FN-NATION: Accueil du Portail FN-LUTTE: Section lutte : Nouvelles , chroniques, analyses ppv , wwe , tna , etc... FN-JOURNAL : Le FN-Journal : Chroniques sur la musique, la lutte et autres... FN-FORUM: Le FN-FORUM : Discussions pour les membres de la FN-NATION Infos: Pour en savoir plus sur FN-NATION
http://forum.fnnation.com
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
S'inscrire FAQ Membres Groupes sociaux Marquer les forums comme lus

La Taverne Nos chroniqueurs s'expriment sur des sujets divers...

SUPER Critique 10 : Dragon Ball (1989)
FN-JOURNAL: La Taverne

Réponse
 
Outils de la discussion
  #1  
Vieux Chronique de Johnny B. Brand, publiée 04/07/2015, 18h23
Avatar de Johnny B. Brand
Johnny B. Brand Johnny B. Brand est déconnecté
 

SUPER Critique 10 : Dragon Ball (1989)


Vous savez quel jour on est aujourd'hui ? Non ?
C'est le jour de la sortie du premier épisode de Dragon Ball Super !! Oh putain ! Et pour fêter ça, je vais revenir - non pas sur le manga, ni sur l'animé du même nom qui est déjà suffisamment traité à droite et à gauche sur le net. Je ne traiterai pas Dragon Ball GT qui est sous-estimé par un bon nombre d'internautes alors que finalement, pour une suite non officielle, ce n'est pas si mal. Je ne traiterai pas Dragon Ball Evolution… Parce que c'est vraiment une belle merde et que j'aimerai m'éviter de souffrir à nouveau. Non, aujourd'hui je vais m'attaquer à un groupe de connard bien connu du monde, les "c'était mieux avant" dont je peux faire partie à certaines occasions, en m'intéressant de prêt au film "Dragon Ball The Magic Begins" ou "Dragon Ball la légende des 7 boules de cristal", film asiatique de la fin des années 80, début 90.

Fan de Dragon Ball, Dragon Ball Z, cette chronique, elle est pour vous !


—————



QUI ? QUAND ? COMMENT ?

Film réalisé par Joe Chan & Leung Chun et sortie en 1989, avec de grands acteurs tel que Charles Chen Zi-Qiang, Jeannie Tse, Tung-Chuen Cheng, San Pan ou Zhong Yu Huang ( pour ne citer qu'eux ) d'une durée 1h26.
Tout ça pour un budget de …. bah en fait j'en sais rien j'ai pas trouvé O_O

C'QUOI L'HISTOIRE ?


Son Goku vit des jours paisibles auprès de son grand-père, apprenant l'art du combat et protégeant l'une des Dragon Balls, ces boules mystérieuses capables d'invoquer le dragon sacré qui exaucera un souhait à celui qui le réveillera. Un jour, le machiavélique Roi Cornu dérobe la boule mystique et part à la recherche des six autres afin d'asservir le monde. Partant à l'aventure pour retrouver les Dragon Balls et sauver son grand-père, Son Goku rencontre Bulma, le Maître des Tortues, Yamcha, Jade et Oolong qui l'aideront au cours de son voyage.

MON AVIS


Alors grossièrement, ce film est une daube… UNE TRES GROSSE DAUBE.
Je suis comme la plupart d’entre vous, un fan ultime de DBZ - ce manga à bercer mon enfance grâce au Club Dorothée entre autres - et j’entends ici et là que Dragon Ball Evolution est la pire des saloperies qu’on puisse voir sur la toile sur le sujet. Bon, d’un certain point de vue, vous n’avez pas tort, mais La Légende des Sept Boules de Cristal (Titre VF) apporte tout de même son gros sac plein de merde…
Personnellement, j’en reviens toujours pas.

Alors comment va se passer cette chronique cette fois ? Et bien c’est simple, je vais d’abord parler du point positif de ce film, car oui … il y en a au moins un ( c’est déjà ça de gagné … Car ce point le place au-dessus de Dragon Ball Evolution ) avant d’entamer - à l’image des boules de cristal - une série de 7 défauts qui donne à ce film, son abjecte apparence.

