis des années, et maintenant elles en sont là (pop "you deserve it!"). Mais Nattie a commencé la révolution depuis le début alors ce serait un plaisir de …
La musique de Lacey Evant retentit et elle arrive cette fois sans talon. Sur le stage elle dit que c'est mignon, elle admire la détermination de Nattie mais la ceinture de Raw ne peut aller à une has been sans classe. Alors comme une lady sait ce qu'il faut, comme elle est officiellement à Raw maintenant, elle veut cette ceinture. Et elle a l'autorité de la part des McMahon de dire à Nattie que le prochain match sera contre elle et la gagnante affrontera Becky pour le championnat. Alors elle va donner une leçon à Nattie et que Becky regarde bien car c'est ce qu'une lady peut apporter à un homme (A Man).


La gagnante affronte Becky Lynch pour le titre féminin de Raw
Lacey Evans vs Natalya

Nattie tente de se placer derrière mais Lacey se dégage. La canadienne ésquive une charge mais Nattie l'envoie au sol, porte un coup dans le dos et un low dropkick et envoie la Lady en bas avant la pause.
De retour Evans porte des coups mais Nattie l'envoie en bas pour lui porter une claque de son cru, ramener la Lady dans le ring. Celle-ci envoie Nattie contre le coin et la projette plusieurs fois contre le coin sous les yeux de Becky qui regarde ça depuis les coulisses sur un écran. Chinlock de Lacey, takedown, écrasement des genoux sur les bras. Natalya tente un roll-up mais Lacey se dégage et porte coups de coude et un nouveau chinlock. Nattie contre et porte son discus clothesline et enchaine par le sharpshooter mais Evas rampe jusqu'aux cordes. Nattie la ramène au milieu mais Evans parvient à rejoindre les cordes. Nattie essaie d'enchainer par des coups, Evans descend, la canadienne l'envoie contre la barricade, la ramène dans le ring mais Evans de retour porte une de ses grosses droites de femme et son Moonsault original (départ de fase de la seconde corde, saut sur la troisième et moonsault).
Gagnante : Lacey Evans
La Lady décoiffée célèbre tranquillement son spot de Number One Contender devant une foule qui ne sait pas apprécier les belles choses (battre une hart au centre Bell, c'est compliqué).


Charly Caruso frappe aux vestiaires de Reigns et Rollins qui en sortent et dit que leurs trois adversaires ont demandé si il partait en lune de miel. Rollins demande si elle veut savoir et Reigns dit non (la porte s'ouvre mais on ne voit pas qui l'ouvre et elle se referme). Rollins dit que c'est une lune de miel, effectivement, une lune de miel contre leurs adversaires, peut-être pour la dernière fois ensemble à Raw.

La cornemuse retentit et Drew McIntyre arrive et on part en pause.

De retour on a une nouvelle vignette avec des marionnettes qui font peur, la dernière étant une sorte de guignol la bouche en sang assis sur un fauteuil à bascule, ce qui tend à confirmer qu'elles annoncent Bray Wyatt repackagé en une sorte de maitre des marionnettes.


De retour une fois Drew sur le ring, Mike Rome nous fait la présentation avec le CV de Baron Corbin qui arrive comme le fils favori de Montréal sous (quelques) huées. Arrive ensuite dans l'indifférence totale le tout puissant Bobby Lashley avec Lio Rush. Ensuite c'est le Gars, Roman Reigns qui arrive sous une bonne pop.
BURN IT DOWN !!!!
Son nouveau Titantron Beast Slayer apparaît et Seth Rollins arrive à son tour sous une bonne pop. Et on attend le troisième homme et … la musique de AJ Styles retentit sous une pop phénoménale évidemment.
AJ Styles, Roman Reigns & WWE Universal Champion Seth Rollins vs Baron Corbin, Drew McIntyre & Bobby Lashley (a. Lio Rush)
De retour ils ont dû faire une belote dans le ring pendant la pause car le combat commence seulement avec Rollins sur Lashley, rejoint ensuite par Reigns puis Styles fait le relais mais Lashley en puissance l'envoie dans le coin et passe à Corbin. Styles lui porte un gros dropkick du coup Corbin passe à Drew qui réclame Reigns qui accepte le challenge et Styles lui passe le relais. Echange de coups entre les deux qui y vont gaiement. Reigns porte 10 coups sur Drew dans le coin mais celui-ci parvient à porter une souplesse puis le Glasgow Kiss, puis une nouvelle souplesse. Il envoie Reigns en bas et passe le relais à Corbin qui écrase plusieurs fois le big dog contre la barricade. Corbin porte un backbreaker dans le ring pour que les heels dominent avant la dernière pause.
De retour Rollins est en feu et porte un slingblade sur Corbin, un Crossbody par dessus la corde sur Drew en bas, un superkick sur Corbin, tease le stomp mais Corbin parvient à fuir en bas. Il contre le suicide dive par une droite, et un sidewalk slam pour le compte de deux. Corbin enchaine sur Rollins mais celui-ci parvient à porter un blockbuster sur le Lone Wolf et à passer à Styles. Clothesline sur Lashley, il repousse Drew du tablier, tente de soulever Lashley sans succès et contre par un big boot, Pelé kick sur Lashley, puis sur Corbin, il tente le Styles Clash sur Lashley mais se prend un claymore de Drew. Drew contre un Superman Punch de Reigns, puis descend en bas mais Rollins arrive avec un superkick puis Reigns avec un superman punch l'envoie par dessus la barricade. Lashley attrape Styles qui était retenu par Rush pour son finish mais Rollins brise le tombé en portant un stomp sur le tout puissant. Spear de Reigns et Phenomenal Forearm de Styles sur le tout puissant et la foule peut célébrer la victoire des faces.
Gagnants : Roman Reigns, Seth Rollins & AJ Styles
On conclut donc sur ce bon moment et les faces célébrant et par un point sport au cas où vous chercheriez quoi regarder pour poursuivre la soirée.


[spoiler]Les sixers ont donc gagné 145-123 pour égaliser la série. Les Warriors mènent déjà 17-12 après 6 minutes contre les Clippers. En hockey les Avalanches mènent 3-0 après le premier tiers contre les Flames grace à deux buts et une assist de McKinnon. Les Predators mènent eux 1-0 à Dallas grace à un but de Grimaldi et un assiste de Subban.[/b]



Dernière modification par schnockelloch ; 15/04/2019 à 22h58.
 


Dernières nouvelles, rumeurs et résultats
Annonces Google
Navigation Rapide
  Fnlutte.com > Section nouvelles > Nouvelles et rumeurs > Cartes et résultats

Outils de la discussion


FNLUTTE est un site indépendant qui vous offre, depuis novembre 2001, des nouvelles, des opinions et des discussions sur le monde de la lutte professionnelle. Nous ne sommes pas associés, affiliés ou liés d'aucune façon avec la World Wrestling Entertainment (WWE), la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), ou autre fédérations de lutte/catch/wrestling.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h57.



FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,07051 seconds with 11 queries