FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

Chroniques FN-Lutte Chroniques du staff portant sur la lutte

Mi experiencia en el mundo de la lucha parte 2
FN-JOURNAL: Chroniques FN-Lutte

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de dapratinho, publiée 04/05/2018, 03h52
Avatar de dapratinho
dapratinho dapratinho est déconnecté
 

Mi experiencia en el mundo de la lucha parte 2


Hola estoy de vuelta

Comme promis, voici l'épisode 2 de ma saga. Je cut to the cheese direct, je ne pourrais pas vous fournir, pour ceux qui avaient demandé, des infos sur la création et préparation des matchs ou du moins pas totalement car j'ai enchainé deux blessures dont une très stupide. En effet, fin d'entrainement, je porte un bodyslam (Je vais faire une parenthèse pour toi a chaque fois Ralgrad pour te dire ce qu'est cette prise mais la tu dois savoir ) sur Angel, un colosse de 135 kilos et mon poignet tourne au moment de l'impact… Résultat 3 semaines d'arrêt. Je reprends et au deuxième entraînement, on improvise une battle royal, je suis dans les 3 derniers et je dois me faire sortir par celui qu'on appelle The Mountain et bam coup de genou straight to the côte, côte fracturée et 4 semaines d'arrêt… les risques du métier surtout que je suis plus tout jeune

Fin bref, la big avancée et c'est bon pour vous et les futures chroniques c'est que j ai eu une réunion créative la semaine dernière soit 2 semaines après mon retour à l'entraînement concernant ma gimmick et mes débuts. Perso je voulais avoir un perso comme le Miz car je suis exactement comme ça dans ma vie de tous les jours (ou presque ) : hard worker, cocky, qui fait le show et tjr au top. Finalement, je ressemblais trop à Alex Ace, un catcheur de l'école parti catcher au Japon. Du coup on s’est rabattu sur le noble français qui a tout dominé dans sa vie et qui est prêt à conquérir la lutte à Barcelone et en Espagne. Quelqu’un d'élégant et raffine (alors ca c est pas du tout moi) mais qui dès que la cloche sonne, te met une droite et te détruit.

Je suis donc a la recherche de mon nom de bourgeois et de ma tenue car ils m'ont annonce que si tout se passait bien, je pourrais faire mes débuts d'ici Septembre voire avant. Quand je dis si ca se passe bien, c'est pour lancer la deuxième partie de ma chronique… la différence entre l'école française et espagnole.

Tout d’abord, je reprécise au besoin que j ai fait qu'une école en France et seulement RIOT Wrestling en Espagne donc cela restera une différence entre les deux et non entre deux styles de teaching.

Premièrement, je trouve qu’en France c’est vachement plus lent au niveau de l’apprentissage. Je m’explique : A Lyon, on répétait beaucoup les bases mais quand je dis bases c’est vraiment les bases genre Lock-Up, Internationale… et du coup on passait peu de temps sur les moves avances et les séquences. Ici, dès le premier cours, on a fait énormément de chain, de chutes dans différentes situations, de souplesses etc… Du coup, tu apprends rapidement des enchaînements, comment te placer pour ton adversaire mais également le public… Et comme je l’ai dit dans la ma première chronique, j'ai beau être un heavyweight, je fais les mêmes mouvements que tout le monde. Au derniers cours, j ai fait et subi un Hurricanrana (Ralgrad si tu sais pas ce que c’est : fessee).

Deuxièmement : tout est fait dans ta gimmick si tu en as une… l’autre fois je m’entraine avec Ricky Barcelo (un tout bon du catch barcelonais) ou avec JB, on enchaînait, irish grip (lancer dans les cordes), internationale, puis strike X3 en terminant par un move de notre arsenal (si on l’a déjà)... Perso moi j'ai le flying forearm. A chaque fois qu on le faisait on restait dans notre gimmick afin de nous habituer à celle-ci. Cela nous permet de bouger et se comporter comme tel et nous habituer mais aussi pour les profs de voir ton évolution et si tu la maîtrises afin de te voir démarrer en Dark Shows.

Enfin dernière et énorme différence, on peut pratiquement les mouvements que l’on veut a chaque fin de cours. Cela m’a permis de trouver mon finisher qui sera le Burning Hammer (finisher de Tyler Reks en heel) qui passe crème a chaque fois mais aussi un mix entre le rainmaker d Okada et le World Strongest Slam de Mark Henry. Enfin j ai un elbow drop de la deuxième corde et un cloverleaf (prise de soumission de Sheamus) dans mon arsenal.