Alors, qué qui é bien dans le fifilm ? Et bah c’est qu’il est fidèle !
Oui monsieur, ce film est plus ou moins fidèle à l’histoire du manga. On retrouve Sangoku dans la fôret qui s’entraine, pêche du poisson, ne sait pas ce que c’est un vagin toussa toussa la vie quoi, et finit par rencontrer Bulma,. Ils partiront ensuite vaillamment à la recherche des sept boules de cristal, sans oublier de passer par d’innombrables aventures qui les amèneront à rencontrer, Yamcha, Plume, Oolong, Tortue Géniale etc. ( Et Krilin dans tout ça ? Bah dans ton cul… pas de krilin, pas de picolo etc. ) Tous auront comme but commun d’affronter le terrible roi cornu, ennemi de ce film Live.

Les situations qui amèneront donc Bulma & Sangoku à rencontrer les autres protagonistes de l’histoire sont plutôt fidèle à l’histoire d’origine. Les caractères des personnages collent également plutôt bien au manga. Sangoku est un inculte au coeur pur, complètement obsédé par les arts martiaux. Yamcha est un bandit du desert incapable de parler à une femme. Tortue Géniale est un putain de pervers, et qui du coup avec l’effet live, le devient encore plus… Oolong se transforme afin de faire régner la terreur et se trouver une jolie femme. Et Bulma qui .. bah qui agis comme n’importe quelle femme… Mon niveau de misogynie dans cette chronique peut atteindre des sommets si je me décidais à faire un parallèle entre la femme et son inutilité scénaristique O_O … Mais je suis pas une pute, donc je me vais me contenter de ça…


Bref, histoire fidèle, personnages plus ou moins proches de celui du manga, on pourrait croire qu’on part sur de bonnes bases hein ?
BAH NON !
Comme précisé plus haut, c’est ici le SEUL atout de ce film. Tout le reste du film n’est que déchet, immondice, ou comme le dirait si bien notre Jacob, bêtise crasse.
C’est partie pour le TOP BOULE DE CRISTAL


- Mais je comprends pas ? Tu viens pas de dire que l'histoire était fidèle au manga ?
Oui, j'ai dit ça. Mais cette contrefaçon taïwanaise aura le mérite de faire de son point positif, un point négatif, car tout est lourd dans ce film, absolument tout.
Que ce soit les scènes avec le Roi Cornu, Bulma, Sangoku, Yamcha, Oolong, Tortue Géniale, tout est absolument lourdingue. Et je mets une mention spéciale à la scène de Tortue Géniale, qui je pense est la pire du film ( j'y reviendrai ).
EN tout cas, un bon 3/4 du film est juste insupportable…

Pourtant, l'ascension de Sangoku dans ce film est tout ce qu'il y a de plus logique. Il part à la recherche des boules de cristal avec Bulma afin de contrecarrer les plans du grand méchant. Dans cette aventure, il fait donc la rencontre de plusieurs personnages qui s'avèreront être les détenteurs/protecteurs des dites boules.
Donc, en plus d'avoir un cul bordé de nouilles, car les 7 boules se trouvent à un périmètre assez rapproché l'une de l'autre, il se fait en plus de ça, des potes qui pourront l'aider à taper du méchant.

Dit comme ça c'est cool non ?
Dites-vous que ce qui peut-être cool dans un manga où là, on a le temps de développer de telles choses, ça devient vite très laborieux en film action live…
La scène de rencontre avec Bulma ( j'y reviendrai dans un autre point également ) elle put sacrement du derche. Et je vous parle pas de la scène où Oolong persécute une nana, et qui se suit d'une scène affreuse où Sangoku va lui péter sa race à coup de bâton magique… le tout accentué par des effets spéciaux de merde + des dialogues de merdes. Tout prend des proportions hallucinantes…

Non, vraiment c'est lourd. La scène de Tortue Géniale, reste pour moi la pire du film. Sur 1h25 de bobine, cette rencontre avec Tortue Géniale dure 20 … putains de minutes… Vous imaginez ? 20 minutes où Sangoku doit prouver qu'il n'est pas un ennemi, qu'il a le coeur pur, que Yamcha est un menteur, qu'ils ont besoin de la boule de Cristal de Tortue Géniale pour vaincre le Roi Cornu, sans oublier de passer par les scènes culotte/nichon de Bulma…
Très franchement, j'ai fait plus d'une partie de Candy Crush Saga pour m'agripper à la vie…


Cette histoire, m'amène très franchement à comparé ce film à un viol visuel...


Là je vais être assez bref, et vous verrez, ça va de mal en pis…

- Sangoku est Sangoku. Là j'avoue, on a de la chance.
- Bulma devient Sitoé
- Tortue Géniale devient l'Homme Tortue ( c'est pas si pire que Maître Rôshi dans Evolution )
- Oolong devient Piggy
- Sangohan ( grand-père du nom ) devient … Sparkle….
- Plume, le compagnon de Yamcha, qui est à l'origine un chat, devient ici un perroquet qui répond au doux nom de Blanche-Neige….

Et Enfin…

- Yamcha, arborant son plus beau costume de bandit du désert - et qui me faisait énormément penser à Clint Eastwood - devient à juste titre : WESTWOOD

Bon… Je sais pas trop ce qu'ils ont fumé… Mais je suis prêt à penser que la prod n'a pas réussi à se payer les droits de tous les éléments de l'univers de Dragon Ball… Ils sont contents, ils peuvent utiliser les Dragon Ball, le nom de Sangoku .. eeeeet c'est tout.

Parce que merde quoi, Sparkle ? Complètement gratuit le nom qui sonne comme un éternuement. Blanche-Neige bordel O_O Pourquoi Blanche-Neige ? En passant, le piaf me fait beaucoup penser au perroquet de Scary Movie 2.
Mais la palme revient tout de même à Yamcha. Alors k, le look, c'est clairement du Clint Eastwood… Mais de là à appeler son personnage WESTWOOD ? …

Non mais regardez-le…


Il fait plus fils illégitime d'un Sentai et du prince Soma dans Black Butler que référence à Clitn Eastwood quoi !!

On peut me dire que ça importe peu le nom des personnages. Mais là non, ça influence vachement la perception à la comparaison avec l'oeuvre originale. On est niveau pu du perche façon pet mitraillette.


Les dialogues de ce film, c’est du Facepalm à répétition. Alors on peut mettre ça sur le compte de la traduction VO/VF … Mais quand même, à ce niveau-là faut pas pousser mémés dans les orties.
Déjà que les scenes sont ridiculement jouées par des acteurs qui en font trop ( meilleur espoir trans-genre pour le roi cornu et son acting façon Bourville ) si en plus de ça, on a des dialogues écrits avec le cul, on n'a pas fini d’en chier c’est moi qui vous le dis.

J’aurai très franchement du mal à épiloguer sur la question, du coup, un exemple suffira je pense :

Citation:
Bulma ou plutôt Sitoé, traverse avec son camtar, un plan d’eau. Et là nous assistons à toute la splendeur que peut-être une femme au volant. Bulma dévie de sa route, on peut clairement voir qu’elle se dirige vers une masse rocheuse - qui risquerai entre autre, de défoncer sa carrosserie en plus de sa tronche. Et là qui passe par là, tranquillement, longeant le trottoir du désert avec un crocodile sur le dos ? Sangoku !
Bien sur, le gars il cherche à se défendre, alors il arrête la voiture à mains nues. S’en suit un échange verbale tout à fait impressionnant … ( qui encore une fois, fonctionne dans un manga ou un animé, mais qui est tout de suite très débile en live )
Sangoku : Qu’est-ce que c’est que ce monstre ? Il est effrayant !
Bulma : Le monstre c’est toi. Pour qui tu te prends pour arrêter ma voiture ? ( Wtf ? )
Sangoku : Elle a l’air bizarre cette fille. Je parie que c’est une sorcière.
Sangoku appelle son bâton magique, et commence à compenser la taille de son sexe, en démontrant ses talents en arts martiaux. Bluffa rétorque :
Bulma : Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?
Et bim, elle te sort sa mitraillette, et vide son chargeur sur Sangoku. Normal quoi… ( C’est pas comme si deux minutes avant, l’armée du roi cornu a tenté de l’écraser avec des tanks, et que sa réponse fut quelques cris )

Blablabla Sangoku l’est encore vivant, il est pas content etc.