Concernant la création des séquences (prochaine chronique j'espère pouvoir parler de match), c’est assez simple : on a des mouvements spécifiques à faire comment l’internationale, bandejo (passer au dessus des cordes) et des temps morts durant lequel on meuble et on improvise. Par exemple, lors un des derniers cours on a improvisé des enchaînements de chain en tag team qu'on coupait avec des prises spécifiques et des tombes. Cela permet de bien maîtriser le chain et le timing mais aussi de laisser libre cours à ton imagination et de t'habituer à improviser. En général les gros moves ou séquences sont programmés, le reste tu fais ce que tu veux...

Et pour terminer, sachez que dorénavant une personne connue mondialement donne des cours toutes les deux semaines gratuitement (fin pas de surplus des 50euros par mois) et c’est (Maximo a déjà trouvé je pense)....... Angelico. Dû à mes impératifs pro (je taffe chez Google), je n’ai pas encore pu participer à un de ses cours. J'espère pouvoir le faire rapidos et vous faire partager mon avis qui devrait être génial ayant déjà rencontré Angelico qui est vraiment un gars super sweet et cool.

Et on aura aussi le Bruiserweight Pete Dunne qui viendra faire un camp de 2h en Juin popopopopopo

Petit bonus avant la fin et ce sera une tradition dans mes chroniques : résultat du dernier show de mon école qui avait pour thème Rage vs Riot (soit le niveau intermédiaire contre le top niveau) :

Promo des Insurgent.es compose de Carlos Vega (qui est mon favori dans l'école car il est excellent dans le ring et au mic), TJ Charles et Oliver Turner qui révèle un nouveau membre, un ancien champion mondial et par équipe de la WWW : Orion. Suite à quelques mots, arrive Bad Boy qui est dominé par le nombre mais qui voit arriver 3 catcheurs de Rage (Toni Aeri, Kosmos et Bulldog JR). Cela mènera à un 3 vs 3 plus tard et au match suivant Bad Boy vs Orion





Bad Boy defeats Orion dans un match que j’ai pas trop aimé. Orion m’a fait une très mauvaise impression alors que Bad Boy a régalé (comme toujours).

Courte promo des LatiNations (Carranza et Escobar) interrompue par Jorge Morillas et Ley y Orden (Pedrolo et Murciano). Ca tourne autour du fait que Morillas et JB (absent du show) estiment avoir été volés et réclament un autre match pour les titres par équipes. Les Latinations introduisent le nouveau membre Mauro Suarez et un 3 vs 3 est programmé pour tout de suite. Si Morillas et Ley y Orden l emportent, ils auront un match de championnat…

Morillas et L&O defeat LatiNations : Le package piledriver de Morillas donne la victoire à son équipe dans un match ou Suarez (rookie qui débutait) a été baptisé bien comme il faut bordel




Los Insurgent.es defeat Bulldog Jr, Toni Aeri et Kosmos : match pas mal avec pas de mecs avec qui je m’entraine régulièrement. Le final est botche avec Orion (encore lui) qui arrive en retard pour briser un pin (qui était bien un tombé de 3) qui permet à Carlos de Vega de placer son finisher et l’emporter.

Bastian Kruegger defeats Robin : Kruegger est le sidekick de Jaime Lector le champion. Robin, gimmick Gay à la Orlando Jordan, devait affronter Lector mais Kruegger l’a déclaré indigne d’affronter le Dieu Lector et l'affronte à la place. Match court termine sur un Curb Stomp.



Promo de Ricky Barcelone qui revient sur la trahison de Morillas (ils étaient en équipe) et est interrompu par la montagne Adriano Genovese et son manager. S’ensuit, un argument a trois entre Ricky, Adriano et Lector (absolument pas PG, je me suis régalé et ai ri comme jamais) qui débouche sur un contender match…




Ricky vs Adriano finit sur un no-contest suite à l’intervention de Lector qui powerbomb Adriano qui tenait Ricky en position pour une Superplex. Donc pas de vainqueur et on en saura plus au prochain show. Pour ma part, excellent match avec Adriano qui est excellent vraiment. J’adore sa gimmick et son entrée.