Sangoku : Vous ne m’échapperez pas.
Bulma : Je ne suis pas une sorcière, je suis un être humain.
Sangoku : J’ai du mal à le croire. En tout cas, vous êtes très différentes de moi.
Bulma : Bien sure que nous sommes différents. Toi tu es un garçon, et moi une fille.
Sangoku : AH ? Vous êtes une fille ? ( Mec ? Tage !! Tu étais pas gens déjà au courant ? Tu le dis toi-même 3 répliques plus haut ) Vous êtes vraiment une fille ? ( Et en plus il en rajoute ) … Mon grand père m’a dit qu’il y avait deux types de personnes : Les filles et les garçons. Vous devez donc faire partie de la première catégorie, les filles.
Bulma : Tu as tout compris.

OH MON DIEU…
Et ça, c’est juste UN dialogue, parmi des dizaines et des dizaines. Ca n’arrête pas, c’est horrible.
Si tu essayes trente secondes, de décortiquer ce que tu as entendu, qu'est ce qui te viens à l'esprit ? Peut-être que c'est la VF qui à merdé, ou pas.
Sangoku à l'air de faire la distinction entre les filles et les garçons, parce qu'en plus de parler d'une fille au départ, il parle en plus d'une sorcière… A plusieurs reprises. S'il ne sait pas faire la distinction entre un homme et une femme, pourquoi n'a-t-il pas dit sorcier ? Non, il sait ce que c'est ! Monkey Boy mes fesses ouai ! Gay Fish Memory mon bonhomme...

Je chipote, mais je vous parle vraiment pas du pire ( j'aurai très bien pu vous parler de la façon d'invoquer le nuage magique par Tortue Géniale… )


C'est avec les yeux écarquillés que vous assisterez tantôt à des scènes de combat à la limite du réalisme, par exemple : Vas y viens que je te fusille la tronche avec mon M16 - et le pire du pire, c'est que ça marche ( ouai, moi je te spoile la fin d'un combat … Mitrailette dans ta gueule ) tantôt à des scènes survitaminés mais complètement WTF - comme le combat opposant Sangoku à Sangohan en début de film…

Les scènes de baston, c'est le coeur de DBZ - ici, force est de constater qu'ils se sont perdu dans quelque chose d'abracadabrant. Leur désir de bien faire, les amènes à respecter la rythmique d'un combat façon Goku vs Frieza : rythmé à en crever, chorégraphie façon made in Taiwan etc. Le résultat ? On a plus l'impression d'assister à une exhibition du type Powers Rangers, qu'à un réel combat entre guerriers aux pouvoirs surnaturels.
On aurait tendance à dire que l'époque joue beaucoup sur la qualité du rendu, et en temps, je vous dirai oui. Mais ici, c'est pas la soupe aux choux, ici c'est Dragon Ball.

Franchement, je demande pas des boules de feu dans tous les sens, des Kamehameha ( et encore … si ) ou des Genkidama partout, non non. Là le souci, c'est qu'en plus d'un montage hyper cut, rythmé comme pas deux, les chorégraphie de combat sont assez naze.
Aucune réelle imagination dans les enchainements, les acteurs surjouent plus leurs chutes, tourbillonnant jusqu'à la mort, plutôt que d'établir un échange fort, "stiff" et efficace.

Mais niveau combat … On est servi. Le problème, c'est qu'à tous les niveaux c'est vraiment mauvais. Quand on rentre dans un combat sérieux, Sangoku vs le Roi Cornu par exemple, bah c'est assez mauvais. Les fights comiques ? Très mauvais ( en plus d'être mal monté )
Mais si il y a bien une chose qui rend ces scènes de combat assez ridicules, c'est bel et bien les effets spéciaux...


Là encore une fois… vous n'en reviendrez pas. Affligeant de mocheté, je pense même qu'à l'époque, les effets spéciaux étaient déjà complètement dépassés…
Je veux bien me dire, que le budget joue énormément sur la qualité d'une oeuvre, mais tout de même…


Très sincèrement, les effets spéciaux du film gache absolument TOUTES les scènes. Il n'y en a pas une qui rattrape l'autre… Que ce soit les VFX ou les SFX, cette prise de risque est un échec.

Petite parenthèse pour les profanes, afin de faire la distinction entre VFX & SFX. Le Terme FX représenté grossièrement, tout ce qui touche aux effets spéciaux, qu'ils soient numériques ou non. SFX correspond alors à tous les effets spéciaux qui se prépare en prod et qui sont donc joué en LIVE. Les cascades ou les explosions sur plateau sont de bons exemples. Les VFX quant à eux, correspondent à tous les effets numériques ajoutés en post-production ( fond vert, nettoyages de la peau etc. ) Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Donc, un échec, car oui, encore une fois c'est bien gentil de vouloir rester fidèle au ton emprunté par le manga. C'est louable et on vous en remercie, mais très franchement, non.
De tête, l'apparition des "méchants" envahisseurs, avec leur vaisseau spatial triangulaire mal incrustés, les transformations d'Oolong en fondu enchainé, billes explosives et effets numériques fluorescents… La scène de combat entre Sangoku & Sangohan truffé de câble et d'effet numérique dégueulasse ( les etoiles qui tournent autour de la tête d'un personnage qui a subi un choc, ça vous parle ? ), ou bien les effets spéciaux utilisés pour symboliser un choc magique sur un personnage… ou encore, le nuage magique et le dragon sacré… TOUT CA, vous pourrez les ranger dans la case : Effets Spéciaux Raté.

Et d'un autre côté, certain SFX dénoté complètement du film. Par exemple, quand l'armée du Roi Cornu passe à l'attaque, on sort du schéma VFX pourrie du film pour cette fois, se diriger vers de l'explosion de film de guerre - ça pète dans tous les sens, sa tire à tout va, c'est la putain de war gars ! Alors, ça me déplait pas ( enfin je crois ), mais dans le ton général, je trouve ça assez dérangeant… ( Du coup, ouai ça me plait pas en fait )

Très franchement, j'étais désolé de voir ça. Déjà que la qualité du film n'avait pas besoin de ses artifices pour descendre continuellement dans mon estime, là on nivèle tous les niveaux d'une production par le bas, rien qu'avec un service…

Et pour couronner le tout, la sortie du DVD offrira une seconde jeunesse à ses dits effets spéciaux. En effet, la plupart des effets spéciaux du film sont retravaillés … Bon ça les rend pas forcement plus efficace, ça reste archi daté, mais en plus, ça dénote complètement de la qualité originale…
Voilà une série d'images AVANT / APRES qui vous permettra de mettre des images à tous ces mots.







( merci à Nanarland )



Il fallait bien s’y attarder un moment. Une fois n’est pas coutume, c’est le méchant cette fois qui va nous… intéresser ?
Ca va être compliqué de vous pondre quelque chose de correct avec un adversaire aussi vide malheureusement. ( ndlr : finalement, c'est vous qui allez en chier )

Que savons-nous du Roi Cornu ? Déjà, passons son nom de merde, qui en VO s’appelle « Bull Demon » et restons quelques secondes sur ses intentions : Etre le roi du monde.
Bon, là c’est du méchant standard hein. Dans le monde de DBZ, des gaillards bleus qui - avec l’aide d’une armée - cherche les boules de cristal pour pallier la fainéantise de devoir se taper un tour du monde en 80 jours pour assouvir sa soif de puissance, on en a, littéralement tout le temps.
Une liste serait inutile, mais c’est quand même la principale raison pour un méchant de se bouger suffisamment le cul pour chercher 7 boules à travers la planète.