Main Event Time : 4 vs 4 elimination match entre la Team de Riot compose de Kade, Rush, John Hammer et Sputnik et la Team Rage composée du leader Gin West, des Metal Domination (Alpha Joe et Delta Rex) et un ultime membre inconnu pour le moment. Apres une breve promo de West, le 4e membre est……………..SANTIAGO SANGRINIENTO et ca c’est putain de draw.





Team Rage defeat Team Riot avec le tombé final sur Rush par Santiago. Match qui met du temps à se décanter avec Hammer éliminé en premier puis Delta Rex par Rush.Rush se retrouve finalement seul contre 3 après l'élimination de Kade puis Sputnik
Gin West frappera Joe par accident ce qui permet a Rush de l'éliminer avant de voir West être éliminé sur un codebreaker contrant un splash de la 3e corde.
Finalement West reviendra donner une chaise à Santiago qui l'éclate sur la tête de Johnny “CENA” Rush et enchaine avec son Finisher pour la victoire finale.



C'était un show de bâtard comme d’hab, mes amis novices ont kiffe a mort… Si vous venez à Barcelone n'hésitez pas à me contacter. Si y a un show ca vaut le coup…

A bientôt pour la prochain chronique et comme d’hab, faites pleuvoir vos attentes et critiques



Vos commentaires
  #2  
Vieux 04/05/2018, 06h59
TriplA
 
Cool ce petit récap de tes expériences.
Tu pourras demander à Angelico de t'apprendre à sauter du haut de l'office de Dario Cueto, on sait jamais, ça peut servir.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/05/2018, 14h49
Maximo
 
Hey, je sais que c'est un peu frustrant pour toi vu que tu as mis tout ton coeur dedans et que l'on sait que ce n'est pas ce genre de chronique qui attire les vues et les commentaires, mais moi j'aime beaucoup ces retours d'expérience (comme pour Vingtras).

On y a tous un peu pensé de se demander ce que cela donnerait de se lancer dans le truc, surtout que toi t'es pas tout jeune en plus. Du coup cela fait plaisir de voir à quoi cela ressemble et là où tu en chies (ou alors c'est min côté sadique).

Donc continue. J'espère que tu diras également à un moment ce que le québécois Electrico est venu foutre en Espagne.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 05/05/2018, 03h12
dapratinho
 
Boarf ca me prend 25/30min pour la faire dc ca va ca sort tout seul

Par contre c est lequel le québécois electrico ?? Morillas ?
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 05/05/2018, 03h39
Maximo
 
Yep
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 05/05/2018, 12h19
Ralgrad
 
Super chronique encore, toujours intéressant de lire l'envers du décor.

Pete Dunne qui arrivera prochainement, ça peut être intéressant à lire si jamais tu a le temps d'assister à son camp.

Cette fois-ci, je connaissais bien les prises
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 05/05/2018, 12h33
dapratinho
 
Citation:
Envoyé par Maximo Voir le message
Yep
Je sa aussi pas qu il s appelait comme ca il m a dit que son nom c etait fuego/fuego Rudi

Et pr info c est l un des fondateurs ac JB, ils se sont rencontre a la torture chamber au Canada ac owens et zayn

Et ralgrad : non j irais pas au camp de Pete d'une car pr deux heures c est......... 600euros
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/05/2018, 12h54
Ralgrad
 
Citation:
Envoyé par dapratinho Voir le message
Et ralgrad : non j irais pas au camp de Pete d'une car pr deux heures c est......... 600euros
il se met bien Dunne.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 06/05/2018, 16h42
Vingtras
 
Comme d'habitude, texte très intéressant. Ca fait plaisir de découvrir la lutte en dehors de nos frontières, que ce soit toi à Barcelone ou Maximo avec la Hongrie.

On a pas mal parlé en privé donc je suis déjà au courant de certains trucs mais je pense que les autres seraient probablement intéressé par savoir ce que tu voudrais pour ta gimmick au niveau gestuelle ou des promos.

Nous, on se verra probablement bientôt dans le pays de Cervantès. J'en ferais certainement une chronique où j'expliquerai comment ce fripon de Faust a jobbé pour la nouvelle coqueluche de l'Espagne connu sous le nom de ... (à voir si tu l'annonces dans ta prochaine chronique).

PS : Pour la tenue, j'ai une grenouillère rose datant des USA. Tu la veux ?
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-LUTTE > Chroniques FN-Lutte
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 07h52.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,10701 seconds with 10 queries