Mais voilà, le Roi Cornu, c’est qui au juste ? Et bien, les théories qui survolent le net, parlent tout bêtement du Roi Pilaf. Premier ennemi de Sangoku dans la saga Dragon Ball, ça parait tout bêtement évident. D’autant plus que le côté live action justifierait son upgrade physique, et l’augmentation du budget costume du fieffé gredin.
Autres points qui nous amènent à cette conclusion - en plus de sa couleur de peau - ses soldats. Deux sbires accompagnent le Roi Cornu : Zebrata & Malila. Le raccourci est facile, Zebrata & Malila peuvent correspondent à Mai & Shou.

Après, je vous avoue que c’est difficile de se projeter alors que les ennemis du film ressemble plus aux méchants des Power Rangers + L’armée du Ruban Rouge version StormTrooper.

Bon, après, dans l’analyse pure et dure, Le Roi Cornu est raté hein. Il a l’air surpuissant, mais l’acteur présent dans le costume en fait des caisses pas possible ( rien qu’à voir sa posture, sa façon de marcher et de marchander pour la première boule de cristal hein … ) et il se fait buter un peu comme une grosse merde.
Mais j’aime à croire qu’aujourd’hui, ce film et ce méchant a pu inspirer le monde d’une certaine manière.

Zone Spoiler pour Nanar.


BREF, Le Roi Cornu, est classé bien bas dans ma liste de méchant - loin d’être un des pires que j’ai vus ( celui du film Jupiter Ascending, est pour ma part, dans le top 10 des pires merdes jamais vu ) mais tout de même bien merdique. Quoique tout ça soit prévisible, je pense que l’intérêt qu’ont les gens à regarder un film sur DBZ, c’est de voir un ennemi emblématique enfin en Live Action… Alors imaginez la déception du peuple, en voyant un simple gugusses dans un costume de Fantômes booster à la Rita Repulsa.




Pro Level Photoshop c’est moi qui vous le dit !

—————

Voilà, c’est la fin de cette chronique un peu spécial.
J’espère que cela vous aura plus. C’est le premier film sur les 10 SUPER Critiques qui soit véritablement une purge, mais j’espère que certain d’entre vous aurons la curiosité de le regarder - parce que mine de rien, avec des potes, de la pizza, des chips, de la bière, il y a moyen de bien se marrer.

Pour les courageux, vous trouverez le film à la fin de cette chronique.
A la prochaine !






Vos commentaires
  #2  
Vieux 04/07/2015, 18h42
Calling London
 
Super chronique, j'avais vu certaines vidéos traitant le film, c'est exactement ça.

une belle daude haha !
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 05/07/2015, 00h21
Mr Olymbop
 
wow ten a du temps a perdre
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 05/07/2015, 03h34
Johnny B. Brand
 
Citation:
Envoyé par Mr Olymbop Voir le message
wow ten a du temps a perdre
Et attend, tu as pas vu ce que j'ai préparé pour le tournoi dans la section lutte.

Mais elle est bizarre cette remarque sur le fond - on es tous ici pour perdre un peu de notre temps tu ne crois pas ?
J'aime tout simplement écrire - c'est le principe même d'un chroniqueur.

Dernière modification par Johnny B. Brand ; 05/07/2015 à 03h47.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 06/07/2015, 04h42
Johnny B. Brand
 
Citation:
Envoyé par Calling London Voir le message
Super chronique, j'avais vu certaines vidéos traitant le film, c'est exactement ça.

une belle daude haha !
Je rebondit un peu là dessus, parce que le débat reste ouvert... Je pense que peu de personne ont vu le film dont je parle ici et maintenant, mais beaucoup ont vu Dragon Ball Evolution. Donc la question reste posé : Lequel entre ses deux film est le pire ?
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 06/07/2015, 16h42
Valkhan
 
Citation:
Envoyé par Johnny B. Brand Voir le message
Je rebondit un peu là dessus, parce que le débat reste ouvert... Je pense que peu de personne ont vu le film dont je parle ici et maintenant, mais beaucoup ont vu Dragon Ball Evolution. Donc la question reste posé : Lequel entre ses deux film est le pire ?
Je n'ai jamais vue Dragon Ball Evolution(Dieu merci), mais au vue des moyens techniques dont ce film pouvait disposer contrairement à celui-ci de la chronique, ne serait t-il pas le pire des deux? Surtout que de ce que j'ai cru comprendre, l'histoire n'est pas vraiment respecté.

Mais sinon mon cochon, je voulais savoir ce que tu penses de cette vidéo réalisé par des français et dont je suis sur que tu as déjà du la voir sur internet:


j'ai l'impression que les scènes de combat présentes sont justement ce que l'on est en droit doit d'attendre d'un film sur DBZ, et pourtant je ne pense pas que les effets spéciaux ont couté une blinde à ceux qui ont réalisés cette vidéo.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 07/07/2015, 15h26
Johnny B. Brand
 
Raaah je suis mitigé. A la fois, je trouve que les effets spéciaux "amateur" ( ça reste très sympa ) sont vraiment pas mal. Mais les gars de la Team NOOB sont pas crédible pour un rond. Après j'ai du mal avec le mélange gros décalage manga, et le sérieux de la scène de combat.
Après, concrètement, je supporte aucun des personnages. Ils ont absolument tous une tête de cons... Mais c'est la team Noob ( je déteste vraiment cette putain de web-série )

Après, le montage gagnerait à être plus rythmé pour les scènes de combats. Surtout celle au sol a vrai dire. Dans les mangas, ça fonctionne car il y a un jeu d'intensité, là c'est planplan.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 07/07/2015, 15h41
Valkhan
 
Donc hormis ton aversion pour les acteurs de la vidéo, tu trouves cela pas mal quand même.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 07/07/2015, 15h56
Kassis
 
Pas mal la chronique, j'avais entendu parler du film y'a genre 10 ans, un pote l'avait télécharger et avait mis un extrait mais ca avait l'air tellement mauvais, comme tu le décrit, que ma mémoire l'avait eclipsé jusqu'a ce que je vois le nom du sujet.

Quitte à parler de fan made, y'en a un en ce moment qui porte le nom de light of hope, aussi centré sur l'histoire de Trunks. Un pilot est sorti en février et la suite fait l'objet de donation et devrait sortir mais je ne sais pas quand. En tout cas ca vaut le visionnage.

Réponse avec citation
  #10  
Vieux 07/07/2015, 16h15
Valkhan
 
Wow, pas mal!

Ça donne envie d'en voir plus en tout cas.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 07/07/2015, 18h07
Johnny B. Brand
 
C'est un tout autre niveau déjà. Là où l'équipe de Noob a tenté un truc easy, là c'est clairement du haut level pour du fan made.

Mais même avec ça, tu te dis que ouai, Dragon Ball n'est pas adaptable.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 07/07/2015, 18h19
Johnny B. Brand
 
Double Post, mais nique !

Des fan made, il y en a de toute sorte, et parfois, des mauvais hein…

( mention à Krilin, qui m'a fait mourir de rire tellement l'est mauvais )



Mais là je dit chapeau pour les cosplay
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 07/07/2015, 18h23
Johnny B. Brand
 
Edit : Mon ordo fais d'la merde, désolé….
Je me sens honte.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 07/07/2015, 20h01
Valkhan
 
Sinon, à quand une super critique sur le film Super Mario Bros?
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 08/07/2015, 01h28
Johnny B. Brand
 
Citation:
Envoyé par Valkhan Voir le message
Sinon, à quand une super critique sur le film Super Mario Bros?
Jamais !
Je traite les supers héros/personnage de comics - Dragon Ball étant une exception parce que c'était la dixième. Du coup, Mario, j'ai aucune raison de le faire, et aucune envie.



D'autant plus que …

Donc bon… rien à ajouter.
Réponse avec citation
Réponse



Liens sociaux

Navigation Rapide
Précédent   F'N Forum > FN-NATION > La Taverne
Outils de la discussion

Navigation rapide

Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 17h13.

FNNATION.COM
Édité par : vBulletin® version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Créé par RaZor Edge - Cliquez pour voir le profil

Conception et réalisation: RaZor Edge
Une production: FN-NATION et son équipe
FN-NATION © 2001 - 2018
Un présentation fnnation.com
 
Page generated in 0,22188 seconds with 10 queries